Accueil
La 14e marche des hommes avec Saint Joseph
Partager

La 14e marche des hommes avec Saint Joseph

Un article rédigé par Jacques Galloy - 1RCF Belgique, le 19 février 2024  -  Modifié le 26 février 2024
God's talents José Beaudoint, la marche des hommes avec saint Joseph

Chaque 19 mars, jour de la fête de Saint Joseph, ils sont maintenant plus de 300 hommes de tous âges à marcher ensemble avec Saint Joseph. Ils marchent autour de 6 abbayes en Belgique, notamment Orval, Rochefort, Chimay. Vous l’avez compris, c’est autour d’abbayes trappistes. Rencontrons José Beaudoint, chef d’entreprise et coordinateur de la 14è édition de cette marche.

José Beaudoint et la marche des hommes avec Saint Joseph José Beaudoint et la marche des hommes avec Saint Joseph

Tout le monde l’appelle José mais son prénom officiel est Joseph. José Beaudoint est chef d'entreprise au Grand-Duché de Luxembourg dans le secteur de l'imprimerie pour l'emballage. Marié, il est père de six enfants, trois filles et trois garçons. 

La marche du 19 mars

« Nous attendons 300 personnes, comme les années précédentes. Il s'agit d'une journée que chaque homme prend pour un petit moment de recul par rapport à sa vie, sa vie familiale, sa vie professionnelle. C'est l'occasion de passer une journée dans la nature avec d'autres hommes pour cheminer ensemble, partager sur les difficultés rencontrées et sur sa vie de foi » dit José Beaudoint. 


La marche des hommes avec Saint Joseph a lieu chaque 19 mars, jour de sa fête, que cela soit en week-end ou en semaine. Au fil des années, ils constatent que de nombreux hommes choisissent de prendre congé le 19 mars lorsque cette date tombe en semaine. « Prendre congé le 19 mars implique une décision consciente de s'arrêter, de prendre du recul, et de passer la journée avec d'autres hommes en compagnie de Saint Joseph. Cette démarche est volontaire et se ressent dans la motivation et la profondeur des partages des participants » dit-il.


Cette journée est placée sous le signe de Saint Joseph. Il poursuit : « Saint Joseph est un grand Saint, il a eu une charge assez exceptionnelle qui était d'élever le fils de Dieu. Pour moi, il est un modèle dans mes responsabilités quotidiennes où parfois on peut se sentir écrasé par le poids des responsabilités. Saint Joseph est le chef de la sainte famille, celui vers qui on peut se tourner pour tous nos problèmes familiaux, le patron des travailleurs, la personne adéquate pour confier tous nos soucis professionnels. Il est plutôt audacieux de mettre ainsi Saint Joseph à l'honneur, mais le pape François lui-même montre une grande dévotion envers cette figure. Des méditations du pape sont même incluses dans un petit carnet distribué lors de la marche, offrant aux participants une chance de mieux connaître et de cheminer avec Saint-Joseph tout au long de l'année.» 
 

marche de saint joseph

Tout a débuté avec 6 amis

 

La marche des hommes avec Saint Joseph, ce n'est pas une initiative individuelle, mais un effort de groupe qui s'est élargi au fil du temps, avec des membres et des amis de la Communauté de l’Emmanuel. À présent, chaque province francophone, ainsi que la Flandre, ont leur marche autour d’une abbaye, principalement trappiste. Cette aventure a commencé très simplement il y a 14 ans, en 2010, suite à l'initiative d'un ami et collègue de travail de José qui avait des gros soucis avec sa maison en rénovation. Au départ, la marche a débuté autour de l'abbaye d’Orval, qui est tout près de Virton là où habitent José et son ami. José raconte : « Nous travaillions dans la même entreprise et il a proposé de consacrer une journée à Saint Joseph pour confier son gros souci. De mon côté, j'étais directeur d'une entreprise qui, en 2010, était en crise. Nous avons donc commencé cette marche, nous étions six.»

 

Au fil des années, cela s'est développé pour atteindre environ 120 marcheurs, ce qui devenait un peu difficile à gérer. Avec l'arrivée du COVID et l'interdiction de marcher en groupe, l’équipe a décidé d'essaimer le concept et d’organiser 25 bulles de 15 à 20 marcheurs lors de l’édition 2010, autour de différentes abbayes trappistes, telles que l'abbaye de Rochefort, l'abbaye de Chimay, l'abbaye de Val-Dieu, l'abbaye de Bois Seigneur Isaac etc. Cette édition 2021 avait d’ailleurs rassemblé 400 marcheurs. Depuis 2022, ils marchent autour de 6 abbayes, une par province francophone et une à Westvleteren en Flandres. En 2022 et 2023, ils étaient environ 300 hommes dont chaque fois 30% de nouveaux participants.

 

Les profils des participants sont très diversifiés. La plupart des marcheurs sont dans la vie active. Parfois, des jeunes adolescents participent lorsque cela tombe un weekend. Les marcheurs les plus âgés ont 80 ans. C'est un rassemblement pour tout homme qui veut un peu se remettre en question, prendre du recul par rapport à sa vie, et approfondir le sens de ce qu'il fait au jour le jour. José Beaudoint ajoute : « C'est un beau rassemblement car les hommes n'ont pas souvent l'occasion de partager entre hommes. Pendant cette marche d'une quinzaine de kilomètres, il y a des moments réservés au partage d'expériences et de foi entre hommes, ce qui est vraiment enrichissant. »

 

La journée commence généralement vers 8h30 avec un petit café puis un moment de louange musicale, où les marcheurs confient leur journée à Dieu. Ensuite, tous ensemble, ils se mettent en route, parfois avec un exposé sur le thème de l'année. Après le pique-nique en commun, l'après-midi se divise en petits groupes de 8 à 10 personnes pour des partages pendant la marche ou lors des pauses. En règle générale, la journée se clôt par l'eucharistie vers 17h00 suivie d’une dégustation de bière trappiste.

 

Confier ses intentions matérielles à saint Joseph

 

Cette marche ressemble à de la piété populaire et rassemble pourtant nombre d’ingénieurs et scientifiques. Chaque année, des participants des dernières éditions partagent leur témoignage en lien avec l’intercession de saint Joseph. José, lui-même, raconte : « Pour ma part, je pourrais presque écrire un livre avec toutes les grâces obtenues grâce à l'intercession de Saint Joseph. En effet, nous prions beaucoup Saint Joseph pour des questions matérielles, professionnelles, familiales, etc. Il y a quelques années, lorsque nous avons dû déménager dans le sud de la Belgique pour des raisons professionnelles, nous recherchions une grande maison pour notre famille nombreuse. J'ai alors décidé d'écrire une lettre à Saint Joseph, détaillant 15 critères pour la maison idéale. » 

 

Il poursuit : « Nous avons finalement trouvé la maison parfaite, répondant à tous ces critères. Cela a renforcé ma confiance en l’intercession Saint Joseph, discrète mais puissante, auprès de Dieu. J'ai également eu d'autres expériences, notamment dans le domaine professionnel, où des changements positifs se sont produits après avoir confié mes intentions à Saint Joseph. Je pense que Saint Joseph occupe une place particulière par rapport à Dieu. Il est comme un intercesseur ou un ambassadeur privilégié. Bien sûr, il y a Marie et Jésus, mais Saint Joseph nous rejoint dans notre vie quotidienne de manière très concrète. Je le considère comme quelqu'un à qui son fils ne peut rien refuser. Il est important de ne pas hésiter à faire appel à lui dans nos prières et nos demandes. »
 

orval marche de saint joseph

La famille, c’est sacré

 

Faisant mémoire de sa jeunesse, José partage une expérience personnelle marquante qui implique son frère jumeau Léon. Ils ont étudié ensemble au Collège Saint François à Marche, avec des orientations différentes : José vers des études d'ingénieur industriel et Léon vers l'ingénierie civile. Après leurs études, José a reçu trois offres d'emploi, dont une pour enseigner dans son ancienne école d’ingénieur. Cependant, n'ayant pas de nouvelles de l'école à temps, il a accepté un poste dans une entreprise internationale. Peu avant la rentrée, l'école l'a rappelé pour lui proposer le poste, mais il avait déjà accepté un autre emploi. Il a alors recommandé son frère pour le poste, ce qui a lancé sa carrière dans cette institution montoise. Cette anecdote souligne la proximité entre les deux frères, qui s'est également manifestée dans leurs choix professionnels.

 

José Baudouint partage son expérience de concilier une grande famille de 6 enfants avec une carrière prenante. Il souligne que c'est un défi qui nécessite des remises en question régulières et implique des sacrifices de la part de son épouse, qui prend souvent le relais en son absence. Les décisions importantes, notamment les déménagements liés à sa carrière internationale, sont prises en concertation avec sa famille. Malgré des semaines de travail dépassant souvent 60 heures, José insiste sur l'importance de réserver des moments de qualité en famille et en particulier avec son épouse pour se ressourcer et rester présents pour leurs proches.

 

Manager chrétien

 

« En tant que directeur d'entreprise, j'ai eu l'expérience de traverser des périodes difficiles, y compris des fermetures d'entreprise. Pendant des années, je me suis interrogé sur la compatibilité de ces actions avec ma foi chrétienne. Cependant, j'ai rencontré un DRH qui m'a fait comprendre que notre mission en tant que chrétiens réside dans la manière dont nous agissons. La préoccupation principale doit être les personnes impactées. Restructurer une entreprise pour assurer sa survie implique de prendre soin de ceux qui doivent quitter l'entreprise. Trouver des solutions tout en respectant la dignité des individus a été ma principale motivation, malgré les défis humains rencontrés. En écoutant attentivement les personnes concernées et en les accompagnant vers de nouveaux projets professionnels, nous avons réussi à trouver des solutions satisfaisantes dans de nombreuses situations. »

 

José Beaudoint pense que, dans la vie quotidienne, prendre ses responsabilités implique de jouer le rôle de berger, notamment en tant que responsable d'entreprise. Le responsable est chargé de faire évoluer son équipe dans les meilleures conditions tout en assurant la rentabilité de l'entreprise. Il doit comprendre les différents rythmes et capacités des membres de son équipe, laissant les plus autonomes travailler en pleine liberté tout en soutenant ceux qui rencontrent des difficultés. Il ajoute : « Accorder une deuxième chance à chaque individu est fondamental, permettant ainsi des revirements de situation remarquables. Dans une société prompte à l'usage et au rejet, il est crucial de reconnaître la capacité humaine à s'adapter et à évoluer. L'autorité, étymologiquement liée à l'idée de croissance, implique pour le responsable de favoriser le développement et l'épanouissement de son équipe, non seulement pour la performance de l'entreprise, mais aussi pour le bien-être de ses membres. »

 

Sources d’inspiration

 

José Beaudoint partage son admiration pour Saint Augustin en raison de sa conversion et de son équilibre entre l'action personnelle et la confiance en Dieu. Il apprécie particulièrement une de ses citations : « agis comme si tout dépendait de toi et prie Dieu comme si tout dépendait de Lui ». Il explique : « Je trouve que c'est vraiment une bonne approche pour la vie de chaque jour. Ca nous encourage à être actif de notre vie dans les moindres détails. Ne pas s'enorgueillir comme si tout dépendait vraiment de nous parce qu’on ne peut pas tout contrôler. Cette citation illustre le bon équilibre entre ce que nous pouvons influencer et tout ce qui nous nous échappe. »


A l’invitation de son épouse, ils ont récemment visionné le film "Une seule chair" qui traite des défis des couples et de la grâce de remettre sa vie à Dieu. Ce film met en lumière la foi et la ténacité d'un couple. Par ailleurs, José est inspiré par le livre "Le Nouveau Management : Critique et Réponse chrétienne" de Jean-Pierre Audoyer. Celui-ci aborde la conciliation entre management et valeurs chrétiennes, notamment la subsidiarité. Ce livre offre des réponses aux questions sur le management en accord avec ses convictions. Il souligne aussi l'importance de la doctrine sociale de l'Église pour la formation des managers. Il dit : « De nombreux formateurs en management reconnaissent désormais l'importance de la doctrine sociale de l'Église. Un consultant affirmait récemment qu'il n'avait jamais vu de meilleure formation que celle-ci. Cette doctrine permet de répondre aux aspirations individuelles et contribue à l'efficacité de l'entreprise, car celle-ci dépend avant tout de ses employés. »  

 

Un lieu qui inspire José Beaudoint est Le Puy en Velay en France pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il y a un lieu de pèlerinage à Saint Joseph avec une immense statue et un sanctuaire dédié, ce qui est significatif pour lui en raison de sa dévotion à Saint Joseph. De plus, Le Puy en Velay est le point de départ du chemin traditionnel de Saint-Jacques de Compostelle, qu'il a entrepris avec son épouse il y a deux ans et demi. Ce chemin a été essentiel pour José pour se remettre d'un burn-out, lui permettant de se reconnecter à lui-même, à Dieu et de se poser les bonnes questions par rapport à sa situation. 

 

Enfin, une citation de la Bible qui l'a porté dans une période difficile est tirée de Jérémie 29:11 : « Je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit Dieu, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. » Il explique : « Pendant cette période difficile, alors que nous nous occupions de trouver des solutions pour reclasser les gens, nous n'avions pas vraiment le temps de réfléchir à notre propre situation personnelle. C'est cette citation de la Bible qui m'a réellement soutenu pendant plusieurs mois. 

 

Plus d’informations

 

www.marche-de-saint-joseph.be - www.sint-jozefstocht.be
Page Facebook : https://www.facebook.com/marchedesaintjosephbelgique
Contact : info@marche-de-saint-joseph.be
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

1RCF Belgique - God's talents
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
God's talents

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don