Accueil
« Va d’abord te réconcilier avec ton frère » (Mt 5, 20-26)
Partager

« Va d’abord te réconcilier avec ton frère » (Mt 5, 20-26)

Un article rédigé par Baujard Monique (59821) - RCF, le 23 février 2024  -  Modifié le 23 février 2024
Prière du matin « Va d’abord te réconcilier avec ton frère » (Mt 5, 20-26)

« Va d’abord te réconcilier avec ton frère » (Mt 5, 20-26)

 

Méditation de l'évangile (Mt 5, 20-26) par Monique Baujard

 

Chant Final " J’espère en silence " de Dei Amoris Cantores

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Je vous le dis :
Si votre justice ne surpasse pas
celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne commettras pas de meurtre,
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

Source : AELF

Méditation   Monique Baujard

« Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux ». Le passage de l’Evangile selon Saint Matthieu que nous venons d’entendre vient après le discours sur les Béatitudes et l’affirmation de Jésus qu’il n’est pas venu abroger la loi mais l’accomplir. Jésus va donner des exemples concrets pour faire comprendre ce qu’il entend par « accomplir la loi ». Aujourd’hui encore, lorsqu’il s’agit d’appliquer une loi, il y a souvent besoin d’interpréter le texte et le juge va se référer à la lettre mais aussi à l’esprit de la loi, c’est-à-dire à son intention profonde. Les scribes et les pharisiens appliquaient la loi à la lettre. Pour eux, il suffisait d’obéir aux règles pour être juste. Jésus s’élève contre cette conception légaliste et appauvrissante de la justice. La justice dont il parle est d’une autre envergure. L’esprit qui doit guider l’application de la loi est un esprit d’amour, l’amour de Dieu pour son peuple. Pour accomplir la loi, il demande donc que nous posons sur les autres le même regard d’amour que Dieu pose sur chacun de nous. Alors, il ne suffit pas de n’avoir tué personne, pour être en règle. Une loi animée par l’amour va beaucoup plus loin. Il s’agit de se libérer de toute colère, « car la colère de l’homme ne réalise pas ce qui est juste selon Dieu » (Jc 1,20). Jésus demande même d’éliminer toute insulte, toute agression verbale. Une recommandation qu’on aimerait partager aujourd’hui avec tous ceux qui déversent des flots de haine et d’insultes sur les réseaux sociaux et dont les mots finissent par tuer, en poussant des personnes, parfois très jeunes, au suicide. Nous avons donc tous à surveiller notre langage, à le modérer, à se rappeler toujours et encore que l’autre est aussi un enfant de Dieu, aimé par Lui. Et si nous nous sommes fâchés avec un de nos frères ou sœurs, alors Jésus nous enjoint de nous réconcilier avec elle ou lui, avant de nous adresser à Dieu, conformément à l’engagement que nous prenons chaque fois que nous prions le Notre Père

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don