Partager

Oceans

RCF,  -  Modifié le 8 juin 2020
C'est la journée mondiale des Océans, ils couvrent une grande partie de notre planète et pourtant ils sont très fragiles, très pollués, mais d'où vient ce mot immense ?
podcast image par défaut

Océan, c’est un mot qui sonne bien joliment, presque synonyme de quelque chose d’immense. Qu’il y ait une journée internationale qui lui soit consacrée, c’est le moins qu’on puisse faire. L’initiative en a été lancée à l’occasion du Sommet de la Terre, tenu à Rio de Janeiro au Brésil en 1992, et c’est une résolution de décembre 2008 de l’Assemblée générale des Nations Unies qui l’a fixée le 8 juin de chaque année. Eh bien nous y voilà.

Il faut tout d’abord dire que le mot Océan vient donc du grec Okeanos, qui dans la mythologie désignait le fleuve coulant sans fin autour du monde terrestre, père du ciel, Ouranos, et de la Terre Gaïa, dont l’union donna les Titans et les monstres marins. En fait, la Journée mondiale de l’océan cache effectivement un pluriel puisque c’est rappeler que les océans fournissent par exemple la plupart de l’oxygène que nous respirons, tout en étant une source essentielle de nourriture. Aussi, l’un des objectifs de la Journée est-il de sensibiliser aux projets de gestion durable des océans. Quels océans alors ? Les Océans Atlantique, Indien, Pacifique, Austral et Arctique, les deux plus grands étant le Pacifique et l’Atlantique. Le Pacifique doit son nom à Magellan, l’explorateur portugais l’ayant baptisé ainsi en 1520, en raison du temps clément qui l’accompagna pendant toute sa navigation autour du monde, ce qui fut trompeur, car le Pacifique peut être déchaîné. Quant à l’Atlantique, son nom vient du Titan Atlas de la mythologie, qui portait la voûte céleste sur son dos et pour les Grecs ce terme nommait la mer qui partait au-delà du détroit de Gibraltar. On a aussi évoqué les habitant des montagnes de l’Atlas marocain. L’océan Indiens vient bien sûr de l’Inde, pendant que l’océan Austral tient son nom du latin auster, vents du midi, assimilé au sud, et l’Arctique, est issu du grec arktos, désignant l’ours, parce que les navigateurs prenaient la direction de la Grande et de la Petite Ourse pour s’y rendre. Et tous ces océans font l’objet de l’océanologie.

Il date de 1966 et bénéficie d’un développement remarquable dans le Petit Larousse 2021 qui vient de sortir. On a parlé des océans, il faudrait parler des mers qui les constituent. On se contentera d’une définition de mots croisés pour océan : « mer supérieur ». M e r bien sûr.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don