Accueil
Les mudrâs, une gestuelle de santé globale
Partager

Les mudrâs, une gestuelle de santé globale

Un article rédigé par Aurore SESSA - RCF Vaucluse, le 20 avril 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Astuces santé Les mudras, une gestuelle de santé globale

Avez-vous entendu parler des mudrâs ? Peut-être en pratiquez-vous un quand vous méditez en positionnant votre index et pouce connectés ensemble ? Mais savez-vous quels bénéfices santé ces mudrâs procurent ? Savez-vous qu'il y en a de nombreux avec pour chacun une action spécifique tant pour votre bien être physique, mental, émotionnel que spirituel ? Des gestes sacrés à découvrir ...

mudrâs © collection personnelle mudrâs © collection personnelle

Bonjour à tous,
Les mudrâs sont des gestuelles ancestrales des mains et des doigts  venues de l’Inde.
 

Les mudrâs sont mentionnés dans les Védas qui sont les textes hindouistes sacrés de sagesse. Ces gestuelles ont une origine  fort ancienne et ils avaient pour vocation d’invoquer les divinités.


Les mudrâs étaient également pratiqués dans des danses traditionnelles indiennes et selon la gestuelle ils représentaient une humeur ou une situation.


Le mot « mudrâ » est un mot sanskrit qui signifie « sceau »,  « symbole » mais aussi « échanges ».


Il y en a des centaines, presque un pour chaque état d’être ou difficulté que vous rencontrez et ils sont là pour vous aider à les traverser que ce soit une peine de cœur, une faiblesse organique, un état d’âme, une dépression, des phobies et beaucoup d’autres…. mais aussi pour votre évolution spirituelle.


Les anciens, si je puis dire, savaient que notre corps est émetteur et récepteur, qu'il est parcouru par des réseaux énergétiques et des terminaisons nerveuses, que nos mains transmettent des énergies

La médecine traditionnelle chinoise se sert des méridiens pour  soigner notamment grâce à l’acupuncture pour rééquilibrer l’harmonie du corps.


Et selon l’Ayurvéda à chaque doigt correspond un élément de l’univers et le contact des doigts entre eux permet la synthèse des 5 éléments.

 

  • Le pouce représente l’élément FEU (agni) mais aussi l’Âme universelle

Il permet l’équilibre des diverses énergies du corps

  • L’index, l’élément AIR (vayu), il représente l’âme individuelle

Il permet d’améliorer l’activité de notre esprit, stimuler notre capacité à penser et à créer

  • Le majeur, l’élément ETHER (akasha)

Il nous permet de vivre en harmonie avec le monde des esprits

  • L’annulaire, l’élément TERRE (prithvi)

Il permet de nous donner de la force pour défendre ce qui nous appartient sur cette terre

  • L’auriculaire, l’élément EAU (jala)

Il stimule notre capacité à échanger avec autrui et favoriser les relations.

doigts et éléments © collection personnelle

 

A chacun de nos doigts correspond :

  • un organe,
  • à une partie du corps,
  • à des zones du cerveau,
  • à nos centres énergétiques,
  • aux enveloppes subtiles du corps,
  • et bien sûr aux méridiens qui sont donc un ensemble de canaux énergétiques qui parcourent l’ensemble du corps.


Ainsi en associant différentes connexion de doigts entre eux, le mudrâ ou yoga des doigts va stimuler, unifier, harmoniser toutes ces différentes énergies vitales pour une bonne santé globale.


On touche des points précis qui travaillent sur les méridiens donc sur des organes et nos émotions par là même.

méridiens © collection personnelle

 

 

chin mudrâ © pixabay

Par exemple le très connu mudrâ chin, pouce et index rejoints, associé à la méditation, fait circuler l’élément éther qui comme nous l’avons vu tout à l’heure nous permet de vivre en harmonie avec tout ce qui est.
La paume tournée vers le ciel appelle à la compréhension de l’Univers alors que la paume tournée vers la terre appelle  à la compréhension du Soi.

 

photo kirlian ©http://www.olivier-lockert.com/kirlian.htm

Il stabilise notre égo, il apaise notre corps éthérique, corps
énergétique qui entoure notre corps physique ainsi que
tous les organismes vivants. Il contribue aussi à aiguiser notre mémoire.

Des explications et une vidéo de la Conférence avec Goerges Hadjo
 

 


Pour améliorer votre concentration, vous en faites un naturellement quand vous réfléchissez. Rappelez-vous ?

hakini mudra © epictura.fr libres de droit

Vous faites un triangle en réunissant le bout de vos doigts de chaque main, pouce contre pouce, index contre index et ainsi de suite. Cela permet de connecter les deux hémisphères et d’avoir un meilleur accès à la connaissance, aux savoirs, voire à la sagesse en nous. Pour des explications, lire...


Quel doigt pour quel organe ?
•    Le pouce correspond au poumon. Le pouce que les romains levait ou baisser pour laisser ou retirer la vie. Le poumon est le symbole de la vie
•    L’index correspond au foie. L’index exprime l’autorité et la force, il est dirigé vers l’avenir.
•    Le majeur correspond au cœur. Il parle de l’amour pour nous et les autres
•    L’annulaire correspond à la rate, il exprime l’enracinement, le bon sens
•    L’auriculaire correspond au rein, il redonne confiance en soi et courage.

doigts organes © collection personnelle

 

Les mudrâs chez les chrétiens :


Des iconographies chrétiennes montrent Christ ou ses disciples en train de faire des mudras. On retrouve ces gestuelles sur des mosaïques, des statues, des peintures.

En observant les mosaïques byzantines on voit très bien certaines gestuelles.

salvator mundi © wikipédiaPar exemple le geste de la main droite du portrait de peint par Léonard de Vinci intitué " Salvator Mundi" révèle qu’il s’agit d’ardhapataka mudra, signe de protection et pour dissiper les éléments indésirables de la vie.

Le geste de Jésus Christ indiquerait que la terre, le monde ou l’univers représenté par le globe en cristal qu’il tient dans la main gauche sont protégés de calamités et de l’ombre.


Gestuelle que l’on retrouve sur certaines icônes représentant Christ qui tient notamment un livre que l’on peut supposer être un texte sacré.

Des photos : https://www.bibhudevmisra.com/2017/11/yoga-mudras-in-orthodox-christian-art.html


Mosaïque de la Basalique Saint Apollinare Niovo à Ravennes, Italie

mosaïque de Ravennes © collection personnelle


La science des mudrâs est partagée autant en Orient que chez les indiens, les chinois et les japonais, ils sont universels.


Que pouvez-vous améliorer avec les mudrâs ?


Tout un ensemble de pathologies et de troubles, comme :

  • Les douleurs dentaires et de l’articulation temporo-mandibulaire
  • Les maux de tête et migraines
  • Les douleurs arthrosiques de l’ensemble du corps
  • Les crampes musculaires
  • Les douleurs de la colonne vertébrale, aussi bien lombaire que cervicale
  • Les douleurs menstruelles et de l’appareil génital et urinaire masculin et féminin
  • Le stress
  • Les problèmes de vision
  • Les affections respiratoires, ORL en général
  • Les troubles digestifs
  • Les allergies
  • Les troubles de la mémoire et de la concentration
  • ….

Quelques mudrâs et leurs bénéfices santé :


Je vous propose de prendre quelques minutes pour en faire quelques uns.... C'est agréable !
 

Apan mudrâapan mudrâ © pixabay


Comme vous le savez peut-être, en Médecine Traditionnelle Chinoise, chaque saison est liée à des organes. Par exemple au printemps, sont associés le foie et la vésicule biliaire. D’ailleurs dans nos campagnes, traditionnellement, on ramassait des pissenlits pour nettoyer ses deux organes à la sortie de l’hiver. Les propriétés et les vertus du pissenlit sont aujourd’hui bien documentées.

Le foie et la vésicule biliaire sont également associés à des émotions comme la colère, le manque, la tristesse dans une polarité entropique et dans une polarité dite positive ce sera un sentiment de joie. Apan mudra permet d’équilibrer ces deux pôles.

Ce mudra permet aussi de nettoyer le corps et éliminer des toxines. Il permet de renforcer le foie, la vésicule mais aussi agit sur les reins, et autres organes. On le pratique 5 à  15 minutes, 3 fois par jour pendant plusieurs jours.

Un autre mudrâ du foie, un peu différent, il suffit de poser le majeur sur la saillie du pouce, cette partie très charnue du pouce (le Mont de Vénus) et de réunir votre pouce et votre annulaire en tenant vos deux autres doigts bien droits.

 

Apan vayu mudrâ

mudra © pixabay

Vous voulez aider votre cœur, le préserver de différents troubles ? Améliorer la circulation sanguine dans tout le corps ?
Là aussi vous avez plusieurs mudrâs qui aident à surmonter les facteurs de risques de maladie cardiaque et le syndrome métabolique. On a montré que cela permettait de faire baisser la tension artérielle.
 

 

mudra © pixabay

Si vous voulez renforcer votre système immunitaire en même temps que votre système cardiovasculaire en voici un autre, PRAN MUDRA. On dit que ce mudra pourrait être bénéfique en cas de cancer et d’un dysfonctionnement de la thyroïde.

Donc paumes tournées vers le ciel, reliez le bout de l’auriculaire et de l’annulaire sur le bout du pouce, index et majeur tendu vers l’extérieur. Respirez….


Linga mudra

mudra linga © collection personnelle

Vous voulez réguler votre poids, renforcer votre système immunitaire ? Je propose un autre mudra qui y contribue. Comme vous le savez le surpoids est un facteur aggravant des maladies cardiovasculaires. Ce mudra permet également de renforcer le système immunitaire et aide à combattre les rhumes.

Facile à faire, reliez vos paumes et repliez vos doigts comme certaines personnes font quand elles prient. Ensuite levez uniquement votre pouce gauche vers le haut.
Comme ce mudra fait transpirer, il convient de boire suffisamment d’eau et de consommer des fruits de saison pour un apport en minéraux.

 

shuni mudra © collection personnelleVous voulez améliorer votre intuition, calmer votre mental et purifier vos émotions et vos pensées avec SHUNI MUDRA, le mudrâ de la patience.
 

 

Bien sur il y en a beaucoup d’autres. Pour la plupart ils sont simples à exécuter, vous pouvez le faire quasi partout de manière discrète si vous le souhaitez, cela oblige à se prendre quelques minutes plusieurs fois par jour sans avoir à se dire « je n’ai pas le temps » et cela ne coûte rien.


Vous allez vous faire du bien en tonifiant une zone ou un organe trop faible, ou au contraire en libérant une zone ou organe trop chargés. Il y a des livres qui expliquent très bien même des formats de poche à emmener partout avec soi


On pratique ces mudrâs 5 à 15 mn, 3 fois par jour tous les jours. Il ne s’agit pas de chercher à en pratiquer beaucoup. Il convient d’en choisir un ou deux, de s’y essayer consciemment pendant 3 semaines et de ressentir les effets qui sont souvent très progressifs. La meilleure méthode ….. ne rien attendre….. ! et c’est là qu’il se passe quelque chose !


Les mudrâs peuvent être une aide précieuse. Si vous pratiquez déjà le yoga, il est certain que votre professeur de yoga vous enseigne ces gestuelles.


On peut également en apprendre à nos enfants pour les aider à s’apaiser, à se concentrer et développer une belle estime d’eux. Les enfants sont très ouverts. Cela peut être un moment de plaisir à partager avec eux.

 

Belle et douce semaine à tous dans la paix du coeur.


Des sources et des références :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Images : https://i0.wp.com/manupun.cluster024.hosting.ovh.net/wp-content/uploads/2009/05/points-maindroite.jpg
Basilique Saint Apollinare Nuovo à Ravennes Italie

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don