Accueil
"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies" (Mc 1,29-39)
Partager

"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies" (Mc 1,29-39)

Un article rédigé par Pasteur Corinne Charriau (50529) - RCF, le 11 janvier 2023  -  Modifié le 11 janvier 2023
Prière du matin "Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies" (Mc 1,29-39)

"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies"

Méditation de l'évangile (Mc 1, 29-39) par la pasteur Corinne Charriau

Chant final: "La guérison" par le groupe Glorious

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm,
Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean,
dans la maison de Simon et d’André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit,
elle avait de la fièvre.
Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.
Jésus s’approcha,
la saisit par la main
et la fit lever.
La fièvre la quitta,
et elle les servait.

Le soir venu, après le coucher du soleil,
on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal
ou possédés par des démons.
La ville entière se pressait à la porte.
Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies,
et il expulsa beaucoup de démons ;
il empêchait les démons de parler,
parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube.
Il sortit et se rendit dans un endroit désert,
et là il priait.
Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche.
Ils le trouvent et lui disent :
« Tout le monde te cherche. »
Jésus leur dit :
« Allons ailleurs, dans les villages voisins,
afin que là aussi je proclame l’Évangile ;
car c’est pour cela que je suis sorti. »

Et il parcourut toute la Galilée,
proclamant l’Évangile dans leurs synagogues,
et expulsant les démons.

Source : AELF

Méditation Pasteur Corinne Charriau

Marc va jusqu’à écrire que « La ville entière était rassemblée à la porte. » C’est dire combien la renommée de Jésus grandissait et combien le succès des guérisons et exorcismes étaient retentissants, n’est-ce pas ?

Pourtant, Jésus va se mettre à l’écart pour prier. Marc décrit la scène avec plusieurs verbes : Jésus se leva, sortit, s’en alla dans un lieu désert, et là, il priait. Nous pouvons imaginer la scène. Il priait : le temps du verbe indique la durée. Jésus prend du temps pour ce cœur à cœur avec Dieu. Je me suis demandée :

  • S’arrache-t-il à la foule pour ne pas succomber à la tentation que provoque la réussite ?
  • Demande-t-il de la force car cela doit être épuisant de répondre à tant de sollicitations ?
  • Confie-t-il à Dieu celles et ceux qu’ils rencontrent, celles et ceux qu’il a guéris, délivrés ?
  • Demande-t-il à Dieu le discernement pour le programme du jour ?

C’est peut-être tout cela à la fois ! Et voici que les disciples que Jésus à appeler prennent une initiative, celle d’aller à sa recherche, de se mettre à sa poursuite, ainsi peut-on traduire le grec. La demande des foules est tellement grande que les disciples cèdent à leur pression.

Mais Jésus va dire à Simon et ses compagnons : « Allons ailleurs ». Jésus ne va aller rejoindre les foules, c’est ailleurs qu’il doit se rendre, dans d’autres villages. La mission de Dieu l’attend ailleurs, et Marc précise-là que cet ailleurs c’est ici toute la Galilée !

Jésus ne répond pas au désir immédiat des foules. Un écart se produit entre leurs désirs - et nous pouvons entendre aussi nos désirs, et la parole de Jésus qui emmène, ailleurs, vivre et partager l’Evangile. Cette mise à l’écart de Jésus pour prier, est un ressourcement pour continuer son ministère. Dans la prière, nous pouvons nous ressourcer, et rester confiants aux ailleurs auxquels le Christ nous appelle avec Lui pour témoigner de sa présence active au monde.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don