Accueil
[L'Évangile du dimanche] Quand Jésus a fugué après sa bar-mitzvah
Partager

[L'Évangile du dimanche] Quand Jésus a fugué après sa bar-mitzvah

RCF,  -  Modifié le 26 décembre 2021
Enfin une Bonne Nouvelle [L'Évangile du dimanche] Quand Jésus a fugué après sa bar-mitzvah

Quand il avait 12 ans, Jésus a fait une fugue, juste après sa bar-mitzvah. C'est ce que raconte Luc dans l'évangile de ce dimanche, traditionnellement le dimanche de la Sainte Famille. Pour la bibliste Anne Soupa, cette aventure haute en couleur et en émotions préfigure la mort et la résurrection du Christ.

Célébration d'une bar-mitzvah à Paris, en 2017 ©Benjamin BARDA/CIRIC Célébration d'une bar-mitzvah à Paris, en 2017 ©Benjamin BARDA/CIRIC

Évangile du dimanche 26 décembre (Lc 2, 41-52)

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.

C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? »

Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Source : AELF

 

La fugue de Jésus, un acte de passage

On sait peu de choses sur la vie de Jésus entre sa naissance et sa vie publique. Ce que nous en dit Luc ici, en relatant un épisode très bref de son adolescence, est "le seul épisode d'une enfance consciente", explique Anne Soupa. L'évangéliste raconte la fugue de Jésus lors d'un pèlerinage à Jérusalem avec ses parents. C'est "une manière de prendre de la distance" par rapport à eux, selon la bibliste qui y voit "un acte de passage d'un état de vie à un autre".

 

La fugue de Jésus après sa bar-mitzvah

Dans cet Évangile, Jésus a 12 ans. C'est l'âge où l'on fait sa bar-mitzvah, dans le judaïsme. Encore aujourd'hui, les juifs célèbrent ce passage de l'enfance à l'âge adulte, où un jeune garçon se rend à la synagogue pour commenter un passage des Écritures.

Pourquoi Jésus décide-t-il de fuguer ? "Il considère qu'il a des choses plus importantes à faire que de rester avec ses parents." Pour Anne Soupa, Jésus "montre qu'il a parfaitement compris la symbolique de la bar-mitzvah" et qu'il "l'intègre dans sa propre existence", en refusant de rentrer à Nazareth avec ses parents.

 

Une préfiguration de la mort et de la résurrection de Jésus

Il est dit que les parents de Jésus le cherchent pendant trois jours. Dans le regard de la bibliste, "pour les parents de Jésus c'est une préfiguration de la mort et de la résurrection de leur fils". Marie et Joseph se trouvent ici "confrontés à une première mort de leur fils, une mort symbolique qui les prépare au grand événement de la Pâque"... Rappelons que Luc écrit après la Résurrection, qu'il garde à l'esprit en écrivant cet évangile. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don