Accueil
"Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était " (Lc 19, 1-10)
Partager

"Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était " (Lc 19, 1-10)

Un article rédigé par Pasteur Nicole Fabre (50629) - RCF, le 21 novembre 2023  -  Modifié le 21 novembre 2023
Prière du matin "Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était " (Lc 19, 1-10)

"Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu"

 

Méditation de l'évangile (Lc 19, 1-10) par la pasteur Nicole Fabre

 

Chant final: "Espère en moi" par la communauté de l'Emmanuel

David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
    Or, il y avait un homme du nom de Zachée ;
il était le chef des collecteurs d’impôts,
et c’était quelqu’un de riche.
    Il cherchait à voir qui était Jésus,
mais il ne le pouvait pas à cause de la foule,
car il était de petite taille.
    Il courut donc en avant
et grimpa sur un sycomore
pour voir Jésus qui allait passer par là.
    Arrivé à cet endroit,
Jésus leva les yeux et lui dit :
« Zachée, descends vite :
aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »
    Vite, il descendit
et reçut Jésus avec joie.
    Voyant cela, tous récriminaient :
« Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
    Zachée, debout, s’adressa au Seigneur :
« Voici, Seigneur :
je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens,
et si j’ai fait du tort à quelqu’un,
je vais lui rendre quatre fois plus. »
    Alors Jésus dit à son sujet :
« Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison,
car lui aussi est un fils d’Abraham.
    En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver
ce qui était perdu. »

Source : AELF

Méditation Pasteur Nicole Fabre

On peut être riche, influent, et de petite taille. Détail qui rend Zachée à part, loin de ce vit ses contemporains. Nous pouvons entendre chacun cet handicap qui peut nous rejoindre : une différence peut profondément nous isoler. Mais Zachée ne s’en satisfait pas. Il veut participer à ce qui met en émoi la foule. Il veut voir, lui aussi qui est Jésus, nous dit le texte. Non pas voir Jésus, mais voir qui il est. Son désir va être exaucé au-delà de tout ce qu’il pouvait espérer : Jésus s’arrête, le regarde et s’invite chez lui – alors qu’il pourrait être habité par ce qu’il attend : il fait route vers une confrontation qui va être extrêmement difficile pour lui, à Jérusalem, avec les chefs du temple. Malgré ce poids qui l’oppresse, Jésus prend le temps de voir Zachée, de s’arrêter un temps chez lui. Toute la foule murmure, car elle ne voit en Zachée qu’un pécheur. Mais Jésus rectifie : lui aussi est un fils d’Abraham. Voilà donc qui est Jésus, qui est le Père qui l’envoie : celui qui nous regarde au-delà de nos fautes, de notre péché. ‘’Les vrais regards sont ceux qui nous espèrent’’, écrit Claudel. Celui de Dieu est de ceux-là. « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » Cette rencontre donne justement le sens de ce pourquoi il marche vers cette confrontation qui le mènera à la mort.

Père, donne-nous d’arrêter tous nos jugements à l’emporte-pièce, sur nous-mêmes, sur les autres, sur les événements. Que nous laissions ton regard se poser sur nous, sur tout autre, sur les événements qui nous bouleversent. Et que ton regard nous transforme et nous ouvre au don.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don