Accueil
"Malheureux êtes-vous, guides aveugles" (Mt 23, 13-22)
Partager

"Malheureux êtes-vous, guides aveugles" (Mt 23, 13-22)

Un article rédigé par Nicolas de Boccard (50553) - RCF,  -  Modifié le 23 août 2021
Prière du matin "Malheureux êtes-vous, guides aveugles" (Mt 23, 13-22)

"Malheureux êtes-vous, guides aveugles"

Méditation de l'évangile (Mt 23, 13-22) par le père Nicolas de Boccard

alexandra-seinet alexandra-seinet

 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait :
    « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous fermez à clé le royaume des Cieux
devant les hommes ;
vous-mêmes, en effet, n’y entrez pas,
et vous ne laissez pas entrer
ceux qui veulent entrer !
    Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous parcourez la mer et la terre
pour faire un seul converti,
et quand c’est arrivé,
vous faites de lui un homme voué à la géhenne,
deux fois pire que vous !

    Malheureux êtes-vous, guides aveugles,
vous qui dites :
“Si l’on fait un serment par le Sanctuaire,
il est nul ;
mais si l’on fait un serment par l’or du Sanctuaire,
on doit s’en acquitter.”
    Insensés et aveugles !
Qu’est-ce qui est le plus important : l’or ?
ou bien le Sanctuaire qui consacre cet or ?
    Vous dites encore :
“Si l’on fait un serment par l’autel,
il est nul ;
mais si l’on fait un serment par l’offrande posée sur l’autel,
on doit s’en acquitter.”
    Aveugles ! Qu’est-ce qui est le plus important :
l’offrande ?
ou bien l’autel qui consacre cette offrande ?
    Celui donc qui fait un serment par l’autel
fait un serment par l’autel
et par tout ce qui est posé dessus ;
    celui qui fait un serment par le Sanctuaire
fait un serment par le Sanctuaire
et par Celui qui l’habite ;
    et celui qui fait un serment par le ciel
fait un serment par le trône de Dieu
et par Celui qui siège sur ce trône. »

 

Source : AELF

Méditation Père Nicolas de Boccard

              Jésus reprend les scribes et les pharisiens de son époque, comme les scribes et les pharisiens de notre époque. Il est difficile d’être pauvre de Dieu, l’orgueil en nous veut toujours que nous devenions propriétaires, de tout et même de Dieu. Alors nous risquons de devenir persuadés que nous sommes les « portiers autoritaires » du Royaume, fermant la porte aux autres, persuadés qu’elle reste ouverte pour nous. Le fanatisme religieux existe dans toutes les religions. On peut servir Dieu, ou bien se servir de Lui… Il est si facile de parler à la place de Dieu, de l’enfermer dans des rites, et devenir obstacle pour les autres au travail de la grâce.

Il faut être très pauvre, pour être au service du grand pauvre par excellence : Le Christ, et à sa suite, de nos frères. Il faut savoir s’effacer devant l’action de Dieu dans une âme, il faut aussi la susciter. Le juste milieu n’est pas simple. Marthe Robin disait au sujet du Père Finet, fondateur des Foyers de Charité : « s’il y met trop les mains, il va tout gâcher ; s’il ne fait rien, rien ne se fera ». Oui, l’équilibre n’est pas simple à trouver. L’humilité seule permet à Dieu de réaliser son œuvre et faire de nous ses serviteurs inutiles que Jésus désignera comme ses amis ! Jésus reproche aux pharisiens, non pas ce qu’ils disent, mais ce qu’ils vivent. Ils vivent en parfaits hypocrites, en totale contradiction avec leur parole : « notre monde a plus besoin de témoin que de maître où ils sont maîtres dans la mesure où ils sont témoins » disait saint Paul VI.

Sainte Rose de Lima a compris cette grande leçon de vie ; elle est partie prier dans la solitude et le dénuement pour le salut des indiens, se livrant à de terribles austérités : « qui s’abaisse sera élevé ».

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don