Accueil
Intelligence artificielle : quel est son impact dans le monde professionnel ?

Intelligence artificielle : quel est son impact dans le monde professionnel ?

Un article rédigé par Anthony Bordes - RCF, le 4 janvier 2024  -  Modifié le 5 janvier 2024
Je pense donc j'agis Quel est l’impact de l’intelligence artificielle dans le monde professionnel ?

Le marché de l’intelligence artificielle (IA) connaît une croissance très rapide depuis quelques années. Son adoption est en train d'exploser dans le monde professionnel, et l’arrivée de ChatGPT en 2022 a renforcé cette dynamique. Même si le secteur tertiaire est le plus touché, peu de domaines échappent à la révolution numérique de l’IA. Cette nouvelle technologie peut-elle avoir un impact positif sur le monde du travail ?

Homme utilisant ChatGPT © Matheus Bertelli / Pexels Homme utilisant ChatGPT © Matheus Bertelli / Pexels

Selon une étude du cabinet PwC, 89 % des PDG en France considèrent l’IA comme une technologie courante au sein de leur organisation. 7 % des entreprises ne l’utilisent pas mais s’intéressent au potentiel de cette technologie. C’est un marché qui devient de plus en plus imposant dans le monde professionnel, d’autant que les différentes études prévisionnelles montrent un essor constant de l’IA dans les prochaines années.

Comment fonctionne l'intelligence artificielle ?

En réalité, l’IA existe depuis longtemps. C’est une technologie qui reproduit la façon dont pense un cerveau humain. Nous sommes au contact de l’IA au quotidien notamment via les publicités ciblées ou les moteurs de recherche sur Internet. Par exemple, un assistant personnel intelligent comme le Google Home peut être classé en tant qu'intelligence artificielle, tout comme un outil plus simple tel que la calculatrice. Aujourd’hui, ce système se complexifie beaucoup avec l’arrivée de techniques comme le Deep learning, dont fait partie ChatGPT. Un changement d’échelle se produit alors.

ChatGPT est un prototype développé par l’entreprise OpenAI. Il s’agit d’un générateur de textes disponible en ligne et capable de répondre aux questions des utilisateurs. C’est la version la plus aboutie des IA conversationnelles en développement depuis des années. Selon Yann Ferguson, docteur en sociologie à Inria, l’outil calcule ce qu’il va générer grâce à des millions de textes recherchés sur Internet. Son utilisation est extrêmement simple et donc assez accessible.

IA et monde professionnel : un duo gagnant ?

L’intelligence artificielle a déjà un impact massif sur le monde du travail pour Yann Ferguson. Aujourd’hui, peu d’entreprises s’en passent et la plupart parviennent à l’utiliser à des fins utiles. C’est notamment le cas de Clément, auditeur fidèle de l'émission Je pense donc j'agis qui travaille dans le domaine de la finance et la comptabilité : "L’arrivée de ChatGPT m’a permis de changer beaucoup de choses, comme gagner du temps. Je n’ai pas l’impression d’être remplacé, c’est un échange entre l’IA et moi". Yann Ferguson prend un autre exemple d’utilisation concrète dans le monde professionnel : l’évaluation de la qualité des offres d’emplois dans une agence, en prenant notamment en compte les critères discriminatoires. 

L'une des finalités de l'utilisation de l’IA au travail est le gain de productivité. Dans le cas d’un employé dans la finance comme Clément, c’est une manière d’automatiser certaines tâches et de gagner du temps. "Cela n’a rien de révolutionnaire, on a toujours essayé d’automatiser des actions", selon Camille Girard-Chanudet, doctorante en sociologie à l’EHESS de Paris. Les entreprises pourraient donc être en capacité d’intégrer pleinement l’IA afin de rendre le travail plus productif et plus efficace. C’est une réorganisation des tâches et des compétences des salariés qui se profile. Camille Girard-Chanudet voit cela comme une véritable transition : "Ça pourrait obliger les professionnels à repenser leur cœur de métier". Ce serait alors l’occasion de concevoir son propre assistant à l’aide de l’intelligence artificielle, à condition que celui-ci reste un complément dans le travail.

Quelles limites à l'utilisation de l'IA en entreprise ?

Pour Yann Ferguson, la limite se situe dans la connaissance de ce que l’on demande à l’IA. "Quand on sait faire ce qu’on va demander à l’IA, on est en capacité de critiquer le résultat", observe le sociologue. "Il faut maintenant trouver un équilibre entre cette productivité et la qualité du travail, et ça passe par la critique du résultat que nous fournit cet outil." Il faut être capable d’avoir assez d’autonomie et de compétences pour utiliser cette technologie comme un outil et non pas comme un substitut, ce qui constitue le risque majeur de l’intelligence artificielle. C’est en ce sens que l’IA fait déjà l’objet de critiques car certains craignent qu'elle devienne un remplacement du travail et non pas un outil d’aide. Michael, un architecte et auditeur de RCF, expose ses craintes quant à l’IA et explique "qu’il est impossible de savoir si un développeur a effectué le travail par lui-même ou non"

D’autres se posent la question de l’utilisation du temps gagné grâce à l’IA. C’est le cas de Michel, auditeur de l'émission, qui se demande si le gain de temps grâce à cette technologie sera bien utilisé. Est-ce pour faire plus de tâches, les faire mieux ou profiter de son temps libre ? Dans tous les cas, les entreprises apprécient le confort apporté par le gain de productivité mais elles doivent aussi veiller à ne pas trop abuser de l’IA, et à poser des limites.

 


 

Chers lecteurs,

Nous sommes ravis de vous présenter cet article captivant sur l'intelligence artificielle (IA) dans le monde professionnel. Nous espérons que cette lecture vous fournira des informations perspicaces et inspirantes sur la façon dont l'IA façonne notre environnement professionnel. Que vous soyez un expert chevronné dans le domaine ou un novice curieux, nous vous invitons à plonger dans ce sujet fascinant et à découvrir comment l'intelligence artificielle redéfinit les normes de l'excellence professionnelle.

Bonne lecture !
Cordialement,
ChatGPT 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don