Accueil
Handisport : malgré les jeux paralympiques, l’inclusion est encore loin
Partager

Handisport : malgré les jeux paralympiques, l’inclusion est encore loin

Un article rédigé par BB - RCF Alsace, le 14 septembre 2023  -  Modifié le 14 septembre 2023
Le Grand Entretien · RCF Alsace · Lorraine Nancy · Jerico Moselle Sonia Heckel et les handisportifs du Grand Est se mobilisent pour les JO

À moins d’un an des Jeux-Olympiques et Paralympiques de Paris, l’effervescence commence à se faire sentir. Dans le Grand-Est, le comité régional n’a pas attendu cet événement pour se mobiliser autour de la question de l’accessibilité du sport auprès des personnes porteuses de handicap. 

 

© RCF Alsace © RCF Alsace

Dans un an, tous les regards de la scène internationale seront tournés vers Paris et ses Jeux Olympiques 2024. Suivront ensuite les Jeux Paralympiques : 184 délégations sont attendues pour ce temps fort de l’actualité sportive. Une aubaine pour faire davantage connaître le handisport et ses disciplines, encore trop souvent délaissés par les médias et les organisateurs. Un constat que partage la championne d’Europe de Boccia, Sonia Heckel : les salles de sport adaptées aux handisportifs sont encore trop peu nombreuses et bien souvent, les clubs ‘handi’ ne sont pas prioritaires dans la réservation des créneaux des structures pouvant les accueillir. 



 

Il y a néanmoins des raisons de se réjouir : dans le Grand-Est, le comité régional s'active en faveur d’une dynamique régionale. Les objectifs sont nombreux : faire connaître le handisport, valoriser l’accessibilité au matériel et gérer les clubs de la région. Handibasket, natation, équitation, athlétisme, .. les déclinaisons sont nombreuses. 



 

Dans la liste, la ‘boccia’ -discipline dans laquelle s’illustre à Nancy l’Alsacienne Sonia Heckel et son équipe - fait figure d'exception. Cette discipline n’existe que dans une déclinaison unique : celle dédiée aux personnes porteuses de handicap, et pour la plupart, atteintes lourdement dans leur mobilité. Un spectateur non averti pourrait y voir une déclinaison de la pétanque, mais la pratique de la boccia est plus complexe. Chaque joueur de boccia est accompagné d’un(e) assistant(e), une présence précieuse vers laquelle se tourne chaque athlète pour ordonner les coups à jouer. Sonia Heckel peut compter sur l’aide de Florent Brachet, son binôme de terrain, mais aussi du quotidien. Les chances de médaille sont réelles pour celle qui s'entraîne depuis des années et qui compte déjà l’expérience des Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020. Affaire à suivre… 




 

Avec les acteurs de la région, prenez le temps de découvrir en longueur et en nuances l'actualité du moment. Tous les jours dans le "18/19 en région".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don