Accueil
ABBÉ BERNARD VAN VYNCKT: COVID 19
Partager

ABBÉ BERNARD VAN VYNCKT: COVID 19

RCF Namur,  -  Modifié le 8 mai 2020
L'Abbé Van Vynckt, qui a succédé à l'Abbé Malherbe à la célébration de la Messe en Wallon, a préparé un petit message pour tous les Namurois au sujet du COVID19!

Do timps do coronavirus... 

Po c'mincî, dji sondje à vos-ôtes tortos qu'è-st-oblîdji di d'mèrer è vosse maujone, insi qu'à tos lès cias qu' sont dins lès-ospitaus oudobin dins lès maujones po vîyès djins. Èt tot sondjant à m' vî pa qu'a 92 ans, avou branmint, i m' faut dîre èt r'dîre qu'i-gn-a qu'one seûle maniére d'è sôrti, c'èst di d'mèrer rèssèré, di n' moussî foû qui quand i l' faut bin, èt d' rèspecter lès régues qui nos gouvèrnemints ont mètu su pîds. Pace qu'autrumint, come è l'Italîye, nos sèrin.n' bin maû attèlé.

Li Coronavirus nos fé intrer è quarantin.n', one miète come on vike on timps d' cwarème. Nos fians one taudje dins one vîye bin sovint cochoyûwe, èwou ç' qui nos faut todi aler pus rade, èt couru pa tos costés po fé one masse d'afaîre. Asteûre, ci n'est pus possibe, pace qu'on virus vint tot comachî. 

Nos vikans au timps di totès novèlès tècniques, avou l'ôrdinateûr, avou l' GSM, Facebook, èt dji n't'-ti sé trop qwè. Èt c'èst fwârt bin, savoz ! Nos plans insi nos-è sièrvu au mia po r'trover on parint, on soçon. C'è-st-on timps èto, èwou ç' qui po sognî lès djins on-z-a fé dès progrès, jamaîs parèy ! Portant, nos vèyans bin qu' nosse soce bat l' bèrloque, rin qu'avou on virus qui nos vint d' Chine. C'èst poqwè i nos faut d'mèrer tot simpe divant ç' maladîye-là. Èt n' nin nos crwêre pus catolique qui l' pape. Non.na ! Pace qui nos n'èstans nin fwârt vayants divant one téle pèsse !

Su RCF, maurdi passé, dj'a choûté Véronique MARGRON, one machère soeûr qu' à l' dâr di nos fé aler one miète pus long qui tot ç' qu'on nos raconte su lès gazètes ou à l' tèlèvusion. Èle dijeûve : "Ci timps-ci nos oblidjerè, mi chone-t-i, à nos d'mander : "Dins nosse soce, quî ç' qui nos mètans è quarantin.n' ? Lès malèreûs d' Syrîye oblidjîs d' lèver l' guète, pace qui leû vile èst distrûte paus bombes ? Mins dispû quinze djoûs, on n' cause pus d' zèls ! Li cia qui n'èst nin come nos èt qu'on léye su l' bwârd dèl vôye ? Li cia qui n' sé sûre li soce qui va todi au pus rade ?..." C'èst bin l' vrai, don, tot çà ! 

Adon, cès djoûs-ci, ni rovyans nin on vijin qu'èst co pus d' seûlé qu' nos ou l' cia qu'èst disbautchî. Tinans avou zèls ! Come avou lès docteûrs, totes lès djins qui sognenut, dispû lès infirmiéres j'qu'aus-omes èt feumes qui r'nètîyenut lès-ospitaus. On fèl mèrci à zèls !

Si nos crwèyans, purdans do timps po priyî po tos lès malades, lès cias do Coronavirus èt tos l's-ôtes qu'ont bin dandjî d'yèsse sognî. Tot ostant qui po tos lès cis èt totes lès cènes qui n'ont nin aujîye dins l' vîye. 

Ni rovyans nin, non pus, di nos veûy one miète pus voltî n-on-l'ôte. 

Èt qu' tot vaye bin por vos... ÈT come li d'jeûve on vî soçon, èt si tot vos va bin, seûlemint si tot vos va bin, dji payerè l' médecin èt co l' farmacyin !

Bernard Van Vynckt

 
 
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don