Accueil
EVANGILE DU 26 JUILLET MARIE-ANNE FOURNEL lu par Bertrand JARDIN
Partager

EVANGILE DU 26 JUILLET MARIE-ANNE FOURNEL lu par Bertrand JARDIN

RCF Rennes,  -  Modifié le 26 juillet 2020
Temps spirituel (Rennes) EVANGILE DU 26 JUILLET MARIE-ANNE FOURNEL lu par Bertrand JARDIN
MATHIEU 13 (44-52)
podcast image par défaut

Jésus parle en paraboles qui sont des histoires très simples pour nous faire comprendre des réalités spirituelles. Dans ce texte Jésus veut nous aider à découvrir le royaume des cieux.

Une parabole : c’est une histoire simple qui nous fait comprendre une réalité spirituelle. Dans celles-ci Jésus veut nous aider à comprendre ce qu’est le Royaume des Cieux.

Les deux premières paraboles nous parlent du Christ lui-même : il est le trésor, il est la perle des perles qui nous sont donnés par le Père. Il est le seul chemin vers le ciel. Et pour lui il nous faut tout vendre, tout quitter : "Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu as et tu auras un trésor dans les cieux puis viens et suis-moi". Pour posséder le trésor, la perle c’est à dire entrer en communion profonde avec le Seigneur et être transformé par Lui, il nous faut abandonner notre égoïsme, pour devenir comme Lui : rempli de l’amour de Dieu.

Mais cela nous contraint à faire un choix car on ne peut pas avoir deux trésors à la fois, pas plus qu'on ne peut servir deux maîtres. On n'entre pas dans le Royaume de Dieu sans renoncement, sans abandon, sans rupture. Il nous faut renoncer à tout ce qui nous éloignerait du Christ et de son Royaume ... et trouver d'autres valeurs, les vraies. Il faut acheter le terrain où Jésus se trouve afin de profiter de lui pour toujours.

Cette découverte procure une telle joie que le renoncement du passé n’est pas ressenti comme un sacrifice. Mais c’est au contraire la « joie » qui domine celle de la trouvaille devant la reconnaissance de la valeur inestimable de la découverte. Quand on a trouvé la perle de grand prix, les objectifs changent. On a un nouveau regard.

Dans la 1ère parabole l'homme trouve le trésor sans chercher, C'est ainsi que Dieu conduit les hommes auprès de son trésor. Il sait le leur faire trouver, sans qu'ils l'aient cherché. Sa découverte est une grâce. Le salut est gratuit. Encore faut-il renoncer à tout ce qui nous empêcherait de le posséder. Cet homme se laisse trouver par Dieu. Dieu est à la recherche du cœur des hommes, pour eux il s'est fait homme, pour eux il a livré son Fils.

L'homme de la deuxième parabole cherche, mais il ne trouve pas ce qu'il cherche. Il trouve bien mieux que cela. La grâce de Dieu se laisse trouver mais veut être aussi cherchée. Dieu sait trouver ceux qui cherchent son royaume de paix, d’amour, avec assiduité. L'atteindre est à la fois un don de Dieu et notre quête. Nos efforts peuvent nous sembler insurmontables. Cependant, nous devons être confiants, car ce qui semble impossible pour l'homme est possible pour Dieu.

Dieu nous appelle à être des chercheurs pour orienter toute notre vie en direction du vrai trésor qu’est Jésus.

Sommes-nous des chercheurs ? Sommes-nous en quête de son royaume ?

Pour être un chercheur, et être en capacité d’accueillir le royaume, il faut déjà reconnaître sa pauvreté, son manque, se dépouiller. « Heureux les pauvres de cœur : le royaume des cieux est à eux ».

Soyons convaincus que Dieu est toujours présent, que l’amour de Dieu nous précède et nous accueille éternellement. Avec confiance suivons Jésus qui nous mène vers le Père.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don