Accueil
"Suis-moi. L’homme se leva et le suivit" (Mt 9, 9-13)
Partager

"Suis-moi. L’homme se leva et le suivit" (Mt 9, 9-13)

Un article rédigé par Pasteur Nicole Fabre (50629) - RCF, le 21 septembre 2022  -  Modifié le 21 septembre 2022
Prière du matin "Suis-moi. L’homme se leva et le suivit" (Mt 9, 9-13)

"Suis-moi. L’homme se leva et le suivit"

Méditation de l'évangile (Mt 9, 9-13) par la pasteur Nicole Fabre

Chant final: "Viens, suis moi" par la Jeunesse Franciscaine de Bitche

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus sortit de Capharnaüm
et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu,
assis à son bureau de collecteur d’impôts.
Il lui dit :
« Suis-moi. »
L’homme se leva et le suivit.

    Comme Jésus était à table à la maison,
voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
et beaucoup de pécheurs
vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
    Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples :
« Pourquoi votre maître mange-t-il
avec les publicains et les pécheurs ? »
    Jésus, qui avait entendu, déclara :
« Ce ne sont pas les gens bien portants
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
    Allez apprendre ce que signifie :

Je veux la miséricorde, non le sacrifice.
En effet, je ne suis pas venu appeler des justes,
mais des pécheurs. »

Source : AELF

Méditation Pasteur Nicole Fabre

La parole que Dieu nous adresse se fait insistante, me semble-t-il, pour que nous l’entendions. La lecture d’aujourd’hui, en la fête de Matthieu, nous a fait changer d’évangile. Et pourtant, ce passage creuse le même sillon dans la bonne terre de l’évangile, bonne nouvelle pour nous. Jésus appelle un homme que les religieux de l’époque auraient d’abord appelé à changer de mode de vie. Et voici que celui-ci invite ces semblables, et que Jésus ne rechigne pas à manger avec eux, ce qui signifie être en communion pleine et entière avec eux. J’ai envie d’actualiser : Jésus leur donner la communion se donne à eux. Scandale !!! On ne devrait pas s’approcher de Jésus n’importe comment ! Ecoutons bien la déclaration de Jésus aux religieux de l’époque. Ce n’est pas une provocation. C’est une parole de tendresse et de vérité, qui les invite à comprendre le cœur de la bonne nouvelle, l’identité même de Dieu. jésus rappelle au cœur de sa réponse une parole des Ecritures : Je veux la miséricorde, non le sacrifice (C’est Dieu qui parle-là, par la bouche du prophète Osée). Puis il leur révèle ce qu’est le cœur de sa mission : Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les maladesEn effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.

A nous d’entendre cette parole, aujourd’hui.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don