Accueil
Conférence
Partager

Conférence

RCF,  -  Modifié le 5 avril 2019
Jean Pruvost revient sur l'origine et les sens du mot conférence.
podcast image par défaut

Conférence : voilà un mot d’actualité mais aussi plein de surprise. On peut avoir une conférence avec quelqu’un, cela ne se dit plus beaucoup mais nos dictionnaire ne l’enregistrent pas encore comme archaïque. On peut participer à une conférence internationale, au sommet. On peut tenir une conférence au téléphone. Enfin, on peut donner une conférence dans la salle de conférence, tout comme on peut être maître de conférence, métier que j’ai exercé quelques années. Et à ne pas oublier, Stéphanie, vous pouvez assister à une conférence de presse. Et je peux aussi en manger…
 

EN MANGER… LÀ, IL FAUT NOUS EXPLIQUER, JEAN.

Eh bien oui, une conférence qui fond dans la bouche, et vous l’avez deviné, ce sont les poires conférences. Tout cela demande radiographie. Au tout départ, il y a une racine indo-européenne bher, peut-être prononcée fer, qui veut dire "porter", et qu’on retrouve dans le verbe latin ferre, de même sens. Et sur cette racine sont nés des mots comme conférer avec le préfixe com,n, qui veut dire avec, conférer c’est donc "porter ensemble", et de fait rassembler, alors que différer signifiera porter séparément. Sur cette même racine a été créée le mot conferentia, discussion pour rassembler, qui aboutira en 1346 au mot français conférence . Alors bien sûr, on comprend bien tout les sens en partant du latin mais pour la poire, c’est plus embêtant. Pourquoi une poire d’une variété de taille moyenne, couleur verte, tachetée de brun clair est-elle appelée "conférence" ? En fait, apparue dans un semis réalisé à partir d’une autre variété, cette poire toute nouvelle en 1895 remporta le premier prix de la Conférence internationale de la poire de Londres. Et c’est donc devant ce succès qu’elle fut baptisée poire "Conférence".
 

IL RESTE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE…

Qui en somme existe depuis 1550, date à laquelle est née l’Assemblée du clergé, puis vint 1906 avec l’Assemblée des cardinaux et archevêques de France, puis en 1966 l’Assemblée des cardinaux et archevêques de France et enfin en 1966 la Conférence des évêques de France, qui bénéficie d’un sigle, significatif de son importance, le CEF. Et d’une certaine façon, la poire n’est pas toujours éloignée de la notion de conférence lorsque dans un débat où deux points de vue s’affrontent, on coupe la poire en deux…

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don