Accueil
Une rentrée sous le signe de la charité
Partager

Une rentrée sous le signe de la charité

RCF,  -  Modifié le 3 septembre 2020
A deux jours de la journée internationale de la charité, Véronique Fayet nous encourage à ne pas nous laisser enfermer par la peur mais à oser nous engager auprès des plus fragiles.
DR DR

Je suis heureuse de vous retrouver ainsi que les auditeurs de RCF qui sont souvent des amis  du Secours catholique et qui nous soutiennent à leur manière . Oui je suis heureuse de souhaiter à chacun une « bonne rentrée « même si beaucoup d’incertitudes pèsent sur cette rentrée.

Comment va-t-on vivre  avec ce virus qui nous fait peur ? Allons-nous reprendre un jour ces joyeuses embrassades qui font le sel de la vie ou bien faudra-t-il toujours garder ses distances ? le plan de relance attendu aujourd’hui apportera-t-il  une réponse aux inquiétudes et aux attentes des plus fragiles ? ceux qui ont déjà le plus souffert du confinement , qui ont perdu leur travail , dont les enfants ont décroché de l’école... De nouvelles pauvretés vont apparaitre, c’est sûr, car au Secours Catholique nous avons déjà vu depuis des mois des personnes  nouvelles venir frapper à notre porte , mais combien seront-elles  et quelles réponses attendent-elles  ? on ne le sait pas encore ….

Avec 2 jours d’avance je vous propose de vivre ou de plutôt de préparer la Journée internationale de la Charité que l’ONU a souhaité instaurer depuis  2012, et qui est célébrée le 5 sept, jour anniversaire de la mort de Sainte Mère Teresa ! Une belle initiative de l’ONU d’inviter tous les peuples du monde à mettre leurs pas dans ceux de mère Teresa . Car les politiques ne peuvent pas tout, le plan de relance ne répondra pas à tout et la Charité reste la meilleure façon d’agir et de changer le monde …et « la Charité en actes est une réaction en chaine dépassant toutes les forces atomiques » , disait le père Rodhain fondateur du Secours Catholique. Alors en cette rentrée essayons de voir les vrais besoins des autres, de ne pas vouloir à leur place ou  penser à leur place , ni décider à leur place ! Il y a , bien sûr , des choses à faire, des engagements à prendre, des plaidoyers à porter mais n’oublions pas qu’il y a surtout des personnes à aimer. Les plus fragiles attendent de nous des aides et du soutien mais avant tout , elles désirent un regard d’amour et des cœurs brulants de Charité !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don