Accueil
"La lèpre le quitta et il fut purifié" (Mc 1, 40-45)
Partager

"La lèpre le quitta et il fut purifié" (Mc 1, 40-45)

Un article rédigé par Père Michel Quesnel (50936) - RCF,  -  Modifié le 13 janvier 2022
Prière du matin "La lèpre le quitta et il fut purifié" (Mc 1, 40-45)

"La lèpre le quitta et il fut purifié"

Méditation de l'évangile (Mc 1, 40-45) par le père Michel Quesnel

Chant final: "Viens toucher ma vie" par HILLSONG en français

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    un lépreux vint auprès de Jésus ;
il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit :
« Si tu le veux, tu peux me purifier. »
    Saisi de compassion, Jésus étendit la main,
le toucha et lui dit :
« Je le veux, sois purifié. »
    À l’instant même, la lèpre le quitta
et il fut purifié.
    Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt
    en lui disant :
« Attention, ne dis rien à personne,
mais va te montrer au prêtre,
et donne pour ta purification
ce que Moïse a prescrit dans la Loi :
cela sera pour les gens un témoignage. »

    Une fois parti,
cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle,
de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville,
mais restait à l’écart, dans des endroits déserts.
De partout cependant on venait à lui.

Source : AELF

Méditation  Père Michel Quesnel

Cette scène évangélique peut sembler assez banale : une guérison de plus accomplie par Jésus. Mais, à la façon dont Marc la raconte, il s’agit de tout autre chose que de la simple purification d’un lépreux.

La lèpre est une maladie extrêmement contagieuse et, jusqu’à une époque récente, les lépreux devaient vivre à part, loin des villes et des villages. Dans le livre des Nombres, Dieu dit à Moïse : « Ordonne aux fils d’Israël de renvoyer du camp tous les lépreux » (Nb 5, 2). Ce malheureux malade était donc condamné à l’isolement. Evidemment, il était interdit de toucher un lépreux, car on contractait alors la même impureté que lui.

En touchant le lépreux qui lui a dit « Si tu le veux, tu peux me purifier », Jésus enfreint la loi. Mais il demande au lépreux de se conformer aux commandements de Moïse en allant se montrer au prêtre et en faisant l’offrande prescrite.

Bien qu’ayant reçu l’ordre de se taire, le lépreux proclame haut et fort ce qui lui est arrivé. En finale, Jésus est tellement assailli par des gens qui veulent bénéficier de son pouvoir miraculeux qu’il ne peut même plus entrer dans une ville. Il est contraint à l’isolement, comme le lépreux l’était au départ. On a envie d’insérer ici la citation d’Isaïe que donne l’évangile de Matthieu : « Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies » (Mt 8, 17).

Oui, Jésus a pris sur lui la lèpre de cet homme. De cet homme, et pas seulement de cet homme. Nous sommes tous envahis par des impuretés et des lèpres diverses. Il est important de le reconnaître, et de demander à Jésus : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Et nous pouvons être assurés qu’il prendra sur lui tout ce qui nous entrave.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don