Accueil
Résolutions de nouvelle année : quelles sont les clés du discernement ?
Partager

Résolutions de nouvelle année : quelles sont les clés du discernement ?

Un article rédigé par Baudouin de Wolbock - RCF, le 3 janvier 2024  -  Modifié le 4 janvier 2024
L'Invité de la Matinale "Discerner, c'est l'art de donner aux choses la portée qu'elles méritent" souligne François Bert

Arrêter de fumer, passer le permis de conduire, se mettre au sport… Début d’année rime avec souvent bonnes résolutions. Mais cela nécessite de discerner ce qui est profitable. François Bert a fondé en 2019 l’Ecole du discernement. Auteur de l'ouvrage : " Le discernement " publié chez Artège, il partage les clés de cette notion essentielle. 

François BERT/ ©RCF François BERT/ ©RCF

La nouvelle année est l’occasion de tenir certains engagements, promesses ou projets à réaliser. Si certaines de ses résolutions peuvent être simples à tenir, d'autres semblent bien plus difficiles, si ce n’est inatteignable. Lorsqu’il s’agit de prendre une décision de ce genre, la capacité à savoir discerner s’impose.

Discerner, c'est s'écouter

Le discernement, explique-t-il, n'est pas un simple raisonnement mais une écoute active. "Un bon discernement, ce n'est pas un raisonnement, c'est une écoute." Cet ancien officier insiste sur la nécessité de prendre du recul, de se plonger dans le silence et la solitude pour laisser émerger ce qui s'impose à soi. "La meilleure manière de discerner, ce n'est pas simplement de faire des listes, même si ça aide aussi" déclare-t-il. Il encourage à dépasser les listes habituelles et à s'immerger dans l'écoute intérieure.

Un bon discernement, ce n'est pas un raisonnement, c'est une écoute.

L'art de donner aux choses la portée qu'elles méritent

François Bert propose une vision pratique du discernement, loin d'une approche strictement spirituelle. Il définit le discernement comme "l'art de donner aux choses la portée qu'elles méritent". Il encourage chacun à voir au-delà des apparences, à déterminer ce qui est essentiel et à résister aux montagnes de petites choses superflues.

Face à l'incertitude de 2024, François Bert conseille d'appliquer la prière de Marc Aurèle : accepter ce qui ne peut être changé, avoir le courage de changer ce qui peut l'être et la sagesse de connaître la différence. Il incite à identifier son périmètre d'action et à éviter de se laisser emporter émotionnellement sur des sujets sur lesquels on est impuissant.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don