Accueil
Secret d'une belle peau cet été
Partager

Secret d'une belle peau cet été

Un article rédigé par Aurore SESSA - RCF Vaucluse, le 11 juillet 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Astuces santé Secrets d'une belle peau cet été

Est-il possible de profiter du soleil sans abîmer sa peau ? Pouvons-nous nous passer de crème solaire contenant des ingrédients toxiques pour notre santé ? Quels sont les nutriments les plus réputés pour protéger notre peau des rayons solaires ? Est-ce que le soleil peut être un ami ? Dans quelle mesure ?

belle peau © pixabay belle peau © pixabay

Bonjour à tous,

Une chronique qui nous concerne tous : est-il possible de profiter du soleil sans abimer sa peau et nuire à sa santé ?

Deux articles du Dr MERCOLA.

Pour ceux qui ne connaissent pas le Dr Mercola….. Il est ostéopathe, il est également médecin et chirurgien dans l’Etat de l’Illinois, aux Etats Unis, il a écrit plus d’une 30aine d’études scientifiques publiées sur des sujets variés allant des dangers de l’aspartame en passant par la toxicité du mercure. Il a découvert les incroyables possibilités d’une santé naturelle. Il est l’auteur de 15 livres dont plusieurs best-sellers comme « Guérir sans effort », « Une alimentation sans céréale », « Le gras comme carburant », « La diète cétogène » et « La vérité sur la Covid19 ».
Il a reçu de nombreuses récompenses et distinctions. Il est un des pionniers en santé naturelle et il a fondé le site Mercola.com en 1997.


Je vous invite à vous inscrire à ses news letters, elles sont gratuites et vous trouverez sur son site français de nombreux articles qui pourraient vous intéresser.
 

Pour cette chronique je me suis référée en partie à deux de ses articles parus il y a peu sur son site américain.


Dès qu’il fait bon et que le soleil est au rendez-vous, nous n’avons qu’une envie : en profiter. Cependant nous nous méfions beaucoup du soleil et nous nous enduisons de crèmes solaires dont la plupart contiennent des ingrédients forts toxiques pour notre santé. Nous en reparlerons dans quelques minutes.
 

Voyons comment nous pouvons nous protéger des rayons solaires le plus naturellement possible sans nuire à notre santé.


En effet les recherches ont identifié plusieurs nutriments qui sont protecteurs de l’activité des ultraviolets en réduisant les risques des coups de soleils et les dommages cutanés qui y sont liés.


Quels sont ces nutriments protecteurs ?

L’astaxanthine : l'écran solaire naturel le plus puissant
 

Ce puissant antioxydant est naturellement présent dans les algues et micro-algues, des champignons, des bactéries.

crevettes © pixabay

C’est un pigment rouge à l’origine de la couleur de certains crustacés et poissons.
Nous ne synthétisons pas cet antioxydant de la famille des caroténoïdes d’où l’intérêt d’en trouver dans notre alimentation ou par supplémentation. Les nombreuses études dont il fait l’objet montrent son intérêt pour la peau et la vision.


Il a été montré de manière significative qu’il agissait comme une crème solaire interne, en effet il possède une très forte activité de piégeage des radicaux libres qui protège nos cellules, organes et tissus corporels des dommages oxydatifs.


D’où provient l’astaxanthine ?

microalgues © wikipédia

Elle est produite par la micro-algue Haematococcus pluvialis, celle qui est recommandée en supplémentation.  Lorsque son approvisionnement en eau se tarit, cette micro-algue est contrainte de se protéger des rayons ultraviolets.


L'astaxanthine est essentiellement le mécanisme de survie de l'algue. C'est ce "bouclier contre les rayonnements" qui explique comment l'astaxanthine peut vous protéger contre des rayonnements similaires, contribuant ainsi à prévenir le photo vieillissement de la peau et les rides.


Comme l'indique une étude de 2010 ( Journal of Dermatological Science 2010 May;58(2):136-42) :
"L'exposition répétée de la peau aux rayons UVA provoque plus fréquemment un relâchement que des rides, ce qui est principalement attribué à son mécanisme biochimique".


Dans cette étude, a été examiné les effets d'un antioxydant puissant, l'astaxanthine.
gélules © pixabayEt a été constaté que l’astaxanthine aurait un "avantage significatif sur la protection contre le photo vieillissement cutané induit par les UVA, comme le relâchement de la peau et les rides."

 

Un deuxième article  dans "Cosmetic Benefits of Astaxanthin on Human Subjects", publié en ligne en 2012, note qu'une combinaison de 6 milligrammes pris en interne et de 2 millilitres par jour d'astaxanthine topique a entraîné des "améliorations significatives" des rides de la peau, des taches de vieillesse et de l'élasticité, de la texture et de l'hydratation de la peau à la huitième semaine.

 

entrainement © pixabay

De nombreux athlètes rapportent que l’astaxanthine leur permet de rester plus longtemps au soleil sans brûlure ce qui réduit les risques de cancer de la peau.


On peut citer de nombreuses études qui confirment l’effet protecteur de l’astaxanthine dont la prévention des tâches de vieillesse.


Quelle dosage ?

  • Pour une bonne santé de la peau et une protection solaire, la recherche montre que 4 mg par jour sont suffisants.
  • Pour les sportifs qui s’entraînent à l’extérieur et les personnes qui travaillent ou vivent beaucoup dehors, il est recommandé de prendre entre 8 à 12 mg par jour.


L’astaxanthine a d’autres vertus très intéressantes, on peut notamment citer :

  • neuroprotectrice,
  • réduirait la stéatose hépatique et diminuerait le taux de triglycéride hépatique,
  • améliorait la sensibilité à l’insuline,
  • préserverait les reins,
  • réduirait et préviendrait l’excès d’adiposité…..

 

Le lycopène et le bêta-carotène

Ils font partie de la famille des caroténoïdes.
1-     Le lycopène est de couleur rougeâtre. Ce pigment se

tomate © pixabay

trouve naturellement dans les végétaux, le plus connu étant celui de la tomate.
Cet antioxydant fait l’objet de nombreuses études depuis quelques années. Le lycopène a également une action de crème solaire interne mais pas aussi protectrice que l’astaxanthine.

 

2-    Le bêta-carotène, ou provitamine A, précurseur de

carotte © pixabay

la vitamine A ou rétinol, pigment de couleur jaune, orange ou rouge, que l’on trouve dans les végétaux. Il est très présent dans le corps humain.

Dans les plantes, ce pigment permet la photosynthèse des plantes et il est reconnu comme protecteur contre les rayons du soleil. Il fait écran aux rayons bleus et violets  des UV améliore la pigmentation de la peau et favorise le bronzage.
 

La vitamine D
 

vit D et soleil © pixabayElle contribuerait à faire baisser les risques de cancer de la peau.
Le Dr Mercola dit que beaucoup de personnes suivent le conseil erroné de la plupart des dermatologues et des responsables de la santé publique de ne pas s’exposer au soleil pour éviter le cancer de la peau.

Malheureusement, il est déconseillé d'éviter totalement le soleil, car cela peut en fait augmenter le risque au lieu de le réduire. En bref, la vitamine D que votre organisme produit en réponse aux rayons UVB contribue à vous protéger contre le mélanome.


Comme l'indique une étude du Lancet,  je cite, "Paradoxalement, les travailleurs en extérieur présentent un risque de mélanome moindre que les travailleurs en intérieur, ce qui suggère que l'exposition chronique au soleil peut avoir un effet protecteur."


L'optimisation de la vitamine D par une exposition raisonnable au soleil peut également contribuer à protéger contre de nombreux cancers internes, dont le nombre de décès est bien supérieur à celui du mélanome explique le Dr Mercola.


La vitamine D est également cruciale pour la prévention de nombreuses maladies chroniques, et il a été démontré qu'elle était un critère important de longévité.


Qu’est-ce qui est nocif ?

soleil © pixabayCe sont les brûlures répétées occasionnées par une exposition solaire intempestive.

Une légère rougeur est la limite. Dès que l’on constate que la peau rougit, la meilleure solution est de se protéger par un vêtement, un chapeau, aller à l’ombre, et éventuellement quand on n’a pas le choix une crème solaire de haute qualité.
 

La vitamine E

Elle joue un rôle important de photo-protection et elle contribue aussi à prévenir des coups de soleil surtout si associée avec de la vitamine C.
Elle contribue à limiter les dommages causés à la peau par les radicaux libres induits par les UV.


Les aliments sont notre meilleure source de vit E car on y trouve la combinaison des 8 types de molécules qui forment cette vitamine.


Bien lire les ingrédients quand vous achetez en complément de vitamine E. Elle doit toujours être d’origine naturelle. On a montré que si elle est d’origine de synthèse, elle présente des risques santé à long terme.
 

Quels sont ces 8 types de molécules ?

 

  1. D’une part les alpha, bêta, gamma et delta tocophérols.
  2. D’autre part les alpha, bêta, gamma et delta tocotriénols.

La nature, dans sa grande intelligence a créé ainsi la vitamine E, la synergie de ces 8 types de molécules est importante pour les bénéfices santé de cette vitamine.
On associe toujours la vitamine E naturelle en supplémentation avec un autre antioxydant comme la vitamine C.


Vous trouvez de la vitamine E dans les graines de tournesols, les amandes, le beurre de cacahuètes et dans le germe de blé.

 

Le thé vert   

Il contient des antioxydants qui font l’objet de nombreuses recherches.
Parmi ces antioxydants, on trouve des catéchines et des polyphénols en abondance dont l’EGCG ou épigallocatéchine 3 gallate), de la L-théanine, un acide aminé aux nombreuses vertus.
 

Les études montrent que les EGCG préviennent de dommages génétiques liés aux rayons UV.
 

Pour booster les bienfaits du thé vert additionnez du jus de citron à votre tasse. La recherche a montré que la vitamine C augmente de manière significative le taux d’absorption des EGCG.


Les polyphénols du thé vert présentent des effets :

  • antioxydants,
  • immuno modulateurs de manière significative pour protéger la peau.

 

L’alimentation


légumes © pixabayUne belle peau et une protection naturelle contre le soleil se construisent de l’intérieur.
Il convient de consommer des aliments riches en vitamines et minéraux, des végétaux riches en antioxydants et de veiller à un bon ratio oméga6/oméga3.


Le Dr Paul Saladino, auteur du livre « The carnivore code » révèle la vérité, selon lui et son équipe, choquante sur les aliments dits sains et présente un programme complet pour retrouver la santé grâce au véritable régime ancestral.


Il dit "La lumière du soleil, la vraie lumière du soleil, est essentielle pour une vie optimale de l'être humain.  Vous ne pouvez pas être un être humain optimal sans ... des niveaux adéquats de lumière extérieure réelle ultraviolette et  infrarouge du spectre visible du soleil dans le ciel lorsque vous ne portez pas d'écran solaire."


Il ajoute que " Si davantage de personnes passaient du temps au soleil - sans prendre de coups de soleil, sans crème solaire, mais en s'exposant graduellement et en développant progressivement la tolérance de leur peau -, les taux de nombreux types de cancers diminueraient probablement et qu'il y aurait moins de décès dus aux maladies cardiovasculaires et moins de cas de troubles affectifs saisonniers, tandis que des améliorations seraient observées dans de nombreuses autres maladies, telles que la polyarthrite rhumatoïde et la schizophrénie. Voilà le pouvoir du soleil. »


creme solaire © pixabayQuand on se couvre de crèmes solaires dites protectrices, nous nous exposons non seulement aux effets toxiques des ingrédients qu’elles contiennent et en plus on inhibe également les interactions complexes qui se produisent entre les rayons ultraviolets (UV) du soleil et votre peau.



Le soleil, un ami ?

soleil ami © pixabay
Pour comprendre l'énergie solaire, il faut savoir :

  • 39 % du spectre solaire correspond à ce que nous voyons comme lumière visible.
  • La majorité du spectre solaire, 54,3 %, est constituée d'infrarouges qui ne sont pas visibles mais plutôt ressentis comme de la chaleur.
  • La lumière ultraviolette ne représente que 6,8 % du spectre solaire,
  • et la vitamine D est spécifiquement produite en réponse au rayonnement UVB, qui ne représente qu'une petite partie du spectre ultraviolet.
     

L’exposition à la lumière solaire a  une action bénéfique :

  • sur notre système immunitaire,
  • améliore la guérison des blessures.
  • le soleil pourrait aussi affecter notre microbiome. L'exposition à un autre type de rayonnement - l'ultraviolet B à bande étroite, ou NB-UVB - entraîne un autre avantage peu connu : la modulation du microbiome intestinal humain.
  • La mélatonine, par exemple, est produite à l'intérieur des mitochondries en réponse au rayonnement proche infrarouge, qui fait partie du spectre infrarouge.

C'est l'exposition à cette lumière à spectre complet qui apporte le plus de bénéfices, dont la plupart sont probablement encore inconnus.
 

Le mélanome n'est pas toujours un cancer associé au soleil.

Dans une étude sur les travailleurs en extérieur et le risque de cancer de la peau en Europe, bien qu'ils soient plus exposés aux UV au travail et pendant leurs loisirs et qu'ils utilisent moins de crème solaire que les travailleurs en intérieur, a été constaté qu’ "aucune association significative n'a été trouvée pour le mélanome".


"Cette conclusion est corroborée à de nombreuses reprises dans la littérature", et  "De nombreuses publications suggèrent qu'il existe peut-être de multiples voies vers le mélanome, qui ne sont pas toutes liées au soleil. " a déclaré le Dr Saladino.


De même, dans une étude publiée dans The Lancet, il est noté que les travailleurs en extérieur présentent un risque de mélanome moindre que les travailleurs en intérieur, "ce qui suggère que l'exposition chronique au soleil peut avoir un effet protecteur".


Il est également noté que si certains mélanomes se forment sur des zones de la peau exposées au soleil, d'autres se forment sur des zones qui voient rarement le soleil.

 

Une piste de réflexion...

 

Dr Saladino © pixabay

Le Dr Saladino  soulève une piste intéressante basée sur l’étude de 100 personnes atteintes d’un mélanome et de 100 autres en santé. Le statut en acide gras de tous les participants a été analysé.

 

A été constaté que les personnes atteintes d’un mélanome avait un statut plus élevé en acide gras polyinsaturés. En effet l’acide linoléique se trouve principalement dans les acides gras polyinsaturés issus des  Oméga 6 que l’on trouve notamment dans les huiles végétales comme celle de maïs, de tournesol et dans les préparations industrielles, à hauteur de 80 % globalement.

 

Il est très important d’avoir un ratio oméga6/oméga3 équilibré.

Il ne s'agit pas de bannir l’acide linoléique car il est très important mais en excès ils contribuent à créer de l’oxydation, donc de l’inflammation.


Il convient bien sûr de poursuivre les recherches mais en attendant, en tant que consommateurs il faut veiller à choisir des huiles végétales comme l’huile d’olive, de noix, de cameline pour assaisonner vos légumes ou crudités et de réduire les huiles hydrogénées ou trans et de limiter l’huile de maïs et de tournesol ou les huiles riches en oméga 6, dans vos préparations et sauces.


Comment développer une peau forte et saine ?


-    S’exposer au soleil progressivement et minimiser les coups de soleil sans crème solaire 

bain de soleil © pixabay


Le Dr Saladino dit "Si vous avez la peau claire, couvrez-vous, faites une petite exposition au soleil, développez votre callosité solaire... faites pénétrer les UVA et les UVB dans les différentes couches de votre peau. Faites en sorte que la mélanine qui produit les UVB s'assombrisse progressivement et ……pensez progressivement à vous exposer au soleil. Comme devoir, c'est ma prescription pour vous, allez au soleil progressivement ... c'est votre chance de remplir vos réserves de soleil."


-    "De la vitamine D et d'autres composés sont produits par le soleil dans votre peau et stockés dans votre corps, mais faites-le progressivement. Si vous restez trop longtemps au soleil pour être en sécurité sans brûler, compte tenu de la quantité relative de mélanine dans votre peau, couvrez-vous."
-    Une alimentation saine riches en vitamines, minéraux et antioxydants qui contribuent à une meilleure santé, à préparer et à protéger notre peau.
-    Et pourquoi pas une supplémentation adaptée et de qualité pour préparer la peau au soleil

 

Un bel été à tous
 

Les informations données ci-dessus ne le sont qu’à titre éducatif, elles ne sauraient en aucun cas remplacer l’avis ou le traitement de votre spécialiste de santé.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don