Accueil
La vie, un bien précieux à offrir gratuitement
Partager

La vie, un bien précieux à offrir gratuitement

RCF,  -  Modifié le 9 avril 2020
La vie est notre bien le plus précieux. Pour la gagner, à la suite de Jésus, chacun est invité à l'offrir gratuitement, sans économiser, sans calcul, sans attente de retour.
Communauté de Taizé Communauté de Taizé

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

méditation de Frère LUC

« Jésus dit : Celui qui voudra garder sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la trouvera. » (Mt 10, 38-39). La formule de Jésus claque : « Qui veut garder sa vie la perdra, qui perdra sa vie pour moi la trouvera ». Mais veillons à bien situer sa radicalité, il ne s’agit pas de déprécier la vie tel les gnostiques qui méprisaient le monde d’ici-bas et cherchaient à s’en échapper pour gagner l’au delà. Il s’agit au contraire d’en reconnaître sa véritable valeur et son sens le plus profond. Jésus nous y invite : « Je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu'ils l'aient en abondance » (Jn 10, 10).
 
« Honore ton père et ta mère », commande Dieu dans la Loi, et rappelle-toi aussi que la vie vient de plus loin. Jean écrit dans son prologue: « La vie vient de Dieu, elle est la lumière des hommes » (Jn 1, 4). Ainsi, la vie est notre bien le plus précieux. Même une seconde de notre vie n’a pas de prix, elle est inestimable ! Elle nous est confiée, nous en sommes responsables. La considérer comme un capital à gérer ou une affaire à administrer, comme si elle était un produit mesurable, serait la dévaluer. Nous ne pouvons pas trouver le sens de notre existence en comparant les options possibles comme on analyse des retours sur investissement. Rien ne peut la payer, la rembourser, c’est pourquoi seul l’offrir gratuitement en reconnaît la vraie valeur.
 
Bien sûr, l’hostilité, les menaces, la violence peuvent entraîner un repli sur soi, une attitude instinctive de protection. Pourtant ce n’est ni la vérité de notre existence en son origine, ni ainsi que la vie s’épanouit. Comme un filet d’eau cherche son chemin à travers les rochers, ne sommes nous pas travaillés par un merci qui cherche à se dire à travers les prudences et les défenses mises en place ? Un merci qui cherche à être confirmé et partagé en inspirant le don de nous-mêmes ? Conserver la vie, l’économiser, la mettre en sécurité contre les dangers ou pour ne pas faire d’erreur, serait passer à côté de notre liberté et la voir s’étioler sans fruit. Si nous demeurons à nous soigner et à nous servir nous-mêmes en rappelant ce que les autres nous doivent, nous nous installons dans une solitude stérile.
 
C’est seulement en nous donnant gratuitement, sans remboursement possible, que nous conservons le caractère unique de notre vie et que nous accédons à notre dignité la plus grande.  Si nous sommes conscients du don irremplaçable qu’est notre vie alors nous pouvons aimer. Nous pouvons être sûrs que notre don, aussi modeste soit-il, est gratuit et sans retour possible car il est inestimable ! Même si nous sommes constamment confrontés à des interprétations qui cherchent à le dénigrer, à le rapetisser, elles n’atteingnent que la surface de la réalité qui est portée par notre amour et qui n’aura jamais les mots pour se dire. Les mots ne jailliront qu’après, dans le cœur et la bouche de celui qui aura reçu et reconnu notre cadeau !
 
Jésus est conscient du prix de sa vie aux yeux de son Père. Il sait mieux que personne combien elle est précieuse. C’est pour cela qu’il peut la conduire comme un merci, même à travers ce qui cause le plus de fermeture : la violence, l’exclusion, l’injustice… A nous de reconnaître et de chanter ce don. A nous d’en vivre et de le transmettre. Le Ressuscité vient ouvrir toujours à nouveau les portes au don de nous-mêmes, il nous invite : « Qui veut trouver sa vie, qu’il donne sa vie à ma suite ».
 
La personne d’espérance que nous saluons aujourd’hui est Alexander McLean, jeune magistrat britannique d’origine antillaise, qui se consacre à la formation d’auxiliaires de justice et d’avocats au sein des prisons africaines. Les prisonniers ainsi formés peuvent organiser leur propre défense et aussi fournir des services juridiques aux autres. En effet de nombreux prisonniers ne peuvent pas se payer les services d’un avocat, certains ne comprennent même pas la langue du tribunal. Aujourd’hui 341 assistants de justice formés en partenariat avec la London School of Law, accueillent des prisonniers dans 41 prisons du Kenya et d’Ouganda. Ils ont apporté une assistance légale gratuite à 24 000 prisonniers qui n’avaient pas accès à la justice. Prions ce soir pour les prisonniers à travers le monde. Ils sont plus de dix millions qui connaissent un confinement à longueur d’année, certains à longueur de vie.

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30
- La messe dominicale : à 18h
- Le culte protestant : le samedi à 18h
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don