Accueil
"L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint" (Mt 1, 18-23)
Partager

"L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint" (Mt 1, 18-23)

Un article rédigé par Jean-Marie Petitclerc (50913) - RCF,  -  Modifié le 29 septembre 2021
Prière du matin "L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint" (Mt 1, 18-23)

"L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint"

Méditation de l'évangile (Mt 1, 18-23) par le père Jean Marie PETITCLERC

Chant final: "O Marie, ma douce mère" par la communauté des Béatitudes

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Voici comment fut engendré Jésus Christ :
Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ;
avant qu’ils aient habité ensemble,
elle fut enceinte
par l’action de l’Esprit Saint.
    Joseph, son époux,
qui était un homme juste,
et ne voulait pas la dénoncer publiquement,
décida de la renvoyer en secret.
    Comme il avait formé ce projet,
voici que l’ange du Seigneur
lui apparut en songe et lui dit :
« Joseph, fils de David,
ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse,
puisque l’enfant qui est engendré en elle
vient de l’Esprit Saint ;
    elle enfantera un fils,
et tu lui donneras le nom de Jésus
(c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve),
car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

    Tout cela est arrivé
pour que soit accomplie
la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
    Voici que la Vierge concevra,
et elle enfantera un fils ;
on lui donnera le nom d’Emmanuel,

qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

 

Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc

            Dans ce récit de Matthieu, rien ne se passe comme cela aurait dû se passer !
            Marie attend un enfant avant d’être mariée ! Certes, elle était promise en mariage à Joseph, mais ils n’avaient pas encore habité ensemble. Dans un tel cas, Joseph aurait du dénoncer publiquement sa femme. Mais il ne le fait pas, décidant de la renvoyer en secret.
            Et voici que suite à un songe, il change d’avis, comme si le rêve devait l’emporter sur la réalité ! Alors que légalement il devait répudier Marie, voici qu’il décide de l’épouser. Et ce qui est étrange, c’est que c’est lui, Joseph, qui est de la race de David, alors que c’est Marie, qui n’en fait pas partie, qui va mettre au monde Jésus.
            Jésus ne se définit pas par ses ancêtres, par sa lignée généalogique. Il est commencement. Avec sa naissance, tout commence.
            Mais on ne soulignera jamais assez le rôle de Joseph qui, bien que n’étant pas son père, accepta d’élever et d’éduquer Jésus.
            Alors je conclurai ce commentaire du matin par la prière avec laquelle le pape François termine sa récente  lettre apostolique consacrée a St Joseph « Avec un cœur de père » :

« À toi, Dieu a confié son Fils ; en en toi Marie a remis sa confiance ; avec toi le Christ est devenu homme !

O bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous, et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage, et défends-nous de tout mal. Amen. »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don