Accueil
"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et ton ..." (Mt 22, 34-40)
Partager

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et ton ..." (Mt 22, 34-40)

Un article rédigé par Pasteur Jean-Pierre Sternberger (50973) - RCF, le 25 août 2023  -  Modifié le 25 août 2023
Prière du matin "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et ton ..." (Mt 22, 34-40)

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et ton prochain comme toi-même"

 

Méditation de l'évangile (Mt 22, 34-40) par le pasteur Jean Pierre Sternberger

 

Chant final: "Sh'ma Israël" par le groupe Glorious

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Les pharisiens,
apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens,
se réunirent,
    et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus
pour le mettre à l’épreuve :
    « Maître, dans la Loi,
quel est le grand commandement ? »
    Jésus lui répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton cœur,
de toute ton âme et de tout ton esprit.

    Voilà le grand, le premier commandement.
    Et le second lui est semblable :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    De ces deux commandements dépend toute la Loi,
ainsi que les Prophètes. »

Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

Deux commandements pour le prix d'un : l'amour de Dieu et celui du prochain. Deux commandements mais une seule promesse : "tu aimeras…" Une seule promesse qui constitue le grand commandement de la loi auquel semblent se référer les pharisiens venus interroger Jésus.

Dans cette version l'évangile de Matthieu, à la différence de celle de Marc, nous n'avons pas la réponse des Pharisiens mais leur silence laisse entendre qu'ils n'avaient pas une autre version à opposer à celle de Jésus et que donc ce commandement d'amour était bien celui auquel leur question faisait référence. Ils sont donc d'accord à ce sujet et nous le sommes aussi entre chrétiens, entre juifs et chrétiens, voire entre croyants au Dieu unique et miséricordieux.

Reste que, dans la version que donne Matthieu de cet épisode, on peut s'étonner de voir des croyants tendre un piège à un autre croyant à propos de l'amour…

Mais au fil des siècles ils ont été nombreux ces croyants, et là je parle surtout des chrétiens, notamment des protestants, à vouloir montrer à force de croisades qu'ils avaient mieux que les autres compris le sens de l'amour de Dieu et du prochain.

Mais je retiendrai surtout cette idée que “tu aimeras” est à entendre comme une promesse autant sinon plus que comme un commandement.

Merci, ô notre Dieu de nous annoncer ainsi par avance le programme de cette journée. Qu'allons-nous vivre aujourd'hui ? Tu aimeras.

Amen

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don