Accueil
Comment l'éducation nationale se prépare à gommer les inégalités entre élèves
Partager

Comment l'éducation nationale se prépare à gommer les inégalités entre élèves

Un article rédigé par Jean-François Pibre - RCF,  -  Modifié le 25 juin 2021
Le dossier de la rédaction Comment l'éducation nationale se prépare à gommer les inégalités entre élèves
Cette rentrée scolaire marque pour plusieurs élèves un retour en classe après presque six mois d'absence forcée, et parfois, de décrochage.
podcast image par défaut

Entre 8 et 10% de décrocheurs

Il est encore tôt pour tirer un bilan définitif du printemps dernier quant aux conséquences sur le niveau des élèves qui reprennent mardi 1er septembre le chemin de l'école. Mais quelques statistiques existent cependant. D'après le ministère de l'Education nationale, entre 8 et 10% des enfants auraient décroché techniquement. C’est à dire d’un point de vue pragmatique.

Ce qui laisse planer un certains nombre d’inconnus sur le niveau des enfants, notamment dans les écoles primaires. C’est ce que confirme Guylaine David, co-secrétaire Générale et porte parole du SNUIPP. La question  se pose également pour les collégiens et les lycéens. Pour les professeurs des collèges privés et lycées, la période de confinement a même forcément accru les inégalités. C'est ce qu'explique Frédérique Rollet, porte parole du Snes-FSU.
 

Des évaluations demandées par le ministère

Pour gommer les lacunes, il n’y pas de théorème magique. Les établissements vont devoir procéder à des évaluations, demandées par le ministère, par niveau et mettre en place des programmes de rentrée adaptés. C’est ce qu’explique Jean-François Volpi, directeur du collège privé Saint-Marc à Lyon.
 
Des inégalités qui pourraient avoir des conséquences à plus long terme. Sur ce point, les études montrent que louper trois mois de cours dans une scolarité n’a guère d’incidence dans le temps. Toutefois, certains élèves pourraient avoir quelques lacunes à corriger et à surveiller. Romain Delès, universitaire à Bordeaux et sociologue, qui a réalisé une étude nationale sur le sujet se veut cependant rassurant.
 
En cette période de rentrée, les questions ne manquent mais enseignants et élèves devraient avoir le temps de réviser leur copie pour se remettre à niveau mais il ne faudra pas faire d’impasse !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don