Accueil
Bac 2023 : ce mercredi, c’était philosophie !
Partager

Bac 2023 : ce mercredi, c’était philosophie !

Un article rédigé par Arthur Carmier - RCF Jerico Moselle, le 14 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Les sons de l'actu Léni, élève de terminale avant le BAC philo

Les candidats au Baccalauréat ont passé ce mercredi matin l’épreuve de philosophie. Une épreuve qui a perdu une partie de son enjeu depuis la réforme du Bac. Léni, élève en terminale, témoignait sur nos antennes.

Bac 2023 : ce mercredi, c’était philosophie ! Bac 2023 : ce mercredi, c’était philosophie !

Plus de 530 000 lycéens ont planché pendant 4 heures – ou moins pour les plus téméraires qui y sont allés « au talent » - ce mercredi matin sur l’épreuve de philosophie pour le Bac. Les élèves de filière générale avaient le choix entre trois sujets (deux sujets de dissertation et une explication de texte :

  • Le bonheur est-il affaire de raison ?
  • Vouloir la paix, est-ce vouloir la justice ?
  • Une explication de texte d’un extrait de La Pensée sauvage, de Lévi-Strauss

 

Même combat pour les élèves de filière technologique, qui ont eu comme choix :

  • L’art nous apprend-il quelque chose ?
  • Transformer la nature, est-ce gagner en liberté ?
  • Une explication de texte d’un extrait de la Théorie des sentiments moraux, d’Adam Smith

 

Une épreuve qui a perdu une partie de son enjeu


C’était traditionnellement l’épreuve reine qui ouvrait le bal, mais la philosophie a perdu une partie de son enjeu depuis la réforme du bac. Avec les épreuves de spécialité à fort coefficient qui ont eu lieu en mars, certains candidats sont déjà pratiquement assurés d’avoir leur Bac avant même le début des dernières épreuves. Conséquence ? « Une forme d’ennui » pour les élèves entre ces épreuves, comme l’explique Léni, élève en terminale à l’Institution Jean-Baptiste De La Salle à Metz, qui s’est un peu senti « en vacances ». « Le plus dur a été de ne pas se relâcher et de rester constant et concentré dans les révisions ».


Bien qu’il ait brillé à ses épreuves de spécialité HGGSP (Histoire-géographie, géopolitique & sciences politiques) et SES (Sciences économiques et sociales), Léni a confié ressentir un certain stress avant l’épreuve de philosophie, mais aussi son impatience de passer au grand oral, la dernière épreuve du Bac. Cette épreuve évalue des compétences essentielles, en particulier l’élocution. Les élèves doivent « faire preuve de conviction, d'une capacité à dialoguer et argumenter, dans le but d'adopter une distance critique par rapport à leur projet ».
 

Les infos régionales sur RCF en Lorraine

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Les reportages de la rédaction locale de RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Les sons de l'actu

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don