Accueil
Apprendre à gérer nos peurs
Partager

Apprendre à gérer nos peurs

Un article rédigé par Catherine Segouffin - RCF, le 29 novembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Que d'émotions ! Apprendre à gérer nos peurs

Films d'horreur, parcs d'attractions ou sports extrêmes, on aime bien "se faire" peur. Mais beaucoup moins "avoir" peur. Comment comprendre notre rapport avec cette émotion ? Est-elle forcément négative ? Décryptage avec Delphine Argenson dans le rendez-vous "Que d'émotions" d'aujourd'hui.

Pixabay Pixabay

Emotion de peur ou sentiment de peur 

 

La peur est indispensable pour vivre car dans notre cerveau, cette émotion est déclenchée par un stimulus pour nous protéger et assurer notre survie. Un processus physique et physiologique. Mais si l’émotion de peur est incontournable, il ne faut pas la confondre avec le sentiment de peur qui arrive juste quelques secondes après et peut être  contrôlé si cela est nécessaire.  Cela se passe dans une autre partie de notre cerveau.

 

Faire la différence

 

Prenons un camion qui arrive sur la route. Si  je n’avais pas peur, je traverserai et me ferai écraser. L’émotion de peur me fait réagir de façon réflexe, un réflexe de survie. C'est l'émotion. Le sentiment de peur arrive dans les secondes qui suivent, lorsqu'il y a une prise de conscience. Celle de se dire " j’ai failli me faire renverser par un camion". Mais à force de me répéter j’ai peur ou de penser j’ai failli me faire écraser, mon cerveau enregistre ces pensées pour me rendre de plus en plus inquiet à la vue d’un camion.

 

Faire face à sa peur

 

Dans votre famille la phobie des serpents est présente. Vous vous baladez en forêt et vous vous retrouvez justement nez à nez avec un serpent. Par reflexe, vous vous figez et dans les secondes qui suivent vous fuyez en hurlant. En pensant immédiatement ne plus remettre les pieds dans cette forêt.
Si, ce jour-là vous êtes avec un ami plus serein, qui va regarder et analyser la situation, il va vous aider à réaliser que ce n’est qu’un bout de bois. Les battements de votre coeur se calmeront et vous continuerez la balade sereinement. 

 

En vous faisant revenir sur vos pas, calmer votre respiration en fermant les yeux et accueillir vos sensations corporelles.  Vous allez ainsi reprogrammer votre cerveau et diminuer progressivement votre sentiment de peur. C’est une des méthodes de la thérapie brève, que j’utilise. Cette approche permet de mieux gérer ses peurs.

 

En résumé

 

Nos émotions de peurs sont vitales pour réagir face au danger. Nos sentiments de peur du type angoisse, phobie ou anxiété peuvent diminuer avec une prise de distance personnelle ou accompagné par des professionnels.

 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Que d'émotions ©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Que d'émotions !

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don