Accueil
Hirondelles
Partager

Hirondelles

RCF,  -  Modifié le 4 septembre 2019
Jean Pruvost revient sur l'origine du mot hirondelle.
podcast image par défaut

L’actualité cinématographique nous permet en effet de rendre hommage à l’hirondelle. Il n’y a tout de même pas qu’au printemps qu’on peut parler de cet oiseau qui nous est si familier ! …qui nous réjouit depuis si longtemps tout en ayant connu bien des métamorphoses lexicales.
 

ON N’A DONC PAS TOUJOURS DIT "HIRONDELLE" SI JE COMPRENDS BIEN

Non en effet, et d’ailleurs il nous reste une expression qui en témoigne quand un menuisier évoque par exempl un assemblage de charpente en queue d’aronde, c’est-à-dire dans lequel le tenon et la mortaise vont s’élargissant en forme justement de queue d’hirondelle. C’est bien du latin "hirundo" avec un h initial que vient le nom de l’oiseau, bientôt hirunda en latin populaire qui va passer en provençal sans le h, en s’assortissant de temps à autre d’un diminutif et voici l’irundela au XIIIe siècle. Le mot passe alors en ancien français sous la forme aronde, mais il est rejoint, attesté en 1586 chez Rabelais, par la forme provençale francisée hyrondelle, avec un h comme en latin, et un y très à la mode à la Renaissance, y qu’il perdra vite.

Mais pour autant le mot "aronde" ne vas pas être réservé aux menuisiers, je me souviens que mes Parents avaient failli acheter une Simca Aronde, une voiture fabriquée de 1951 à 1963. Il faut se souvenir que l’Aronde fut la voiture la plus vendue en 1956, c’était la première Simca à carrosserie monocoque, d’une pièce, et elle paraissait très moderne par rapport à la traction avant Citroën. Bon alors quittons la route et repérons la définition de l’hirondelle par le CNRS dans le Trésor de la langue française : l’hirondelle y est "l’oiseau migrateur au dos généralement noir bleuté, au ventre blanc, à longues ailes effilées, à queue fourchue" et y sont précisées deux variétés, en fonction de leur gorge.
 

ELLE N’EST PAS TOUJOURS BLANCHE ?

Eh bien non il y a "l’hirondelle de cheminé ou hirondelle rustique, à gorge brun rougeâtre" et en citant toujours le Trésor de la langue française, "l’hirondelle de fenêtre, à gorge blanche". Enfin… j’ajouterais l’hirondelle à bicyclette, et même avant la bicyclette, puisque dès 1837, par analogie entre les ailes de l’oiseau et sa grande cape se soulevant au vent, c’est ainsi qu’on appela plaisamment les agents de police. "L’hirondelle ne fait pas le printemps" s’écrie le voleur en fuyant à tire-d’aile en apercevant l’hirondelle sur sa bicyclette !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don