Accueil
"L’Esprit Saint vous enseignera ...ce qu’il faudra dire" (Lc 12, 8-12)
Partager

"L’Esprit Saint vous enseignera ...ce qu’il faudra dire" (Lc 12, 8-12)

Un article rédigé par Pasteur Corinne Charriau (50529) - RCF,  -  Modifié le 16 octobre 2021
Prière du matin "L’Esprit Saint vous enseignera ...ce qu’il faudra dire" (Lc 12, 8-12)

"L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire"

Méditation de l'évangile (Lc 12, 8-12) par la pasteur Corinne Charriau

Chant final: "Onction d'amour" par le groupe Glorious

andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Je vous le dis :
Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes,
le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui
devant les anges de Dieu.
    Mais celui qui m’aura renié en face des hommes
sera renié à son tour en face des anges de Dieu.
    Quiconque dira une parole contre le Fils de l’homme,
cela lui sera pardonné ;
mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint,
cela ne lui sera pas pardonné.
    Quand on vous traduira devant les gens des synagogues,
les magistrats et les autorités,
ne vous inquiétez pas
de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz.
    Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là
ce qu’il faudra dire. »

Source : AELF

Méditation Pasteur Corinne Charriau

 Comment comprendre ce que dit Jésus à ses disciples ? Dit-il que les disciples peuvent se déclarer pour le Fils de l’homme devant les humains, et qu’ils peuvent aussi le renier devant les humains ? Toutefois, cette alternative dont il fait état semble bien être très binaire. Peut-être pouvons-nous saisir que chaque fois que nous proclamons le Christ, que nous le confessons dans notre vie, nous sommes en Dieu, et que chaque fois que nous le renions, la relation de communion avec Dieu est mise à mal ?

Jésus reste ici dans la ligne précédente de son propos car il s’agit de témoigner au-delà du secret et de l’intime, avec ce que l’on est chacune et chacun dans les creux et les sommets de nos itinéraires. Il s’agit de témoigner de sa foi, de sa confiance, de son engagement à sa suite.

Jésus explicite alors davantage avec le pardon et le Saint Esprit. « Le pardon est accordé à quiconque parle contre le Fils de l’homme mais à celui qui blasphème contre l’Esprit saint, il ne lui sera pas pardonné. » Comment comprendre cela ? Que veut dire blasphémer contre le Saint Esprit ? C’est difficile car il y a de nombreuses interprétations possibles. Je partagerai avec vous celle-ci : blasphémer contre l’Esprit Saint serait comme entrer dans le refus, ce serait refuser la présence de Dieu dans sa vie, refuser le don de l’Esprit. Luc est l’auteur de l’évangile qui porte son nom et l’auteur du livre des Actes des apôtres dans lequel Dieu manifeste aux croyants sa présence par l’Esprit Saint. Lorsque l’Esprit saint agit, c’est Dieu qui se manifeste par son Esprit.

Jésus poursuit en invitant ses disciples à la confiance. Il ne leur promet pas que tout ira bien et qu’il n’y aura jamais de difficultés. Mais il leur partage cette assurance, celle de la présence de Dieu à leurs côtés, celle de la présence de son Esprit qui viendra les secourir, les enseigner. Jésus les encourage à témoigner sans crainte avec l’aide de l’Esprit saint.

L’enjeu spirituel est de nous ouvrir à la présence de l’Esprit Saint dans notre vie pour être aidés, soutenu et inspirés dans notre témoignage au quotidien de sa parole vivante

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don