Accueil
"Jean est le messager qui prépare le chemin du Seigneur" (Lc 7, 24-30)
Partager

"Jean est le messager qui prépare le chemin du Seigneur" (Lc 7, 24-30)

Un article rédigé par Pasteur Jean-Pierre Sternberger (50973) - RCF,  -  Modifié le 16 décembre 2021
Prière du matin "Jean est le messager qui prépare le chemin du Seigneur" (Lc 7, 24-30)

"Jean est le messager qui prépare le chemin du Seigneur"

Méditation de l'évangile (Lc 7, 24-30) par le pasteur Jean Pierre Sternberger

Chant final: "Venu dans la nuit" par le groupe Etincelo

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Après le départ des messagers de Jean,
Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean :
« Qu’êtes-vous allés regarder au désert ?
un roseau agité par le vent ?
    Alors, qu’êtes-vous allés voir ?
un homme habillé de vêtements raffinés ?
Mais ceux qui portent des vêtements somptueux
et qui vivent dans le luxe
sont dans les palais royaux.
    Alors, qu’êtes-vous allés voir ?
un prophète ?
Oui, je vous le dis ; et bien plus qu’un prophète !
    C’est de lui qu’il est écrit :
Voici que j’envoie mon messager en avant de toi,
pour préparer le chemin devant toi.
    Je vous le dis :
Parmi ceux qui sont nés d’une femme,
personne n’est plus grand que Jean ;
et cependant le plus petit dans le royaume de Dieu
est plus grand que lui.
    Tout le peuple qui a écouté Jean,
y compris les publicains,
en recevant de lui le baptême,
a reconnu que Dieu était juste.
    Mais les pharisiens et les docteurs de la Loi,
en ne recevant pas son baptême,
ont rejeté le dessein que Dieu avait sur eux. »

Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

Par trois fois il a demandé: “qu’êtes-vous allé voir ?” Un roseau ? un riche ? Un prophète ? Mais va-t-on voir un prophète ? Ne va-t-on pas plutôt l’écouter ? Sans doute mais pour ce qui est de Jean-Baptiste, il y avait aussi à voir : le grand manteau et la ceinture de cuir genre Élie aux livres des Rois, les croyants venus se faire baptiser et quels croyants ! Pas des prêtres ou de pieux pharisiens mais des soldats en uniforme, des percepteurs…

Ceux-là dit Jésus ont reconnu, en recevant le baptême de Jean, que Dieu était juste. Mais qui peut douter de ce que Dieu est juste. Dieu non seulement est juste mais il est justice. Il a donné la Loi. Qui sera plus juste que Dieu ?

Pourtant un homme jadis avait déjà déclaré la justice de Dieu : Abram, lit on au chapitre 15 de la Genèse, a cru en Dieu et l’a considéré comme juste. C’était après que Dieu lui ait promis une descendance, à lui qui était vieux et sans enfant. Il a cru et fait confiance en cette justice de Dieu qui consiste en l’accomplissement des promesses. De même les baptisés du Jourdain ont cru en la juste promesse et saisi cette chance d’une nouvelle vie.

Qu’êtes vous allé voir au désert de Jean ? Un prophète ? Sans doute, mais aussi la justice de Dieu qui est son pardon, relevant des femmes et des hommes qui en avaient grand besoin.

Comme nous, Seigneur, en ce temps d’avent et ce monde ou trop souvent l’injustice demeure.

Amen.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don