Accueil
RCF Journée mondiale des soins palliatifs : comment accompagner une personne en fin de vie ?
Partager

Journée mondiale des soins palliatifs : comment accompagner une personne en fin de vie ?

RCF, le 7 octobre 2022  -  Modifié le 7 octobre 2022
L'actu chrétienne Elisabeth de Courrèges, "Nous veillerons sur votre dignité"

Ce vendredi 7 octobre, c’est la journée mondiale des soins palliatifs. Qu'est-ce que les soins palliatifs ? Comment accompagner une personne en fin de vie ? Comment trouver les mots justes ? Témoignage d'Élisabeth de Courrèges, ergothérapeute de 28 ans. Elle travaille dans une unité de soins palliatifs pédiatrique pour enfants abandonnés en Arménie. 

Élisabeth de Courrèges, ergothérapeute de 28 ans, est l'auteure de "Nous veillerons sur votre dignité - Paroles d'une soignante" (éd. Mame) ©éditions Mame Élisabeth de Courrèges, ergothérapeute de 28 ans, est l'auteure de "Nous veillerons sur votre dignité - Paroles d'une soignante" (éd. Mame) ©éditions Mame

Les soins palliatifs, qu'est-ce que c'est ?

 

Les soins palliatifs désigne l'ensemble des soins proposés pour accompagner une personne "atteinte d’une maladie grave, évolutive ou terminale", selon le ministère de la Santé. "Il y a encore tant à faire quand il n’y a plus rien à faire", disait la médecin Thérèse Vanier (1923-2014), pionnière des soins palliatifs. Cette phrase, Élisabeth de Courrèges, ergothérapeute de 28 ans, l'a faite sienne depuis qu'elle a commencé à travailler dans une unité de soins palliatifs. "Ce n'est pas tellement de l’acharnement thérapeutique, explique-t-elle, mais c'est continuer à accompagner à chaque pallier, chaque étape de la maladie." La mission d'Élisabeth de Courrèges auprès de ses patients en fin de vie, est de faire qu'ils "soient le mieux possible... que ce soit sur le plan physique, psychologique, social et spirituel".

 

Quel regard sur l'euthanasie ?

 

En France, la question de la fin de vie, de l'euthanasie et du suicide assisté ressurgit dans les débats. Emmanuel Macron a en effet annoncé le lancement d’une convention citoyenne sur la fin de vie pour décembre 2022. Va-t-on autoriser l'euthanasie ? Selon Élisabeth de Courrèges, il y a encore aujourd'hui un "interdit fondamental de l'euthanasie et plus largement de tuer". Un interdit qui oblige "à chercher des alternatives, qui nous rend créatif, qui nous rend bons". C'est grâce à cette nécessité d'accompagner au mieux les patients en fin de vie qu'aujourd'hui, les soins palliatifs sont aussi "performants", estime la soignante.

 

Pour Élisabeth de Courrèges, les soins palliatifs, c'est aussi le moyen de préserver la dignité des patients. La dignité, il en est fortement question dans son ouvrage "Nous veillerons sur votre dignité - Paroles d'une soignante" (éd. Mame). Un livre bouleversant où elle décrit l'accompagnement de la fin de vie et le combat des soignants pour la dignité des plus fragiles.

 

"Vous savez, j'ai peur de mourir"

 

Que faire quand un patient vous dit : "Vous savez, j'ai peur de mourir" ? Alors qu'elle était une jeune stagiaire en soins palliatifs, Élisabeth de Courrèges s'est sentie "complètement prise au dépourvu, impuissante". "Mon premier réflexe ça a été de m'asseoir sur son lit, de lui prendre la main et de lui dire nous sommes là, c'est ce qui compte."

 

Au-delà des débats souvent vif autour de la fin de vie, le témoignage d'Élisabeth de Courrèges invite à considérer ce que signifie être une simple présence pour l'autre. "Chacun à notre mesure on peut répondre à l'autre, répondre de l'autre."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'actu chrétienne

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don