Accueil
Obésité de l'enfant : "C'est un sujet majeur de santé publique"
Partager

Obésité de l'enfant : "C'est un sujet majeur de santé publique"

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 6 mars 2023  -  Modifié le 6 mars 2023
3 Questions à... · RCF Savoie Mont-Blanc Obésité : Les enfants sont les premiers touchés

En France, un enfant sur trois, souffre aujourd'hui de surpoids voire d'obésité. Génétique, alimentation, activité physique, troubles psychologiques... Les facteurs sont multiples, les conséquences aussi. Outre l'impact sur la santé, ces jeunes sont bien souvent confrontés au harcèlement et à un mal-être menant parfois jusqu'à la dépression.

Un enfant sur trois est aujourd'hui en surpoids Un enfant sur trois est aujourd'hui en surpoids

Une problématique grandissante

En 2010, 25 % des enfants de l'hexagone souffraient de surpoids, 33 % aujourd'hui. Si cette tendance touche toutes les classes d'âge, les jeunes sont les plus durement frappés et le Covid 19 n'a fait qu'accentuer le phénomène. Récemment, l'étude "Elipse", menée par l'Egid, à Lille, révélait que la sédentarité induite par les confinements successifs avaient davantage impactée la santé des enfants.

Car si la génétique joue un rôle important dans la prise de poids, elle est généralement accentuée par un mode de vie déséquilibré : trop d'apports nutritifs et pas assez de sources de dépenses d'énergie. 

Les ménages les plus précaires sont les plus touchés

Face à ce constat, toutes les familles ne sont pas égales, les plus pauvres sont généralement plus durement touchées par la prise de poids. Difficile avec un petit budget d'inscrire ses enfants dans un club de sport, de manger sainement.

"Nous accompagnons des familles qui travaillent beaucoup, mais gagnent peu, elles n'ont pas le temps de cuisiner, d'aller chercher des produits sains" explique le Dr Anne-Claire Zipper, médecin coordinatrice du REPPOP 73, le Réseau de Prévention et de Prise en Charge de l'Obésité Pédiatrique. 
Aux côtés de professionnels de santé formés à l'obésité pédiatrique, elle accompagne les familles en difficultés à travers des conseils nutritionnels, mais aussi des propositions d'activités physiques à petits prix.

Ecouter son corps, se faire accompagner

Confrontés au regard des autres, à des icônes d'internet aux corps idéalisés, certains enfants cèdent aux sirènes des régimes, ou pire, aux substances amaigrissantes.
"Le risque, c'est d'induire des troubles du comportement alimentaire, de tomber dans l'anorexie mentale" alerte Dr Anne-Claire Zipper "la restriction peut faire rebondir le poids derrière".
Au REPPOP 73, on ne parle pas de régime, mais d'écoute, de compréhension de son corps, de satiété. Retrouver l'équilibre, le garder, c'est parfois le combat d'une vie mais, plus les causes du surpoids sont rapidement traitées, plus l'enfant retrouve rapidement un IMC (Indice de Masse Corporel) normal.

Les chiffres

  • L'obésité cause 1,2 millions de décès chaque année en Europe
  • 47% des français pèsent un poids trop élevé 
  • L'obésité a augmenté de 9 points en 20 ans chez les ouvriers, 2,5 points chez les cadres

Source : Ligue contre l'obésité

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don