Accueil
Transition énergétique: l'éolien en débat
Partager

Transition énergétique: l'éolien en débat

RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
Le dossier de la rédaction Transition énergétique: l'éolien en débat
En France, l'éolien, qui fait partie des enjeux de la loi relative à la transition écologique, cristallise encore de nombreuses réticences.
podcast image par défaut

L'enjeu de l'éolien en France

La transition énergétique fait partie des grands dossiers conduit par l’Etat ces dernières années. La France a adopté en ce sens une loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, promulguée en 2015. L’un de ses objectifs : atteindre 32% d’énergies renouvelables dans la consommation totale du pays à horizon 2030. Pour y parvenir, l’Etat mise sur le développement du photovoltaïque, du solaire, de l’hydraulique, de la géothermie, ou encore de l’éolien.
 
L’éolien doit jouer un rôle majeur dans cette perspective de transition énergétique. Concrètement, le secteur doit représenter 20% de la production électrique nationale à l’horizon 2028-2030. Ces prévisions sont élevées, mais elles reposent sur des données pragmatiques, selon Pauline Le Bertre, déléguée générale de France énergie éolienne.
 

Un élément indispensable à la transition écologique pour le gouvernement

Dans ce contexte, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, a rappelé en février dernier à l’assemblée que l’éolien était un élément indispensable à la transition écologique. Cette déclaration vient quelque peu contredire les propos mi-janvier du chef de l’Etat. En déplacement à Pau le 14 janvier dernier, Emmanuel Macron a affirmé que la capacité à développer massivement l éolien est réduite, avant d’ajouter que le consensus sur l’éolien s’affaiblit dans notre pays, notamment en raison de ses conséquences sur le paysage. Des propos qu’explique et tempère Pauline le Bertre sur RCF.
 
Globalement, les associations écologistes sont favorables à l'éolien. C’est le cas de l’association Agir pour l’environnement. Pour son délégué général, Stephen Kerckhov, les propos du président de la République témoignent d’arrière-pensées politiques, tant sur le fonds que sur la forme.
 

De nombreux opposants

Atteinte à la santé publique, aux paysages, aux monuments historiques, gouffre économique, doutes sur les bienfaits écologiques : les arguments contre l’éolien sont légion. Et les contestataires le sont également. Quelques milliers d’associations, principalement rurales, luttent avec force contre le développement de l’éolien en France. C’est le cas de la Fédération environnement durable. Pour son président Jean-Louis Butré, l’éolien serait une aberration économique et écologique.
 
Pour Pauline Le Bertre, déléguée générale de France énergie éolienne, ces accusations ne reposent sur aucun fondement mais sur de fausses informations. Le dossier de l’éolien devrait en tous les cas évoluer, dans un sens ou dans l’autre,  stéphanie , après les élections municipales.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don