Accueil
Florent de Bodman - Un père sur trois ne prend pas son congé paternité
Partager

Florent de Bodman - Un père sur trois ne prend pas son congé paternité

RCF, le 2 décembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
La chronique 1001mots Florent de Bodman - 1 père sur 3 ne prend pas son congé paternité

Je sors d’un mois de congé paternité. Personnellement, j’ai trouvé que ce mois de pause après la naissance, c’était une vraie chance. Alors aujourd’hui je voudrais vous parler de tous ceux qui ne peuvent pas profiter de cette chance : vous parler de ces 200.000 nouveaux papas chaque année qui ne prennent pas du tout de congé paternité.

Chaque année,  200.000 nouveaux papas ne prennent pas du tout de congé paternité ©Unsplash Chaque année, 200.000 nouveaux papas ne prennent pas du tout de congé paternité ©Unsplash

Un nouveau père sur trois qui ne prend pas le congé paternité

 

Ça peut paraître étonnant parce qu’aujourd’hui, les pères qui travaillent ont droit à un mois de congé rémunéré après la naissance. Pourquoi ces 200.000 nouveaux papas ne profitent pas du droit à un congé paternité ? D’abord, ce n’est pas un problème de rémunération. En France, on a la chance d’avoir un congé paternité bien payé, où la grande majorité des pères sont indemnisés au même niveau que leur salaire normal. Si vous êtes un futur papa, vous pourrez toucher jusqu’à 2.700 euros nets par mois pendant votre congé paternité : vous ne perdrez d’argent que si votre revenu avant le congé était supérieur à 2.700 euros nets. 

 

Les futurs pères sont mal informés sur le congé paternité

 

Le dernier rapport public sur le sujet affirme qu’il y a un déficit général de communication sur le congé paternité. D’abord, c'est parce qu’il n’existe que depuis 20 ans seulement. Et on vient juste de le rendre plus généreux : depuis l’année dernière, les pères ont droit à quatre semaines de congé paternité au lieu de deux semaines auparavant – mais il y a eu peu de communication publique sur cette réforme. 

 

Tous les pères ont le droit à un mois de congé paternité rémunéré ! Je pense en particulier à certains profils comme les salariés en CDD, donc en contrat court : moins de la moitié prennent un congé paternité. Et chez les travailleurs indépendants, moins d’un tiers le prennent ! Alors qu’à l’inverse, chez les fonctionnaires, 90% des papas prennent le congé paternité. 

 

Pourquoi de tels écarts ? Beaucoup de pères mettent en avant une trop grosse charge de travail. Parmi ceux qui nous écoutent ce matin, certains sont agriculteurs et ont pu être confrontés à cela : pour ceux qui sont éleveurs par exemple, c’est extrêmement difficile de se faire remplacer pendant quelques semaines. Et puis de l’autre côté, les salariés en contrat court ou en situation précaire peuvent craindre d’être mal vu par son employeur s’ils prennent leur congé paternité. 

 

Les mentalités doivent encore changer. La loi a créé un droit à un mois de congé paternité, maintenant, il faudrait que ce droit devienne une évidence pour tous les employeurs.

 


Chaque semaine, retrouvez Florent de Bodman, cofondateur de l’association 1001mots, auteur de l’essai "À portée de mots" (éd. Autrement, 2021) pour décrypter l'actualité touchant à la petite enfance et relayer les actions de 1001mots. 

> La Chronique 1001mots

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don