Accueil
"Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ..." (Lc 12, 54-59)
Partager

"Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ..." (Lc 12, 54-59)

Un article rédigé par Père Michel Quesnel (50936) - RCF, le 21 octobre 2022  -  Modifié le 21 octobre 2022
Prière du matin "Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ..." (Lc 12, 54-59)

"Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? "

Méditation de l'évangile (Lc 12, 54-59) par le père Michel Quesnel

Chant final: "Des forces pour la bataille" par Pauline Betuel

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait aux foules :
« Quand vous voyez un nuage monter au couchant,
vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir,
et c’est ce qui arrive.
    Et quand vous voyez souffler le vent du sud,
vous dites qu’il fera une chaleur torride,
et cela arrive.
    Hypocrites !
Vous savez interpréter
l’aspect de la terre et du ciel ;
mais ce moment-ci,
pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ?
    Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes
ce qui est juste ?
    Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat,
pendant que tu es en chemin
mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui,
afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge,
que le juge ne te livre à l’huissier,
et que l’huissier ne te jette en prison.
    Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »

Source : AELF

Méditation Père Michel Quesnel

Jésus reproche aux foules leur manque de lucidité. Les populations rurales sont très compétentes pour prévoir le temps qu’il fera à partir de l’observation des vents et des nuages. Elles s’en préoccupent, car cela les intéresse de près : leurs récoltes en dépendent et, en conséquence leurs entrées financières. Dans ce domaine, elles sont très lucides. Mais il y a des quantités de signes qui leur sont aussi donnés et dont elles ne se préoccupent aucunement, car leurs conséquences n’ont pas d’intérêt immédiat. 

Cela interroge directement les populations de notre siècle. Nous sommes très forts pour prévoir la météo et anticiper les mouvements de l’économie, sauf quand arrive un imprévu comme la guerre en Ukraine. Mais il y a des décennies que des signes avant-coureurs nous sont donnés du réchauffement climatique, de la surexploitation de la planète, du manque d’eau prévisible ; et il y a tout autant de temps que nous n’en tenons aucun compte. Au moment où nous en prenons conscience car nous en subissons directement les effets, il est sans doute déjà trop tard.

Nous sommes des humains à courte vue. Nous produisons des règlements qui nous emprisonnent et ne servent à rien. Nous sommes incapables de prendre les bonnes décisions. Là encore, une parole de Jésus présente dans l’évangile d’aujourd’hui nous interroge : « Et pourquoi ne jugez-vous pas vous-même ce qui est juste ? »

Nous avons une conscience qui nous permet d’inventer ce qui fera du bien à nos frères humains. Au lieu de cela, nous produisons de plus en plus de lois contraignantes.

Chaque chrétien est interrogé dans sa mission prophétique. En quoi aidons-nous nos contemporains à être plus lucides ?

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don