Accueil
RCF Burn out parental et familial comprendre, prévenir et agir!
Partager

Burn out parental et familial comprendre, prévenir et agir!

Un article rédigé par Joëlle Iland - RCF Liège, le 6 juin 2024  -  Modifié le 20 juin 2024
Le 13.10 Le burn out parental ou familial : prévenir et agir !

Le burn out parental et familial comprendre, prévenir et agir! Il ne s'agit pas d'une fatalité mais d'un vécu que tout parent peut potentiellement traverser s'il manque de soutien. Essayons de comprendre pour prévenir et agir. 

Burn out parental, Joëlle Iland Burn out parental, Joëlle Iland

Le burn out parental ou familial prévenir et agir !

Il y a des similitudes avec le burn out professionnel notamment au niveau des conséquences à savoir un épuisement physique, mental et émotionnel mais il y a des nuances quant aux causes notamment.

Le burn out parental survient lorsqu'un parent est accablé par le stress et les responsabilités de la parentalité. Cela peut se manifester par une fatigue extrême, un sentiment de déconnexion émotionnelle avec ses enfants, et une diminution de l'accomplissement parental.

La différence fondamentale entre le burn out parental et le burn out professionnel est que l’on peut s’extraire de son environnement professionnel notamment sur un avis médical avec un certificat d’incapacité de travail en revanche on peut difficilement abandonner son rôle de parent quitter sa famille en laissant ses enfants livrés à eux-mêmes durant plusieurs semaines ou plusieurs mois !

Les causes sont multifactorielles : pression sociale d’une idéalisation de la parentalité, isolement familial, manque de soutien, multitâches professionnels et personnels, manque de possibilité de ressourcement, …

Une amie congolaise m’avait partagé lorsque j’étais moi-même épuisée par la charge d’éducation de mes trois enfants que dans son pays on dit qu’il faut un village pour élever un enfant. En occident où la famille est souvent éclatée, dispersée et où l’individualisme est plus présent, nous sommes loin de cette conception qui faisait sans doute partie de notre mode de vie jadis.  

Quels les points d’attention ou les signaux d’alarme à noter avant l’épuisement complet ?

Voici 7 points d'attention :

1. Une fatigue intense et persistante est un signe précoce de burn out. Elle ne disparaît pas avec le repos et peut affecter la capacité à accomplir les tâches quotidiennes.

2. Le parent ne trouve plus de joie ou de satisfaction dans les interactions avec ses enfants, ce qui peut entraîner une déconnexion émotionnelle. Et contrairement à ce que l’on peut croire cela ne concerne pas que l’étape de la petite enfance. Les adolescents amènent d’autres sources de tensions. Ils demandent un autre type de disponibilité moins physique et plus mentale.

3. Une irritabilité excessive et des accès de colère fréquents peuvent indiquer un burn out. Le parent peut se sentir constamment sur les nerfs.

4. Un sentiment de compétence réduit : Le parent peut sentir qu'il n'est pas à la hauteur de ses responsabilités parentales, ce qui diminue son estime de soi.

5. L’isolement social : le parent évite les interactions avec la famille, les amis, et les communautés. Il n’est pas facile d’admettre ou de parler de ses doutes, son ras le bol dans un monde où les images renvoyées sur les réseaux sociaux notamment sont souvent retravaillées, idéalisées, …

6. Les symptômes physiques tels que des maux de tête, des troubles du sommeil, et des douleurs corporelles peuvent être des indicateurs de burn out.

7. Un impact sur les enfants : les enfants peuvent ressentir les effets du burn out parental, ce qui peut se manifester par des troubles du comportement, de l'anxiété, et des difficultés scolaires.

Comment peut-on éviter d’aller trop loin dans cet épuisement ?

Quelques recommandations de prévention :

1. Prendre soin de soi régulièrement. Vous êtes parents ok, mais votre santé est une priorité ! Des activités comme la méditation, l'exercice physique, et des hobbies peuvent aider à réduire le stress.

2. Établir des limites en apprenant à dire non et à déléguer certaines tâches peut alléger la charge mentale et physique.

3. Faire appel à son réseau de soutien ou en chercher un : que ce soit la famille, les amis, ou des groupes de parents, trouver un espace pour partager et se sentir compris.

4. Bien gérer son temps et lâcher un peu de perfectionnisme !

Planifier et organiser son emploi du temps peut aider à mieux gérer les responsabilités et à éviter la surcharge. Une maison avec des enfants est une maison qui vit, l’un ou l’autre jouet ou vêtement qui traîne ne changera pas la face du monde !

5. Maintenir une communication ouverte avec son partenaire et ses enfants permet de partager les sentiments et de trouver des solutions ensemble.

Que faire si vous êtes déjà en burn out parental ?

1. Ne pas hésiter à consulter un professionnel de la santé mentale pour obtenir de l'aide.

2.S'accorder des pauses régulières et des moments de repos est essentiel pour éviter l'épuisement.

En conclusion, le burn out parental est un défi majeur qui nécessite une attention particulière et des stratégies de gestion efficaces. En reconnaissant les signes avant-coureurs et en prenant des mesures préventives, les parents peuvent mieux gérer leur stress et maintenir une dynamique familiale saine et équilibrée.

J’espère que ces conseils vous seront utiles et vous aideront à naviguer dans les défis de la parentalité. Que vous soyez directement concernés ou observateur, il est possible d’agir.

Il n’y a pas de fatalité au burn out parental, c’est parfois un passage douloureux qui nous permet de mieux nous connaître et redéfinir nos limites ! En attendant, prenez soin de votre famille sans vous oublier à n’importe quel âge de la vie.

de Joëlle Iland, coach & formatrice.

Retrouvez le podcast dans le 13.10 sur RCF Liège. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF Liège
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Le 13.10

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don