Accueil
Raymond de Malherbe,
Partager

Raymond de Malherbe,

Un article rédigé par Agathe de Carné - RCF Sarthe,  -  Modifié le 3 décembre 2021

Raymond de Malherbe, conseiller régional des Pays de la Loire, conseiller municipal à Marçon et délégué départemental pour le Rassemblement national s'entretient avec nous sur ses différentes actions menées au sein de la région. Il nous apporte également son analyse sur les sujets incontournables de la prochaine campagne présidentielle.

© Raymond de Malherbe, conseiller régional Pays de la Loire © Raymond de Malherbe, conseiller régional Pays de la Loire

Un appel à la promotion de l'intérêt général et du bien-être social en Sarthe


Au moment du vote du budget de la région, Raymond de Malherbe a appelé à la prudence après le constat d'un taux d'endettement élevé. Pour le conseiller régional, il est possible de réduire les dépenses notamment en favorisant seulement les programmes qui sont dans l'intérêt de la population. Plusieurs dépenses ont attiré l'attention, notamment l'achat d'une voiture autonome pour Fontevraud pour plus de 500 000 euros qui n'a jamais été utilisé...


Dans cette ligne, il attire l'attention sur plusieurs points qui doivent être prioritaires dans l'objectif de la région d'attirer des jeunes. Ce dernier est malheureusement ralentit à cause des problèmes liés aux services de santé, de médecins, d'écoles ou des maisons d'accueils maternelles. Selon Raymond de Malherbe, ce sont les collectivités territoriales qui ont le pouvoir d'agir dans ce domaine mais constate cependant une inactivité des responsables. Par exemple, il faudrait envisager de donner des aides aux jeunes notamment en matière de logement, de transport ou encore d'accès à l'école pour les enfants. 


Pour Raymond de Malherbe, la promotion du bien-être social s'incarne également dans le refus d'un projet éolien sur la commune de Marçon. La Vallée de la Loire est une région vivant du tourisme qui doit être protégée et non pas devenir une zone d'exploitation pour des gros groupes capitalistes. Pour le conseiller municipal, ce n'est pas aux gens qui n'ont pas les moyens de payer pour les excès passés des grandes entreprises en voyant leur paysage détruits. Raymond de Malherbe qualifie ces projets "d'escroquerie écologique" : entre la production des mâts à l'étranger et leur transport jusqu'en France, ces éoliennes finissent par produire autant que du nucléaire. 

Les grands thèmes de la campagne présidentielle : pouvoir d'achat, immigration et Europe


Pour Raymond de Malherbe, le premier sujet de cette campagne présidentielle doit être le maintien du pouvoir d'achat qui a été sérieusement affaibli par la mauvaise gestion des crises successives  par le Gouvernement (gilets jaunes, Covid). Pour rétablir cela, le conseiller régional fait référence au programme fiscal du Rassemblement national qui proposera vingt-deux projets thématiques comme par exemple la baisse de la TVA, la nationalisation des autoroutes, la libération de l'activité des TPE... 


Sur la gestion de la crise Covid par le Gouvernement, le conseille régional ne mâche pas ses mots : elle a été tardive mais surtout tyrannique. Les questions liées au pass sanitaire, à l'obligation vaccinale ou aux tests payants sont absurdes. Pour Raymond de Malherbe, la réponse adéquate est principalement un contrôle plus important aux frontières comme il l'a lui-même constaté à Hong-Kong qui a comptabilisé 70 fois moins de cas qu'en France.


Concernant la question de l'Europe, pour le Rassemblement National, comme pour Raymond de Malherbe, il faut favoriser une Europe des nations tout en préservant la souveraineté de chaque Etat.  Les sujets de l'immigration et du Covid ont prouvé que la communauté européenne est incapable de gérer les choses. Le conseiller régional va même plus loin en considérant une "incompétence coupable et criminelle" en matière d'immigration dont les premières victimes sont ces personnes qui meurent chaque jour tentant d'entrer illégalement. L'absence de règles strictes participent à l'utilisation par les immigrés de moyens illégaux et dangereux. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don