Accueil
10 ans après sa mort, quel est l'héritage de Mgr Jean-Marie Lustiger ?
Partager

10 ans après sa mort, quel est l'héritage de Mgr Jean-Marie Lustiger ?

Un article rédigé par Stéphanie Gallet - RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
Le Temps de le dire 10 ans après sa mort, quel est l'héritage de Mgr Jean-Marie Lustiger ?
Dix ans après la mort du cardinal Lustiger, que reste-t-il de cet homme qui aura marqué l’Église de France ? Quel est son héritage ?
podcast image par défaut

Il y a 10 ans, le 5 août 2005, disparaissait Jean-Marie Lustiger. Il était depuis plus de 20 ans l'archevêque de Paris. Figure de proue du catholicisme français pendant cette dernière partie du 20ème siècle, il aura marqué l’Eglise de France mais aussi la vie intellectuelle française.
 

Un homme de dialogue

Né juif, il restera toute sa vie fidèle à cette tradition tout en embrassant totalement la foi catholique. Il fut ainsi un artisan reconnu du dialogue judéo-chrétien. Une plaque a d'ailleurs été apposée dans la cathédrale à sa demande avec le texte suivant : "Je suis né juif. J’ai reçu le nom de mon grand-père paternel, Aron. Devenu chrétien par la foi et le baptême, je suis demeuré juif comme le demeuraient les Apôtres. J’ai pour saints patrons Aron le Grand Prêtre, saint Jean l’Apôtre, sainte Marie pleine de grâce. Nommé 139ème archevêque de Paris par Sa Sainteté le pape Jean-Paul II, j’ai été intronisé dans cette cathédrale le 27 février 1981, puis j’y ai exercé tout mon ministère. Passants, priez pour moi".

Homme de mémoire, il fut aussi passionnément un homme d’avenir qui n’aura de cesse de dialoguer avec le monde non chrétien, tout en travaillant à renforcer la structuration intellectuelle des prêtres mais aussi de tous les fidèles de son diocèse. Doté d'un fort caractère, le cardinal Lustiger était un homme exigeant envers lui-même, envers son Eglise et envers le monde. Il fut un véritable défenseur de la liberté. Certains n'hésitent pas à parler de lui comme d'une voix prophétique.
 

Des institutions pour le rayonnement du catholicisme

On lui doit la création de plusieurs institutions comme la chaîne de télévision KTO, Radio Notre-Dame ou encore le Collège des Bernardins. Des outils créés par le cardinal Lustiger au service de la présence du catholicisme dans le monde.

Et les 12, 13 et 14 octobre 2017, le Collège des Bernardins s’associe à l’Ecole pratique des hautes études (GSRL-CNRS) et à l’Association française d’histoire religieuse contemporaine pour poser les fondements d’une approche scientifique et historique de l’action et de la trajectoire du cardinal lors du colloque "Jean-Marie Lustiger, entre crises et recompositions catholiques, de 1954 à 2007".

 

Émission enregistrée en septembre 2017

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don