Partager

Saint Pie X

Un article rédigé par Jean-Luc Moens - 1RCF Belgique,  -  Modifié le 7 septembre 2021
A l'école des Saints Pie X et la sainteté des papes

Tous les papes ne sont pas saints, mais certains le sont. Parmi eux, saint Pie X, un petit curé de campagne devenu pape malgré lui et qui a marqué notre pratique religieuse en encourageant la communion fréquente et la première communion des enfants.

Pie X Pie X

Pape entre 1903 et 1914,  Saint Pie X n’a pas été canonisé parce qu’il était pape mais parce qu’il était saint. Aujourd’hui, avec saint Jean XIII, saint Paul VI et saint Jean-Paul II, nous sommes habitués à avoir des saints papes, mais cela n’a pas toujours été le cas dans l’histoire de l’Église. Il y a même eu de longues périodes sans que des papes soient canonisés.

 

Jeunesse et débuts de parcours

Pie X s’appelait dans le monde Giuseppe (Joseph) Sarto. Il est né à Riese, province de Trévise dans la région de Venise, dans une famille pauvre le 2 juin 1835. Très tôt il a senti l’appel à devenir prêtre. Il a été ordonné en 1858. Son idéal est d’être un bon prêtre de campagne car il n’oublie pas qu’il provient d’une famille pauvre. Comme curé, sa charité est légendaire. Il partage tout ce qu’il a avec les pauvres. Cependant, ses qualités le font remarquer. En 1875, Mgr Frédéric Zinelli, l’évêque de Trévise, l’appelle auprès de lui. Il nomme chanoine de sa cathédrale, directeur spirituel du séminaire diocésain, puis chancelier de l’évêché. En 1884, le père Giuseppe Sarto est nommé évêque de Mantoue, dans la Lombardie actuelle. En 1893, Mgr Sarto est créé cardinal par le pape Léon XIII et nommé patriarche de Venise, c’est-à-dire évêque de ce diocèse.

 

Election

Lorsque le pape Léon XIII meurt le 20 juillet 1903, le cardinal Sarto n’est pas le favori du conclave. D’ailleurs, il désire à tout prix ne pas être élu. Contrairement aux pronostics et ses propres souhaits, il est élu et accepte dans la douleur son élection : « J'accepte... comme une croix ! »

 

Pontificat

Le pontificat de Pie X est très chargé : il canonise le curé d’Ars qui est son modèle de prêtre, il béatifie Jeanne d’Arc, il entame la réforme du droit canon qu’achèvera son successeur, il publie un catéchisme pour l’Église universelle, il codifie la liturgie qui était fluctuante selon les lieux, il condamne le modernisme qui était une hérésie du type relativiste à visage pseudo-scientifique. Cette condamnation lui attire de nombreuses inimitiés, surtout en France.

 

Pie X est cependant avant tout connu comme le pape de l’eucharistie. Deux de ses décrets ont changé profondément la participation du peuple chrétien à l’eucharistie. Tout d’abord, Pie X encourage la communion fréquente alors qu’avant lui, bien des personnes ne pouvaient communier qu’une fois par an. Ensuite, il ouvre la porte de la première communion aux enfants ayant atteint l’âge de raison. Pie X opère une révolution copernicienne dans la manière de vivre l’eucharistie. Avant lui, sous l’influence du jansénisme, l’eucharistie était vécue comme une récompense dont on devait se rendre digne. Pie X inverse la perspective : la communion retrouve sa vocation première. Il écrit : « Jésus-Christ et l'Église désirent que tous les fidèles s'approchent chaque jour du banquet sacré, surtout afin qu'étant unis à Dieu par ce sacrement, ils en reçoivent la force de réprimer leurs passions, qu'ils s'y purifient des fautes légères qui peuvent se présenter chaque jour, et qu'ils puissent éviter les fautes graves auxquelles est exposée la fragilité humaine… »

 

Pie X meurt le 20 août 1914 aux débuts de la première guerre mondiale. Son dernier message au monde « Dum Europa » était un vibrant appel pour la paix.

 

Béatification et saint

Pie XII le béatifie le 3 juin 1951 et le canonise le 29 mai 1954. Il est le premier pape canonisé depuis le XVIe siècle !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don