Accueil
"Jésus appela ceux qu’il voulait pour qu’ils soient avec lui" (Mc 3, 13-19)
Partager

"Jésus appela ceux qu’il voulait pour qu’ils soient avec lui" (Mc 3, 13-19)

Un article rédigé par Millevoye Bruno (Père) (54961) - RCF,  -  Modifié le 21 janvier 2022
Prière du matin "Jésus appela ceux qu’il voulait pour qu’ils soient avec lui" (Mc 3, 13-19)

"Jésus appela ceux qu’il voulait pour qu’ils soient avec lui"

Méditation de l'évangile (Mc 3, 13-19) par le père Bruno Millevoye

Chant final: "Cet Amour" par Paul Baloche

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus gravit la montagne,
et il appela ceux qu’il voulait.
Ils vinrent auprès de lui,
    et il en institua douze
pour qu’ils soient avec lui
et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle
    avec le pouvoir d’expulser les démons.
    Donc, il établit les Douze :
Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –,
     Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques
– il leur donna le nom de « Boanerguès »,
c’est-à-dire : « Fils du tonnerre » –,
    André, Philippe, Barthélemy, Matthieu,
Thomas, Jacques, fils d’Alphée,
Thaddée, Simon le Zélote,
    et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.

Source : AELF

Méditation  Père Bruno Millevoye

Arrêtons-nous sur ces noms que l’évangéliste prend soin de nous faire connaître.

12 qui sont établis, 12 parmi de nombreux disciples. Lévi, mentionné plus tôt dans l’évangile, n’est pas ici appelé. Ils sont 12 comme les 12 tribus d’Israël, rappel du projet de Dieu qui ne date pas d’hier et encore moins de leur personne. 12 pour être avec Jésus et partager à un titre particulier son autorité. Ainsi être plus que les autres le signe que nous n’avons pas d’autre autorité que celle de Jésus…

Parmi les 12, un est nommé en premier avec un nom nouveau : Simon devient Pierre. Il devra apprendre à être fort comme un roc à la manière du Christ. Nous découvrirons que ce n’est pas immédiatement évident pour lui.

Jacques et Jean sont nommé après lui. Jésus leur donne un surnom : « Boanerguès, fils du tonner. » Sans doute a-t-il appris à composer avec leur personnalité. Elle ne l’empêchera de les emmener avec lui dans des circonstances exceptionnelles comme la résurrection de la fille de Jaïre ou la transfiguration. André, le frère de Simon devenu Pierre, pourtant appelé en premier, n’est que le 4e nommé avant Philippe. Pas de place attitrée. Rien n’est écrit ou plutôt tout est à écrire parce que l’on aura répondu à l’appel de Jésus. Il en est de même pour Barthélémy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thadée, Simon le Zélote et Judas.

L’évocation de ce nom nous rappelle que le fait d’être appelé n’est pas une fin en soi mais un devoir, une exigence, particulièrement à l’égard du mal qui peut nous habiter.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don