Accueil
La commune de Ruffec rend hommage à Samuel Paty
Partager

La commune de Ruffec rend hommage à Samuel Paty

Un article rédigé par Hugo Sastre - RCF en Berry,  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Berry) Une plaque pour rendre hommage à Samuel Paty à Ruffec dans l'Indre

Une plaque va être installée sur le mur de la mairie de Ruffec, dans l’Indre, pour rendre hommage à Samuel Paty. À l'origine, la municipalité souhaitait donner à l'école du village le nom de l'enseignant, assassiné le 16 octobre 2020 lors d'un acte terroriste.
 

Une plaque sera prochainement installée sur la mairie de Ruffec. © Wikipedia Une plaque sera prochainement installée sur la mairie de Ruffec. © Wikipedia

D'ici le début de l'année 2023, une plaque en hommage à Samuel Paty sera apposée le long du mur d’enceinte de la mairie de Ruffec. L'enseignant a été assassiné dans le Val d'Oise, par un réfugié russe d’origine tchétchène qui en voulait au professeur ; ce dernier avait montré des caricatures de Mahomet dans deux cours d’enseignement moral et civique. Depuis, plusieurs communes ont pris la décision d’honorer la mémoire de ce professeur, mais la tâche n’est pas si simple : « Il n'y aura pas de rue, ni de place portant son nom, regrette Edith Vachaud, maire de Ruffec. L'école ne sera pas non plus baptisée en son hommage ». Cette idée était pourtant le premier objectif, mais la municipalité s'est retrouvée confrontée à l'opposition des parents :

 

Ils avaient peur que l'établissement devienne une cible. Ils craignaient aussi que l'on pense qu'on accuse la religion musulmane, alors que ce n'est pas du tout l'esprit. Je n'ai pas voulu faire d'autoritarisme, donc je les suis dans leur démarche.

 

Une plaque pour défendre les valeurs de la République

 

La petite commune de 600 habitants n'aura donc pas d'école au nom de Samuel Paty, mais Edith Vachaud tenait quand même à rendre hommage à l'enseignant . « C'est une manière de défendre les valeurs de la République, Liberté, Égalité, Fraternité, mais aussi la laïcité. Il faut laisser les religions à la porte », défend-t-elle avec conviction. 
Au-delà de toutes ces valeurs, Madame la maire souhaite aussi défendre le métier d'enseignant. 

 

Je voulais montrer l'intérêt que l'on porte à l'éducation et à des catégories sociales qui sont parfois sous-estimées. En plus, on est dans une période où les petites écoles, comme celle de Ruffec, sont souvent menacées. Il y a des yeux qui sont rivés dessus et sur son nombre d'effectif. Je souhaite aussi dire que notre établissement est extrêmement dynamique, avec des maîtres qui méritent qu'on les salue bien bas. Ma plaque permet donc de rendre hommage aux instituteurs et aux petites écoles rurales.

 

L'installation de la plaque devrait  se faire d'ici le début de l'année 2023, le temps de « réfléchir aux matériaux et au libellé. On ne va pas y inscrire n'importe quoi ! », affirme Edith Vachaud. D'ici-là, pour commémorer les deux ans de l'assassinat de Samuel Paty, des actions complémentaires pourraient se mettre en place en octobre 2022.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don