Accueil
Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de..." (Lc 21, 29-33)
Partager

Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de..." (Lc 21, 29-33)

Un article rédigé par Antoni Sébastien (Père) (59159) - RCF, le 1 décembre 2023  -  Modifié le 1 décembre 2023
Prière du matin "Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de..." (Lc 21, 29-33)

"Lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche"

Méditation de l'évangile (Lc 21, 29-33) par le père Sébastien Antoni

Chant final: "Le royaume est proche" par la Chorale Laetare

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus dit à ses disciples cette parabole :
« Voyez le figuier et tous les autres arbres.
    Regardez-les :
dès qu’ils bourgeonnent,
vous savez que l’été est tout proche.
    De même, vous aussi,
lorsque vous verrez arriver cela,
sachez que le royaume de Dieu est proche.
    Amen, je vous le dis :
cette génération ne passera pas
sans que tout cela n’arrive.
    Le ciel et la terre passeront,
mes paroles ne passeront pas. »

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

Savoir lire les signes des temps... Interpréter les petits détails de la vie comme des signes de Dieu, est-ce quelque chose qui vous parle ? Vous arrive-t-il de reconnaître un signe de Dieu, une indication que vous seul qualifiez de "Signe de Dieu" ? Pour un chrétien, bien interpréter ces signes signifie voir les choses à travers les yeux de Dieu, au lieu de se fier uniquement à nos émotions ou à notre raisonnement. L'Évangile d'aujourd'hui nous encourage à discerner les signes de notre vie, même si cela peut être un défi. Les chrétiens devraient s'entraîner dans l'art du discernement, car trop souvent, nous vivons notre vie de manière émotionnelle, sentimentale ou intellectuelle, sans en comprendre pleinement la signification. Pour y parvenir, nous pouvons nous tourner vers l'Évangile et la Parole de Dieu, qui nous aident à voir les choses d'un autre angle. Plus nous nous rapprochons de Dieu et l'aimons, plus nous voyons, ressentons et vivons comme Lui. C'est un peu comme une fusion d'amour qui nous donne un regard privilégié sur nous-mêmes et sur l'histoire, la nôtre et celle du monde. Chercher des signes et des confirmations n'est pas suffisant. La grâce que nous devrions demander, c'est la capacité de les interpréter correctement. Sans cette clé de lecture, nous risquons de passer à côté de moments décisifs de notre vie, qu'ils soient bons ou mauvais. Lorsque nous comprenons correctement la souffrance ou la joie, elles nous offrent une sagesse précieuse pour nous comprendre et comprendre le sens de notre vie, même si une part de mystère subsiste toujours. Jésus parle de la fin des temps, non pas pour nous effrayer, mais pour réveiller en nous le désir d'une "fin". Une fois que nous l'acceptons, même notre propre fin, inévitable, devient gérable. Sans discernement, nous risquons de laisser nos blessures, nos peurs et nos attentes déformer notre perception de la vie et de notre histoire. Alors, à l'aube d'un nouveau cycle liturgique, engageons-nous dans cette nouvelle année en lisant, priant, nous rapprochant de Dieu et de nos frères pour mieux comprendre, discerner et faire de bons choix pour guider notre vie. Les signes des temps ne seront plus uniquement ce que nous qualifions comme tels, mais ils deviendront des signes de l'amour de Dieu pour vous, que d'autres autour de vous liront et vous rappelleront... Cette perspective peut tout changer, elle peut changer votre vie.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don