Accueil
Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces..." (Lc 21, 1-4)
Partager

Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces..." (Lc 21, 1-4)

Un article rédigé par Antoni Sébastien (Père) (59159) - RCF, le 27 novembre 2023  -  Modifié le 27 novembre 2023
Prière du matin "Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces..." (Lc 21, 1-4)

"Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces de monnaie"

 

Méditation de l'évangile (Lc 21, 1-4) par le père Sébastien Antoni

 

Chant final: "Je te donne tout" par Sandra Kouame

alexandra-seinet alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
comme Jésus enseignait dans le Temple,
    levant les yeux, il vit les gens riches
qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor.
    Il vit aussi une veuve misérable
y mettre deux petites pièces de monnaie.
    Alors il déclara :
« En vérité, je vous le dis :
cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres.
    Car tous ceux-là, pour faire leur offrande,
ont pris sur leur superflu
mais elle, elle a pris sur son indigence :
elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. »

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

Parfois, des gestes qui se ressemblent en apparence cachent des intentions très différentes. Jésus, ainsi que tous ceux qui, comme lui, ne sont pas dupes des artifices du cœur humain (car sans aucun doute, connaissent-ils leur propre misère), était capable de décoder les intentions les plus secrètes. Dans l'Évangile d'aujourd'hui, il y a un appel à examiner notre propre authenticité. Cette authenticité, lorsque relue à l'école de Jésus, réconcilie l'apparence de nos vies avec nos motivations profondes, éclaire ainsi le sens de nos actions. Jésus a observé avec justesse que les riches offraient leurs surplus, tandis qu'une veuve pauvre, confrontée à la détresse, "a offert tout ce qui lui restait pour vivre". Il est déjà admirable de voir des personnes s'efforcer de dépasser leur égoïsme en renonçant au superflu pour le bien commun. Cependant, se conformer simplement aux normes morales, y compris celles de la morale religieuse, ne suffit pas à nous transformer en personnes authentiques. L'authenticité illustrée par Jésus réside davantage dans l'action de cette femme que dans les dons des riches. Il s'agit de mettre en jeu non pas l'excédent, mais ce qui est essentiel à notre subsistance. La capacité à donner ce qui est essentiel pour notre survie, au lieu de simples restes, est un témoignage de cette authenticité. En réalité, c'est lorsque nous risquons ce qui nous est le plus cher, ce qui nous tient le plus à cœur, que nous comprenons pleinement l'importance de nos valeurs. Une mère, par exemple, ne garderait pas le meilleur morceau de pain pour elle, laissant à ses enfants les miettes inutilisées parce qu'elle est rassasiée… choquerait ! Bien vous êtes d’accord avec cette approche, mais je pense qu’il y en a une autre encore plus profonde en fonction de l’intonation de voix que l’on prend à la lecture du texte… là mon explication prolongeait la lecture : « elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. » mais il est une intonation de voix qui ouvre des perspectives encore plus grandes à ce texte : « elle a mis tout ce qu’elle avait …. pour vivre. » Et alors là… cette femme nous apprend plus encore et enseignement même Jésus ! Car… oui, oui j'aime à croire que Jésus a vu en cette pauvre femme la force et le courage de tout donner lui aussi pour vivre pleinement et nous entrainant à sa suite à la pleine vie qui ne finit pas, la vie de la Résurrection. Oui… tout donner…pour vivre totalement et éternellement.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don