Accueil
"Culture-Santé", sur les traces du "Sport Santé" à Strasbourg - Anne-Marie Jean
Partager

"Culture-Santé", sur les traces du "Sport Santé" à Strasbourg - Anne-Marie Jean

Un article rédigé par Thierry Weber - RCF Alsace, le 1 décembre 2023  -  Modifié le 1 décembre 2023
FOCUS dans le Grand-Est · RCF Alsace · Lorraine Nancy · Jerico Moselle "Culture-Santé", sur les traces du "Sport Santé" à Strasbourg - Anne-Marie Jean

Dix ans après la mise en place du “sport santé” et du sport sur ordonnance par la ville de Strasbourg, voilà que l’association des mots culture et santé voit peu à peu le jour. La culture comme promotion de la santé, comme prévention également. On en parle avec Anne-Marie Jean, conseillère municipale déléguée aux pratiques culturelles amateurs à la ville de Strasbourg.

© mgnorrisphotos via Pixabay © mgnorrisphotos via Pixabay

RCF Alsace : En ce moment et depuis quelque temps déjà, on parle beaucoup de la santé mentale. En quoi pratiquer une activité artistique ou culturelle (plus largement) peut être bénéfique sur la santé mentale?

Anne-Marie Jean : Beaucoup d'études le montrent effectivement. La pratique d'une activité artistique ( quelle qu'elle soit ) que ce soit : chanter dans une chorale, faire partie d'une troupe de théâtre, pratiquer des arts plastiques, danser, visiter un musée... Tout cela est bon pour la santé mentale. 

RCF Alsace : Donc la culture comme prévention, voire même, comme traitement pour la santé ! Est-ce que l'idée derrière ce dispositif "culture-santé", c'est aussi d'utiliser la culture pour parler de thématiques de santé ? 

 

Anne-Marie Jean : Effectivement, ça permet de les aborder avec un regard, une clé d'entrée différente. 

 

Par exemple, l’exposition "Aux temps du sida”, qui se déroule actuellement au Musée d'art moderne et contemporain permet d'entrer dans le sujet par beaucoup d'angles différents. Que ce soit des angles d'art plastique, des choses qui vont un peu choquer… Des ambiances qui vont (pour celles et ceux d’entre nous qui ont vécu les années 80), nous faire revenir à ce moment dans lequel le sida est apparu…Tout cela avec, en même temps, une permanence assurée comportant des structures associatives qui permettent d'informer sur le virus du sida. 

 

Finalement, c'est un peu un pari ! C'est quelque chose de complètement nouveau pour le service des musées de la ville, de permettre, une fois que l'exposition a pu déclencher une émotion particulière ou une curiosité, de pouvoir rencontrer des personnes professionnelles pour en parler. Mais aussi, de permettre d’aider à mettre en mots les émotions ressenties pour informer sur le plan de la prévention santé.

RCF Alsace : Pour terminer avec le sport-santé (on en a parlé en introduction), il y a eu ce déploiement national et même ce sport sur ordonnance. Est ce que, à terme, l'objectif ou l'idée c'est de donner de la culture sur ordonnance? 

 

Anne-Marie Jean : Ce n'est pas un objectif en soi, mais c'est très clairement une piste que nous allons explorer. En tout cas, ce dont nous sommes convaincus, c'est que, c'est un vrai investissement que de favoriser la pratique d'une activité artistique par toutes et tous !

 

Bien sûr, ça contribue à la construction de la personne, à la construction du citoyen éclairé. Ça contribue également à la vie artistique et culturelle de la ville et en plus de cela, ça contribue à la santé. 

 

Donc, j'ai envie de dire, pourquoi se priver ? Quand on est un particulier

 


Découvrez d'autres sujets dans Les Trois questions RCF Alsace sur notre site internet ! Ou venez découvrir notre site qui regroupe toutes nos émissions et podcasts sur notre site RCF Alsace !


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don