Accueil
Etonnante noix de muscade
Partager

Etonnante noix de muscade

Un article rédigé par Aurore Sessa - RCF Vaucluse, le 13 mars 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Astuces santé Etonnante noix de muscade

L’odorante noix de muscade est cette épice bien appréciée en cuisine pour sa saveur chaude et sucrée. Elle ressemble à une petite noix de Grenoble. Cette petite coque est riche en principes actifs puissants ? Les connaissez-vous ? Quelles sont leurs propriétés santé ? Faut-il prendre des précautions d’utilisation et pourquoi ?

muscade © pixabay muscade © pixabay

Bonjour à tous,


Nous utilisons la noix de muscade avec bonheur pour parfumer certains plats autant salés que sucrés. Mais elle nous offre de nombreux bénéfices santé.


Avant de commencer un tout petit peu d’histoire...


Le muscadier est originaire des archipels d’Indonésie. La muscade est très populaire en Inde. Elle est mentionnée dans les Védas qui furent composés entre 1500 et 1000 avant notre ère.


La noix de muscade était connue et utilisée pour ses vertus sur la digestion, de maux de tête, de fièvres liées aux rhumes, de problèmes cardiaques, les rhumatismes.


En Médecine Traditionnelle Chinoise, elle est mentionnée à partir du 3ième siècle de notre ère. Elle était utilisée en cas de problème digestif, de dysenterie, de diarrhée, de douleurs abdominales, de pertes d’appétit.


Les médecins du Moyen Orient considéraient les épices comme essentielles pour une bonne santé et l’utilisaient dans les préparations culinaires.
 

En Europe, l’église médiévale considérait la maladie comme une punition de Dieu. A partir du moment où les méthodes et travaux du Moyen Orient furent disponibles, la médecine occidentale commença à progresser notamment avec l’utilisation des épices.


Les épices furent de plus en plus utilisées mais étaient très couteuses et donc étaient réservées aux plus riches.


A partir du 12ième siècle avec les croisades, les épices circulent et sont de plus en plus utilisées et font partie de la cuisine médiévale. Au Moyen Age,  il était d’usage d’offrir une noix de muscade que l’on portait sur soi, dans la poche, pour éviter de tomber malade ou de se casser un os, selon la croyance populaire !


Pour faire court une histoire à rebondissements, en 1863, sa culture fut enfin libre, les plantations vont se développer en Malaisie, Sumatra, la Grenade et les îles de l’océan indien.
 

Depuis, la noix de muscade est présente partout, dans la production de parfums, de savons et de pommades, en cosmétique, en dentisterie, en pharmacologie ainsi que dans la préparation de charcuteries et bien sûr de purées de pommes de terre !




Un peu de botanique...


Le muscadier  est parfois surnommé l’« arbre qui saigne » en raison de sa sève colorée rose ou rouge.
C’est un arbre à feuilles persistantes aromatiques qui peut atteindre 20 m de haut. Il présente de larges feuilles et donne de jolies fleurs blanches assemblées en grappes entre mars et juillet qui se transforment en un fruit jaune pâle qui fait penser à un abricot ou une pêche. Lorsqu’il est mûr, le fruit s'ouvre pour exposer une noix de forme ovoïde de couleur brun clair.


 
graine du muscadier © pixabayDe son nom scientifique myristica fragans la noix de muscade est la graine des fruits qui poussent sur le muscadier.

 




En fait, le muscadier fournit 2 épices :

  • la noix de muscade, la graine de l’arbre entourée d'une coque que l'on enlève,
  • et le macis, épice moins connue, qui ressemble à macis © pixabayun filet rouge, charnu et aromatique qui entoure la noix.  

Au fur et à mesure de la maturation, le macis se sépare de la noix Le muscadier est le seul arbre au monde qui donne deux épices distinctes pour une même récolte.
Le macis est mentionné également dans les Védas.
 


Que contient la noix de muscade ?

 

  • Des antioxydants en grande quantité qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps jouant ainsi un rôle de prévention contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers notamment
  • .des fibres en grande quantité
  • des vitamines et des minéraux
  • des substances comme :

o    La trimyristine et d’autres des huiles volatiles à l’origine du parfum qui se dégage de la noix de muscade.

o    La myristicine, principal constituant psychoactif de la muscade et l’élimicine.

Ces huiles volatiles détiennent des propriétés qui apaisent et stimulent certaines zones du cerveau.

o    la noix de muscade contient du macélignane. Il faut savoir que les lignanes sont des phyto-oestrogènes qui ont un potentiel de possibilités pharmacologiques importantes (anticancéreuses, antiinflammatoires, antimicrobiennes, antioxydantes et immunosuppressives).

o    Son huile essentielle, contient différentes molécules phytochimiques comme l’eugénol, souvent utilisée directement sur la peau ou les muqueuses pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et le mal de dent. On l’utilise traditionnellement en Asie comme médicament antiseptique, antibactérien et analgésique.
La cosmétique l’utilise également comme aromatisant et  en dentisterie dans la composition des ciments  pour soigner les caries dentaires.

o    Et d’autres molécules  aux propriétés antifongiques, antidépressives, et digestives, comme, le safroie, le pinène, le camphène, le dipentène, le cinéole, le linaol, le sabinène et le terpéniol.  Ces différents composés ont également des propriétés non négligeables.

 

Pour quelles utilisations ?

 

  • Favoriser une bonne digestion grâce à ses différents composés qui aident à la sécrétion de divers sucs gastriques et intestinaux, ce qui facilitent la digestion. Elle permet d’atténuer les troubles digestifs, nausées, diarrhées et douleurs d’estomac.  
    Ne pas oublier Nux vomica en homéopathie. Pour plus d'informations, lire ...

     
  • Favoriser le bon fonctionnement du transit intestinal grâce à ses fibres insolubles présentes en quantité importante. On démontre que les fibres insolubles participent à la prévention du cancer du côlon. des maladies cardiovasculaires et du diabète de type II.

     
  • Neuro-protectrice

On a montré que la myristicine et le macélignane réduisent la dégradation des voies neuronales et des fonctions cognitives dont souffrent les personnes atteintes de démence ou de la maladie d’Alzheimer.

 

  • Elle a des propriétés anti stress et contre la dépression grâce à la myristicine.

Les grecs et les romains l’utilisaient comme tonique cérébral. Ainsi elle peut aider à éliminer la fatigue et le stress. C’est un bon remède naturel contre l’anxiété et la dépression. Elle a également la capacité de faciliter la concentration, que ce soit au travail ou à l’école selon des études sur animaux.
Des études publiées menées sur animaux montrent que la muscade est aussi efficace que des antidépresseurs.
 

  • La noix de muscade a une puissante action anti inflammatoire et antiseptique.

Son huile essentielle peut être utilisée pour soulager des douleurs musculaires et les affections respiratoires telles que les bronchites, les grippes et autres maux de gorge.

Grâce à ses principes actifs antibactériens elle aide à lutter contre la mauvaise haleine. Ces composés détruisent les bactéries responsables de cette pathologie et renforce en même temps, l’immunité des gencives et de la bouche. On retrouve d’ailleurs de la noix de muscade dans certains dentifrices à base de plantes.

A retenir : une flore intestinale équilibrée contribue à une bouche saine.

 

  • Soulager la douleur

On retrouve dans la noix de muscade un composant similaire au menthol aux propriétés analgésiques naturelles. l’intégrer à des préparations culinaires permet d’apprécier gustativement la noix de muscade tout en permettant que ses principes actifs puissent contribuer à réduire des douleur musculaires, de blessure, soulager l’arthrite ainsi tous les autres bénéfices propres à cette graine.
 

  •  La noix de muscade aurait des effets anticancéreux.

Selon des études un certain composé présent dans la noix de muscade, et son huile essentielle peuvent induire la mort cellulaire (apoptose) des cellules leucémiques.
 

  • La noix de muscade aiderait à un sommeil réparateur et permettrait de lutter contre l’insomnie.

Parmi nos remèdes de grands-mères,  une toute petite pincée de muscade dans un verre de lait chaud stimulerait la libération de la sérotonine, on se sent relaxer. La sérotonine est transformée en mélatonine dans le cerveau, un inducteur du sommeil, ce qui est favorable pour les personnes qui ont du mal à trouver le sommeil.
 

  • Des propriétés antipaludiques.

Les extraits de noix de muscade, utilisés en médecine traditionnelle thaïlandaise ont donné des résultats antipaludiques puissants.
 

  • La noix de muscade pour une belle peau grâce à  de l’extrait d’huile de muscade dans la composition de certaines crèmes et lotions exfoliantes pour la peau.
     

Des recherches coréennes ont montré qu’ajouter de la noix de muscade à une crème pourrait avoir des effets anti-vieillissement et une autre étude coréenne montre qu’un composé de muscade protège la peau contre les rayons UVB.


Elle sera efficace pour l’acné, elle a des propriétés antiseptiques comme on l’a vu. Ainsi on peut mélanger à une crème de gommage naturelle de la muscade en poudre. Efficace semble-t-il pour les points noirs et l’excès de sébum.
 

  • Pour de beaux cheveux

Certains produits capillaires contiennent de l’huile essentielle de noix de muscade apportant une brillance et une croissance rapide des cheveux.
Elle réduit également la chute des cheveux, et tonifie le cuir chevelu et augmente la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu.

 

Comment utiliser la noix de muscade ?

 

  • En cuisine
    noix de muscade © pixabayIl est préférable d’utiliser la noix de muscade entière et la râper au fur et à mesure des besoins autrement la poudre s’altère assez rapidement. Il est préférable de la râper au dernier moment afin qu’elle ne perde pas toute sa saveur.

    On préconise ½ cuillère à café par jour pour 4 personnes soit 0, 3 g par personne. A plus forte dose, la saveur de la muscade couvre les autres saveurs au lieu de les exalter.

    On la trouve aussi dans le mélange de 4 épices ou en encore dans la préparation d’épices  pour le pain d’épices.

Le goût de la noix de muscade est raffiné, doux et exotique avec une touche épicée.


On l’utilise surtout dans les plats salés, comme purée, épinards, béchamel, gratin dauphinois, quiche Lorraine, dans les ragoûts, lasagnes, pâtes.
On peut également ajouter de la noix de muscade dans certains desserts, comme le riz au lait par exemple, mais aussi dans les compotes de pommes, poires et fruits d’hiver.
Elle est également utilisée dans certains cocktails.
 

  • En pharmacie
    beurre muscade © pixabayOn peut trouver de l’huile ou du beurre de noix de muscade pour un usage externe uniquement.

Le beurre de noix de muscade ne doit pas être ingéré car hépatotoxique, ni utiliser chez la femme enceinte et chez l’enfant.
Ce beurre pourra être adapté en cas de douleurs rhumatismales, névralgiques, pour stimuler la circulation, pour une utilisation locale.
 

  • En tisane
    tisane © pixabayUne pointe de couteau de poudre de noix de muscade dans une tasse d’eau bouillante. On peut y associer du gingembre, de la cannelle et du miel pour une boisson tonique et fortifiante.

     
  • Son huile essentielle (HE)
    huile essentielle © pixabayElle a des propriétés antiseptique, antalgique, digestive, tonique et stimulante du système immunitaire. Elle doit être utilisée dans une huile végétale pour un massage local en cas de douleurs musculaires, d’entorses, de lumbagos, d’arthroses, de rhumatismes. Elle s’utilise à très faibles doses, sur de courtes périodes car elle peut devenir irritante.


Elle peut être diffusée.
 

Recommandations : les diffusions sont de courtes durées, pas plus de 10/15 mn, 3 à 4 fois par jour et sur quelques jours seulement. Faire des cycles avec d’autres huiles essentielles à diffuser pour varier les plaisirs.
 

N’hésitez pas à demander conseils à votre pharmacien formé aux HE ou à un aromathérapeute surtout si vous avez un traitement antidépressif ou à base d’anticoagulant. Bien sûr pas chez la femme enceinte ou l’enfant de moins de 12 ans.
 


Des précautions à prendre ?


En effet la noix de muscade est classée parmi les aphrodisiaques puissants et doit être consommée à petites doses. La consommation d'une demie noix pour être létale.


A forte dose la myristicine est neurotoxique, hépatotoxique entre autres (effets psychotropes)  pouvant entraîner des effets indésirables, comme nausée, fièvre, états de surexcitation nerveuses, hallucinations et acidose.
 

On la  déconseille aux personnes allergiques aux fruits à coque.
A savoir : la noix de muscade est dangereuse pour les animaux.
 

Les quantités utilisées en cuisine  ne peuvent en aucun cas provoquer de tels désagréments.
 

Pour une utilisation autre que culinaire demandez conseils à un spécialiste en phytothérapie ou un aromathérapeute.
 

La noix de muscade s’utilise avec parcimonie, peu importe sous quelle forme. Elle nous offre alors tous ses bienfaits santé.


Belle et douce semaine à tous dans la paix du coeur.


Les informations données ci-dessus ne le sont qu'à titre pédagogique et  informatif et ne sauraient en aucun cas remplacer l'avis de votre spécialiste en santé ou un traitement. N'hésitez pas à demander des conseils auprès de votre pharmacien, phytothérapeute, aromathérapeute ou votre médecin traitant.


Des sources et des références à explorer :


 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don