Accueil
Le dossier de la rédaction
Le dossier de la rédaction © RCF

Le dossier de la rédaction

Emission présentée par Jean-Baptiste Labeur, Baptiste Madinier, Grégoire Gindre

Chaque matin à 7h15, les journalistes de RCF décryptent un sujet d'actualité en profondeur, dans la Matinale RCF.

Partager
S'abonner

Episodes

  •  La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen et le Chancelier fédéral d'Allemagne Olaf Scholz lors d'un sommet Européen en octobre 2023. / Photo : Union Européenne by Hans Lucas

    Élections européennes [Série 1/9] : l'Allemagne se repositionne dans l'UE

    2 avril 2024
    Depuis les dernières élections européennes Berlin a vu sa position au sein de l’UE bouleversée sur le plan sécuritaire, énergétique mais aussi économique et commercial. La guerre en Ukraine est venue ébranler les certitudes de nos voisins outre-Rhin et la question de l’aide apportée à Kiev devrait occuper une bonne partie des débats d’ici juin. Les difficultés économiques que traversent le pays et les craintes pour son tissu industriel bousculent aussi l’équilibre allemand. Elles participent également à la montée de l’extrême droite, l’AFD, qui impose un débat sur l’immigration.
  • Le dossier de la rédaction © RCF

    Quelle place pour nos enfants dans les villes ?

    15 avril 2024
  • Crédit photo : Martin Bertrand / Hans Lucas

    Climat : les océans sont en pleine surchauffe

    12 avril 2024

    Mars 2024 a été le plus chaud jamais enregistré à la surface de la Terre, avec une température moyenne 1,68 °C, plus élevé qu'un mois de mars de l'ère préindustrielle, selon l'observatoire européen Copernicus. Cela fait dix mois d'affilée que ces records s’accumulent. Mais cela concerne aussi la température des océans. Ils sont aussi en surchauffe avec des conséquences importantes sur la vie marine. 

  • ©Hans Lucas - Crédits : Union Européenne - Avant le scrutin, Viktor Orban à l’épreuve d’une grave crise politique interne

    Élections européennes : avant le scrutin, la Hongrie à l’épreuve d’une grave crise politique interne

    11 avril 2024

    La toute-puissance du Premier ministre hongrois Viktor Orban est-elle menacée ? Ébranlé par un scandale autour d’une grâce présidentielle dans une affaire de pédocriminalité, l’équilibre du parti conservateur majoritaire du Fidesz semble en danger. À deux mois des élections européennes, organisées aux mêmes dates que les élections municipales hongroises, le début de la fin de Viktor Orban pourrait venir de l’intérieur. 

  • Crédit photo : Idriss Bigou-Gilles / Hans Lucas

    Fin de vie : le projet de loi arrive en Conseil des ministres

    10 avril 2024

    Attendu de longue date, le projet de loi sur la fin de vie sera présenté ce mercredi en Conseil des ministres. Inspiré, des travaux de la Convention citoyenne ce texte, souvent présenté comme la grande réforme sociétale du second quinquennat d’Emmanuel Macron, doit renforcer les soins palliatifs, mais aussi ouvrir la possibilité d’une aide à mourir pour des malades majeur sous conditions. Cependant certaines modalités de la loi prévues pour le moment inquiète une partie des soignants 

  • ©Capture d'écran X - Compte Twitter @CasaDeclaration

    Témoignage exceptionnel d'Olivia Maurel, née de GPA engagée pour son abolition

    9 avril 2024

    À l’âge de 30 ans, Olivia Maurel découvre qu’elle est née d’une mère porteuse. Presque paradoxalement, elle lutte, depuis deux ans, pour l’abrogation de la gestation pour autrui. Porte-parole de la déclaration de Casablanca qui demande l’abolition universelle de la GPA par une Convention internationale, Olivia Maurel est aujourd’hui une figure emblématique de la lutte contre la gestation pour autrui. 

  • Port de Dunkerque ©Clément Martin / Hans Lucas

    La stratégie de décarbonation de l’industrie se poursuit dans le Dunkerquois

    8 avril 2024

    La stratégie de décarbonation de l’industrie se poursuit dans le Dunkerquois. Les ministres du transport et de l’industrie étaient sur place lundi. Roland Lescure et Patrice Vergriete sont venus signer une convention de financement ZIBaC (Zones industrielles bas carbone) à hauteur de 27,2 millions d’euros. C’est la première en France. L’objectif est d’accélérer la décarbonation du territoire en aidant les industries polluantes à revoir leur processus de fabrication et attirer les nouvelles industries vertes. Comme une usine de recyclage de batteries de véhicules électriques. Reportage d’Anne Henry, RCF Hauts-de-France.

  • ©Hans Lucas

    La France aurait-elle pu arrêter le génocide des Tutsis au Rwanda ?

    5 avril 2024

    La France "aurait pu arrêter le génocide" des Tutsis au Rwanda "avec ses alliés occidentaux et africains" mais "elle n’en a pas eu la volonté". Ce sont les mots chocs d’Emmanuel Macron. Ils ont fuité d’une vidéo qui doit être publiée dimanche, à l’occasion du 30e anniversaire du début du génocide. Mais en quoi la France tient-elle une part de responsabilité dans ce massacre d'ampleur, ayant fait 800.000 morts en seulement 100 jours ? 

  • Le Premier ministre Gabriel Attal, fait le point sur la sécurisation des établissements scolaires à l’issue d’une réunion le 21 mars 2024. Photographie par Xose Bouzas by Hans Lucas

    Sécurité : comment mieux protéger nos écoles ?

    4 avril 2024
    À quel moment un établissement scolaire est-il correctement sécurisé ? Aujourd'hui, il s’agit de protéger nos écoles contre les menaces extérieures, contre les attaques cyber ou encore contre les agressions venant de l’intérieur. Le sujet est donc transversal. Et implique une recherche d’équilibre pour ne pas avoir des écoles bunkers. Gabriel Attal a organisé deux réunions en trois semaines sur le sujet. Alors que la France est repassée en alerte maximale attentat, le Premier ministre veut boucher les “trous dans la raquette”.
  • Philippe Delorme, secrétaire général de l'enseignement catholique © Clara Gabillet/RCF

    Financement de l’enseignement privé : le secrétaire général de l’enseignement catholique Philippe Delorme se défend après la publication d'un rapport cinglant

    3 avril 2024

    Mardi 2 avril, un rapport parlementaire de 175 pages a été publié. Ils pointent de nombreux dysfonctionnements concernant le financement public de l'enseignement privé, notamment l'opacité de ces financements, le manque de contrôle pédagogiques et budgétaires de ces établissements, ainsi que le non-respect de la mixité sociale et scolaire. Face à ces accusations, le secrétaire général de l'enseignement catholique, Philippe Delorme, pointe un rapport à charge et se défend.  

  • Crédit photo : Thibaud Durand / Hans Lucas.

    Vu l’ampleur du déficit, le levier de la fiscalité est il envisageable ?

    29 mars 2024

    La France se débat avec un déficit public beaucoup plus important que prévu, 5,5% du PIB en 2023. Forçant le gouvernement à trouver plusieurs dizaines de milliards d’euros d’économies en urgence. Mais des voix s’élèvent pour demander à l’exécutif de jouer aussi sur le levier des recettes en augmentant les impôts sur les plus riches ou en instaurant une d’une taxe sur les "superprofits" des entreprises.

  • Une position sur la ligne de Karqasha à environ 25 km de Mossoul / Virginie NGUYEN HOANG by Hans Lucas

    Terrorisme : que devient l'organisation État islamique ?

    28 mars 2024
    À quatre mois des Jeux olympiques de Paris, la France est de nouveau en alerte maximale face au risque attentat. L’attaque qui a fait 137 morts la semaine dernière à Moscou a réveillé des souvenirs sanglants, surtout lorsqu’elle a été revendiquée par l’organisation État islamique. Le califat du groupe djihadiste en Irak et en Syrie a pourtant été détruit il y a cinq ans, mais pas son idéologie, ni son attractivité. Si le groupe a perdu sa force de frappe, il a réussi son internationalisation. En plus du Levant, des cellules de l’EI sont désormais menaçantes en Asie centrale et à travers tout l’Afrique. Daesh reste donc un enjeu sécuritaire majeur.
  • Crédit photo : Emeric Fohlen / Hans Lucas

    Guyane : une volonté de vérité sur les pensionnats autochtones

    27 mars 2024

    Que s’est t-il passé durant des années dans les "homes" guyanais ? Huit pensionnats fondés par l’Eglise catholique et soutenus par l’Etat depuis la fin des années quarante. Environ 2000 enfants autochtones ont été placés de force dans ces internats. Des universitaires, des élus et plusieurs associations guyanaises demandent la création d’une commission "vérité et réconciliation" pour faire toute la lumière sur les accusations de violences à l’intérieur de ces établissements. 

  • Julie-Victoire Daubié a le droit à un timbre de la Poste à son effigie à l'occasion de son bicentenaire / ©La Poste

    Julie-Victoire Daubié : le long combat des femmes vers le bac

    26 mars 2024
    Première femme à avoir obtenu le baccalauréat en France, Julie-Victoire Daubié une féministe d’avant-garde, alors que le mot n’avait même pas encore été inventé. Et son combat passe par l’éducation. Elle a été préceptrice, journaliste, femme de lettre, militante du droit des femmes. En plus du bac, elle devient aussi la première femme licenciée de lettres en 1871 alors qu’elles n'étaient pas les bienvenues aux cours à la Sorbonne. Julie-Victoire Daubié a pourtant subi les affres d’une Histoire racontée par les hommes et reste une figure méconnue, doucement mise en lumière cette année par son bicentenaire et par la Poste qui sort un timbre à son effigie.
  • Sécurité sociale de l'alimentation ©Hans Lucas/ JEAN-FRANÇOIS FORT

    Sécurité sociale de l'alimentation

    25 mars 2024

    En Gironde, 200 000 personnes sont en situation de précarité alimentaire, soit 12 % de la population. Pour lutter contre ces inégalités, le département du sud-ouest a mis en place un dispositif de sécurité sociale de l'alimentation. En échange d'une cotisation de 10€ par mois minimum, 400 girondins et girondines tirés au sort reçoivent 150 euros par mois à dépenser dans des aliments locaux provenant de circuits courts.  A Bordeaux, les étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne y ont également accès. Cents euros à dépenser dans des magasins partenaires comme Biocoop. Une initiative solidaire qui existe déjà à Montpellier et qui est envisagée dans plusieurs villes en France. 

  • Crédit photo : Pierre Larrieu / Hans Lucas.

    Climat : quels leviers pour réduire les émissions de méthane ?

    22 mars 2024

    Dans la lutte contre le réchauffement climatique, il y a le CO2 mais il y a aussi le méthane. Gaz plus inquiétant à court terme. Pourtant des solutions existent et sont rentables pour réduire les émissions dans l’atmosphère.

  • ©Hans Lucas -  Sophie Bellard - Image d'illustration - En Haïti, une Église prise pour cible mais résiliente

    En Haïti, une Église prise pour cible mais résiliente

    21 mars 2024

    Chaque jour plonge un peu plus Haïti dans le chaos. Le pays le plus pauvre et inégalitaire d’Amérique latine sombre au gré des groupes armés, qui contrôlent des pans entiers du pays. L’Église catholique, qui a refusé de siéger à la table des négociations du conseil présidentiel de transition, est régulièrement la cible de ces violences. Guidés par la foi, les chrétiens haïtiens plient, mais ne rompent pas. 

  • Crédit photo : Idris Bigou-Gilles / Hans Lucas

    Education : la bataille des groupes de niveau

    20 mars 2024

    Rebaptisés, "groupes de besoin", les groupes de niveaux feront leur rentrée en septembre 2024 au collège, en maths et le français. L’arrêté est paru dimanche au journal officiel. Malgré une levée de bouclier des syndicats d'enseignants et de la communauté éducative.  

  • Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre. Manifestation du premier mai contre la réforme des retraites. © Lucas Boirat / Hans Lucas

    Un an après la réforme des retraites, les syndicats ont-ils toujours la cote ?

    19 mars 2024

    Il y a un an, le 17 mars 2023, le Parlement adoptait la très controversée réforme des retraites. Première crise sociale du second mandat Macron, le texte avait engagé un véritable bras de fer entre le gouvernement et les syndicats. Avant finalement que la désormais ex-Première ministre Elisabeth Borne ne brandisse l’article 49.3. Un passage en force qui douchait les derniers espoirs d’un rétropédalage gouvernemental. Les partenaires sociaux avaient perdu, mais leurs rangs s’étaient très largement resserrés. Les organisations syndicales estiment à près de 100 000 nouveaux adhérents sur la période. 

  • Composteur ouvert ©Eva Bronzini - Pexels

    Le compostage est devenu obligatoire, pourtant les solutions sont encore rares

    18 mars 2024

    Devenu obligatoire à partir du 1er janvier 2024, le compostage est une solution qui permet de produire un fertilisant durable et local et du gaz vert, une énergie en circuit court. La directive européenne est une mise en application de la loi AGEC (Anti-gaspillage pour une économie circulaire) de 2020 qui vise à réduire les déchets et sortir du plastique jetable. Plusieurs acteurs sont sollicités, l'État, les collectivités mais aussi les usagers. Les biodéchets représentent 30 % de la poubelle grise des consommateurs, chiffre qui pourrait être réduit si une sensibilisation élargie est mise en place.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 1245

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don