Accueil
Les Actes des apôtres (1/7) L'effusion de l'Esprit saint
Partager

Les Actes des apôtres (1/7) L'effusion de l'Esprit saint

RCF,  -  Modifié le 26 août 2019
Écrit vers 80 ap. J.-C., le livre des Actes des Apôtres raconte les débuts du christianisme et décrit les hauts faits des apôtres sous l'emprise de l'Esprit saint.
Wikimédia Commons - Synaxe des Douze apôtres, icône du XIVe siècle, musée Pouchkine, Moscou Wikimédia Commons - Synaxe des Douze apôtres, icône du XIVe siècle, musée Pouchkine, Moscou

Dans le Nouveau Testament, après les quatre Évangiles et avant les lettres de Paul, on trouve Les Actes des apôtres. Il s'agit de l'histoire des premiers chrétiens écrite vers 80 ap. J.-C., où saint Luc relate les hauts faits des apôtres sous l'emprise de l'Esprit saint.
 

De quoi parle le livre des Actes des apôtres ?

Luc nous parle du "déploiement" de l'Église, des confins de l'Empire romain jusqu'à son cœur, Rome. Il montre que "la Bonne Nouvelle est pour tous, des marges de l'Empire jusqu'au centre", explique le Père Lestang. "très bon narrateur", Luc organise son récit en 28 chapitres, où il n'hésite pas mêler des éléments romanesques et historiques. "La technique narrative de Luc est à la fois celle d'un romancier et celle d'un historien."
 

Le vrai héros du récit est l'Esprit saint

Dans ce récit, il y a des héros, comme Pierre, Paul ou Étienne, il y a des séquences émouvantes - "On est saisi par l'émotion quand on voit un geôlier qui prend son épée et qui menace de se tuer", raconte le Père Lestang. - mais "le vrai héros c'est l'Esprit saint".

L'Esprit saint, "celui qui est promis par Jésus à la fin de l'Évangile de Luc, et qui est répandu sur les apôtres à la Pentecôte." C'est l'Esprit saint qui "mène la mission de l'Église à travers les joies et les peines, l'unité et les moments d'épreuve". Le bibliste décrit quelque chose d'"assez impressionnant" : "comme le maître a souffert, aussi les disciples vont souffrir et vont vivre des chemins de résurrection".
 

La suite de l'Évangile de Luc ? 

Si le style de Luc est "beaucoup plus libre" dans les Actes des apôtres que dans son Évangile, on peut tout à faire lire les deux livres comme les deux tomes d'une même œuvre. Dans les deux cas Luc s'adresse à un certain Theophile. "Cher Theophile, dans mon premier livre, j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis." (Ac 1, 1) 

Dans son Évangile, Luc raconte la vie de Jésus et dans le second, "il montre comment l'Esprit saint travaille dans l'Église pour que la parole soit accueillie dansl'ensemble de l'Empire romain". On peut estimer que deux ou trois ans séparent la rédaction des deux textes.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don