Accueil
Neige, un mot de saison !
Partager

Neige, un mot de saison !

RCF,  -  Modifié le 24 janvier 2019
Elle se promène sur la France toute blanche : Jean Pruvost vous analyse le mot "neige" !
podcast image par défaut

C’est assez naturel que tombe la neige en janvier avec de superbes paysages mais aussi de gros tracas, au régal des yeux et des batailles de boule de neige s’oppose les glissades non souhaitées sur les les routes. Mais  radiographions la neige avant qu’elle ne fonde…

Le mot vient du latin nix, nivis, neige, même si pour les Romains ce n’est pas chose aussi courante qu’en France. Passé en français au début du XIVe siècle, ce fut d’abord la naige, n a i g e, puis la nege, n e g e ainsi enregistrée dans notre tout premier dictionnaire français, celui de Richelet. en 1680. Et le premier article sur la neige relève presque de la poésie. Voici la délicieuse définition alors donné de la « neige »: "Parcelles de nue" - entre nous quelle magnifique formule, morceau de nuage, en voilà une introduction ouatée et propice au rêve ! - « Parcelles » donc, au pluriel, de « nue », au singulier, « condensée & formée par le froid dans la moyenne région de l’air », merveilleuse image aussi que cette « moienne région de l’air », qui fait de l’air s’élevant au-dessus de nous une région, une province ayant pour horizon l’infini, tout là haut ! Donc "moyenne région de l’air, qui tombent sur la terre en petits flacons blanc", j’ai bien lu flacons, car là, merveille des merveilles, une coquille s’est glissée, le typographe a installé par erreur un a à la place du o, il n’y a en effet aucun rapport entre le flacon qui vient du germanique flaska, de même sens, et le flocon, qui vient du latin floccus, flocon de laine. Laissons donc fondre la coquille et poursuivons : quel exemple est ensuite donné ? Place de nouveau, à une belle image : « La neige engraisse la terre. » Suivi d’une invitation au voyage triomphant : "Il passa au milieu des néges & des glaces". N’est-ce pas superbe ?

Richelet précise qu’il signifie aussi « blancheur ». Et d’évoquer un « front de neige’ » Mais pour ma part, je l’aime aussi rouge la neige. ROUGE ? Oui à travers cette définition que donne aussi Richelet : "Composition de sucre & de jus de certains fruits comme de framboise, de groseille, ou de cerises qu’on fait glacer avec de l’eau fort froide, & qu’on sert l’été sur la table dans de petits pots de faïence bien-propres". À la neige de framboises !  

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don