Accueil
"L’ami de l’époux est tout joyeux d’entendre la voix de l’époux" (Jn 3, 22-30)
Partager

"L’ami de l’époux est tout joyeux d’entendre la voix de l’époux" (Jn 3, 22-30)

Un article rédigé par Pasteur Corinne Charriau (50529) - RCF,  -  Modifié le 10 janvier 2022
Prière du matin "L’ami de l’époux est tout joyeux d’entendre la voix de l’époux" (Jn 3, 22-30)

"L’ami de l’époux est tout joyeux d’entendre la voix de l’époux"

Méditation de l'évangile (Jn 3, 22-30) par la pasteur Corinne Charriau

Chant final: "Celui que mon coeur aime" par le groupe IMPACT

andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus se rendit en Judée, ainsi que ses disciples ;
il y séjourna avec eux, et il baptisait.
Jean, quant à lui, baptisait à Aïnone, près de Salim,
où l’eau était abondante.
On venait là pour se faire baptiser.
En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison.
Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif
au sujet des bains de purification.
Ils allèrent trouver Jean et lui dirent :
« Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain,
celui à qui tu as rendu témoignage,
le voilà qui baptise,
et tous vont à lui ! »
Jean répondit :
« Un homme ne peut rien s’attribuer,
sinon ce qui lui est donné du Ciel.
Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit :
Moi, je ne suis pas le Christ,
mais j’ai été envoyé devant lui.
Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ;
quant à l’ami de l’époux, il se tient là,
il entend la voix de l’époux,
et il en est tout joyeux.
Telle est ma joie : elle est parfaite.
Lui, il faut qu’il grandisse ;
et moi, que je diminue. »

Source : AELF

Méditation  Pasteur Corinne Charriau  

Le ministère de Jésus et le ministère de Jean-Baptiste se côtoient. Mais ils ne sont pas en concurrence, ce que nous venons d’entendre clarifient les choses et explique plutôt le rôle de Jean-Baptiste par rapport à Jésus. Le texte établit vraiment que Jean-Baptiste ne vivait pas son ministère dans une approche compétitive. Ses propres disciples l’informent que tous viennent à Jésus. Ils lui font part du succès de Jésus. En affirmant qu’un homme ne peut donner que ce qu’il a reçu du ciel, Jean-Baptiste réaffirme en leur répondant que Dieu est avec Jésus.

Jean-Baptiste refuse d’entrer dans une opposition avec Jésus et de céder à la jalousie ! Il désigne encore une fois Jésus comme le Messie en disant : « Moi, je ne suis pas le Messie, mais je suis celui qui a été envoyé devant lui ». Il s’affirme bien comme précurseur. Je pense que ce n’est pas facile de ne pas avoir toujours du succès, n’est-ce pas ? Son activité est en baisse, et pourtant Jean-Baptiste va mettre en avant l’activité missionnaire de Dieu en Jésus.

Il désigne sa place comme celle de l’ami de l’époux. L’ami de l’époux préparait la fête des noces. L’époux c’est Jésus, le messie qu’ont annoncé les prophètes, l’épouse symbolise le peuple de Dieu selon l’Ancien Testament. Jean-Baptiste est ainsi le dernier prophète qui a rendu témoignage de Jésus, le Messie. Il est maintenant dans la joie, littéralement « il se réjouit de joie », la joie de s’effacer devant celui auquel il laisse toute la place. Nous avons là un récit de transition.

Sa joie est parfaite car le Christ est plus grand que lui ! C’est tout un chemin de spiritualité que propose Jean-Baptiste, celui de ne pas recroqueviller sa vie sur ses propres intérêts, mais de laisser grandir en soi le Christ et la joie en plénitude.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don