Accueil
Neurosciences et berceuses pour bébés

Neurosciences et berceuses pour bébés

Un article rédigé par Florent de Bodman - RCF, le 10 mars 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
La chronique 1001mots Neurosciences et berceuses pour bébés

Cela fait partie de mon quotidien de jeune papa. Je chante tous les jours avec mon petit garçon, qui a quatre mois. Et il adore ça !

©Unsplash ©Unsplash

Par exemple, il y a une chanson pour le matin : "Par la fenêtre ouverte, bonjour, bonjour, par la fenêtre ouverte, bonjour..." Et mon bébé apprécie vraiment : il est captivé, il peut me regarder très attentivement pendant deux ou trois minutes quand je chante avec lui. Bien sûr, il ne sait pas encore chanter mais je veux dire qu’on peut chanter en impliquant les bébés.

 

Mon bébé est captivé par deux choses, qui le font aussi beaucoup sourire. Je chante sur un rythme extrêmement lent – deux fois plus lent que ce que j’ai fait à l’instant ! Et je chante en faisant des gestes, par exemple en mimant la fenêtre qu’on ouvre. Plus tard, vers un ou deux ans, il pourra participer en faisant lui-même les gestes : vers 18 mois ou deux ans, l’enfant pourra essayer d’imiter les gestes de l’adulte. Ce sera un peu maladroit au début, certainement. Mais il pourra participer activement en faisant ces gestes, alors même qu’il sera à un âge où il ne parle pas encore très bien.

 

Donc finalement, les berceuses pour bébé ce n’est pas juste un moyen de le calmer ou de le rassurer : c’est aussi une occasion d’apprentissage pour l’enfant. Le neuroscientifique Stanislas Dehaene explique qu’il y a quatre conditions indispensables à un apprentissage. La première, c’est que l’enfant soit attentif. La deuxième, c’est qu’il soit activement impliqué, qu’il fasse des essais. Or les chansons correspondent très bien à ces deux critères. 

 

Et les chansons vont beaucoup aider l’enfant à découvrir le langage. Il va d’abord pouvoir reconnaître les sons de sa langue maternelle, dès la naissance. Puis il va commencer à distinguer des mots, d’autant plus qu’on articule souvent beaucoup plus dans une chanson – comme quand on chante "frè-re jacques".

 

En résumé, les chansons pour les bébés, ce n’est pas juste une recette de grand-mère : c’est aussi un objet qui intéresse les neuroscientifiques. Les chansons sont un moyen incroyable de développer l’écoute et l’attention chez les bébés de quelques mois, tout en leur disant des choses riches et variées. Et apprendre à écouter, c’est une belle étape vers l’art de la discussion, qui sera tellement essentiel durant toute leur vie. 

 

 


 

Chaque semaine, retrouvez Florent de Bodman ou Nathalie Encinas pour décrypter l'actualité touchant à la petite enfance et relayer les actions de 1001mots.

> La chronique 1001mots

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don