Accueil
EVANGILE DU 23 MARS REMY SENANT
Partager

EVANGILE DU 23 MARS REMY SENANT

RCF Rennes,  -  Modifié le 23 mars 2021
Temps spirituel (Rennes) EVANGILE DU 23 MARS REMY SENANT
​Jn 8, 21-30
podcast image par défaut

Aux pharisiens Jésus dit « Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce
monde. » Une autre fois, Jésus dira de ses disciples : « Le monde les a haïs, parce
qu’ils ne sont pas du monde. » Il est donc possible de vivre dans le monde, sans être du
monde, et c’est à cela que Jésus nous invite. Mais, nous prévient Jésus : « Si vous ne
croyez pas que moi JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. » Vivre de la vraie Vie
implique donc de croire en Jésus, c'est-à-dire d’adhérer à sa parole de Vérité.
La raison d’être de notre passage sur la terre n’est autre que de nous préparer au
Ciel. Et le Ciel restera toujours fermé à celui qui vit et persiste dans le péché, le Ciel
restera toujours fermé pour celui qui produit des actes qui conduisent à la mort de
l’âme et ne s’en repent pas. L’homme ne peut exister pleinement qu’en s’en référant à
celui qui se présente comme ‘JE SUIS’, et qui est le seul à exister par lui-même
puisqu’il est en lui-même la vie. Et ce ‘JE SUIS’, ce Jésus, voudrait tellement nous
faire vivre de sa Vie !
Combien d’êtres humains aujourd’hui prétendent vivre sans Dieu ! Combien de
décisions, combien de lois sont votées à l’encontre de la Loi naturelle ! Le Chrétien du
XXIème siècle se doit comme le dit Jésus d’être dans le monde sans être du monde. Il
est vrai que cela demande du courage et de la persévérance, mais Jésus nous prévient :
« Si vous pactisez avec le monde, vous mourrez dans votre péché. »
Que ces deux semaines de Carême, qu’il nous reste à vivre avant la grande Fête de
Pâques, soient pour nous le temps de nous poser la question de savoir quels sont les
liens qui nous attachent encore au ‘monde d’en bas’ comme dit Jésus dans cet
Évangile. Pour cela n’hésitons pas à relire les Commandements de Dieu et de l’Église,
nous serons peut-être surpris de découvrir que, l’habitude aidant, nos attaches au
monde d’en bas sont plus nombreuse que nous ne l’avions imaginé.
Ainsi, après avoir repéré sincèrement ce qui nous tient éloignés du ‘monde d’en
haut’ auquel nous devons aspirer et qui nous a été rouvert par Jésus lui-même, allons
sans plus tarder rencontrer un Prêtre, pour lui remettre notre fardeau, et lui demander
de nous pardonner au nom de Jésus.
Quelle joie au Ciel quand un pécheur revient vers son Seigneur, et quelle joie au
cœur du pénitent lorsque le Prêtre prononce les paroles de l’absolution : « Au nom de
Jésus, je te pardonne tous tes péchés ! » Amen.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don