Accueil
Comment sortir de l'esprit de jugement ?
Partager

Comment sortir de l'esprit de jugement ?

Un article rédigé par Béatrice Soltner - RCF,  -  Modifié le 7 mai 2021
Halte spirituelle, l'intégrale Comment sortir de l'esprit de jugement ?
Comment sortir du jugement ? Lytta Basset, pasteur, théologienne et auteure, nous donne quelques clés pour mettre nos pas dans ceux de Jésus et se libérer du jugement.
Image par Gerd Altmann de Pixabay Image par Gerd Altmann de Pixabay

Paroles ou pensées, le jugement nous colle à la peau. Nous jugeons autrui oubliant trop souvent les mots de Jésus qui, lui même, ne juge personne.  Comment sortir du jugement en s'aidant de la vie du Christ ?

C'est ce que nous découvrons cette semaine dans Halte Spirituelle au micro de Béatrice Soltner qui reçoit Lytta Basset, pasteure, théologienne et auteure.

 

Le jugement, une éducation ?

Pour Lytta Basset, le problème n'est pas tant d'avoir des pensées parfois faussées sur une personne qu'on rencontre, le problème est de rester figé sur ces pensées et de ne pas en sortir, de les considérer comme une "réalité définitive". Pour l'auteure, la critique facile est souvent compulsive dans le sens où beaucoup de personnes n'arrivent pas à s'en détacher et ces dernières souffrent de juger en permanence.

"Ça vient comme une force irrépressible, que je ne peux pas contrôler et qui est souvent en lien avec ce que j'ai subi. C'est souvent parce que j'ai baigné dans une atmosphère de critiques perpétuelles et de jugement définitif sur ma personne, souvent depuis l'enfance, que je vais avoir comme sorte de reproduction de ce que j'ai subi moi-même, je vais avoir cette tendance à critiquer même si je ne le dis pas verbalement" explique Lytta Basset.

 

Le jugement, une privation de liberté de changement

Pour Lytta Basset, il est de plus en plus fréquent de poser des jugements liés au caractère des personnes. En étiquetant quelqu'un de caractèriel, névrosé, pyschotique, on détruit toutes perspectives de changements. "Les critiques les plus destructrices ce sont celles qui embarquent l'être de la personne, derrière l'image. C'est à dire une personne peut paraître dure comme ça, hautaine, mais en fait ce n'est peut être pas du tout cela qu'elle est dans le fond, dans son être" explique Lytta Basset.

Dans les Évangiles le Christ accueille les personnes comme elles sont. "Il commence d'abord à accueillir la personne comme elle est et puis si la personne a un désir d'évoluer, il va dire ecoute voilà un chemin pour toi, un chemin de libération mais il commence d'abord à accueillir la personne comme elle est" rappelle la professeure de théologie Lyta Basset.
Dans la phrase "ne jugez pas afin de ne pas être jugé" que dit le Christ dans les Évangiles,  il est important de comprendre que le jugement de soi est aussi néfaste. Qu'il concerne soi même ou les autres le jugement doit être écarté afin de laisser la liberté de chacun d'être et de devenir ce qu'il souhaite.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don