Accueil
Soutenir et accompagner les parents dans leur mission éducative
Partager

Soutenir et accompagner les parents dans leur mission éducative

Un article rédigé par Melchior Gormand, Léa Aujal - RCF, le 6 avril 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Je pense donc j'agis Soutenir et accompagner les parents dans leur mission éducative

La question éducative est parfois source d’angoisse pour les parents. Florence Meyer, fondatrice de l’association Quokka, et Marie Poidatz, fondatrice de l’association pour l’Aide à la Parentalité-Réseau des Parents, livrent quelques pistes pour nouer le lien entre parents et enfants.

© nikidinov / Pixabay © nikidinov / Pixabay

Parentalité : un chemin semé d'embûches ?

 

Être parent n’est pas une mince affaire dans la vie d'un couple. Pour Marie Poidatz, la fondatrice de l’association Réseau des Parents, "un parent a toujours envie de bien faire, il se remet perpétuellement en question". Le leitmotiv de son association donne d’ailleurs le ton : valoriser, accompagner et soutenir. "Valoriser, car souvent, le parent se trouve nul". Mais, la présidente tempère : "Tout ne vient pas des parents. La société a tendance à inculquer des injonctions". Au poids de l’éducation s’ajoute la solitude. Selon un rapport de la CAF, un parent sur deux se sent seul dans l’éducation de ses enfants. Pour pallier cette solitude, Florence Meyer, maman de deux adolescentes a fondé l’association Quokka "pour accueillir les parents avec le sourire et leur ouvrir le champ des possibles".

 

La pandémie du Covid-19 a également bouleversé l'écosystème familial. En lien avec les élus, Marie Poidzat dresse un constat alarmant qui concerne l’augmentation des placements dans les services sociaux et une hausse  des violences intrafamiliales.  Ainsi, les élus se mobilisent pour être dans un mode préventif plutôt que curatif car "un placement d’enfant coûte 70 000 euros à la société civile", rappelle la présidente de l’association Réseau des Parents. Autre moment charnière dans la mission éducative des parents, l’adolescence. Florence Meyer explique qu’il y a "une perte de confiance. Les parents ne sont plus maîtres de la situation. Ils doivent se repositionner et se réadapter". 


Des moments de joie pour renouer les liens

 

L’échange entre les parents devient essentiel pour les deux fondatrices. Pour Marie Poidatz, "il y a urgence à accompagner les parents. Bon nombre de parents traversent les mêmes questionnements". L’association de Florence Meyer propose par exemple des théâtres forum où des acteurs jouent des scènes de la vie quotidienne des parents. Au café Kawaa, dans le 12ème arrondissement de Paris, Florence Meyer accueille parents et adolescents pour un temps de discussion. L’association propose également des théâtres forum où des acteurs jouent des scènes de la vie quotidienne des parents. 

 

Le scoutisme, une autre méthode éducative. Edith, une auditrice de l’émission témoigne des bienfaits de cette activité sur l’éducation de ses cinq enfants. "Le scoutisme a été un relai pour éduquer les enfants grâce à l’expérimentation entre les jeunes. C'est un moyen d'éducation puissant.” Autre initiative pour améliorer la relation avec les enfants : des rendez-vous conviviaux autour de jeux de société. Pour soutenir les parents confrontés aux difficultés de l'adolescence, la fondatrice de Quokka organisera en novembre prochain à Paris un salon destiné aux parents d'adolescents, aux éducateurs et aux professeurs. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don